Première astronaute tunisienne et africaine : Telnet dévoile la liste des candidates    CONDOLEANCES    Développement du tourisme de plaisance: Les grandes lignes de la feuille de route    Bizerte – «Route du Jasmin»: «Marina Cap 3000» accueille 24 bateaux et yachts    L'épouse du Chef de l'Etat appelle à redoubler d'efforts pour éliminer toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes    Le service de la dette extérieure éponge la totalité des transferts de la diaspora    Un an après sa visite aux artisanes de Hay Hlel, Kaïs Saïed y retourne    Mali : Un exploit sur le marché obligataire régional, toutes les dettes réglées    Décès du réalisateur Abdeljabbar Bhouri    Hatem M'rad: Les trois grands sens de la démocratie    Tunisie - Un Français meurt en prison dans des conditions pénibles alors qu'il a été libéré par un juge    WTA Cincinnati : Ons Jabeur exemptée, Serena défie Raducanu    Kef : La maladie de la langue bleue sévit    Taboubi à propos de la réunion avec le gouvernement : ce n'est pas un nouveau pacte social !    L'agence de notation japonaise R&I dégrade, une nouvelle fois, la note de la Tunisie    Semaine boursière : Le Tunindex enchaine les hausses    L'huile subventionnée débarque à Monastir    Royaume-Uni : Le probable successeur de Boris Johnson déjà plombé par un scandale    Un énorme soulagement à Sfax et Bizerte, dans la même journée    L'UE assaillie par les migrants clandestins, +86% cette année    Foot-Europe: le programme du jour    Fête nationale de la femme: La « condition féminine », une imposture !    Protéger les femmes    Les étudiants en quête d'un logement décent: Un vrai casse-tête !    Eventuelle grève des techniciens de la navigation aérienne    Le FTDES dénonce la poursuite de la marginalisation de la question relative au transport des ouvrières agricoles    Arrestation d'un trentenaire condamné à 11 ans de prison    Importation anarchique et déficit de la balance commerciale: Le protectionnisme, un mal nécessaire ?    «Naseer Shamma & the peace builders» au Festival International de Carthage: Musique d'amour et de paix    « Kurt Rosenwinkel » au festival international de Hammamet: La nuit du jazz    La surchauffe de l'économie singapourienne nécessite un nouveau resserrement monétaire    Hédi Ben Abbès, président de la Chambre de commerce et d'industrie tuniso-japonaise (Ccitj): De premiers projets seront signés    La BNA mécène du festival de Dougga pour une culture inclusive    Par Jawhar Chatty : 13 août, la short list de Kais Saied    FIBA 3×3 Nations League 2022 : les résultats du premier jour pour la Tunisie    Foot Européen : Programme TV des matches du samedi    Salman Rushdie poignardé à New York    Un jeune tunisien meurt dans une prison italienne    La maison du luth arabe en Tunisie à l'initiative du luthiste irakien Naseer Shamma    Plusieurs terroristes touchés après des affrontements avec des militaires à Jebel Selloum    Femmes et militaires : Ces tunisiennes qui nous honorent    EST | Transferts d'été : Le remue-ménage se poursuit...    Après le report du verdict de la commission nationale d'appel au 6 septembre : La fuite en avant    CAB : Report de l'assemblée élective…    Dialogues éphémères | Laisser faire la main de Dieu...    Tahar Melligi , l'historien des artistes, décédé à l'âge de 86 ans    Ons Jabeur abandonne le tournoi de Toronto sur blessure    Orange Tunisie expérimente à nouveau la technologie 5G dans le domaine de la Culture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les accords commerciaux avec l'Afrique : Le continent d'avenir
Publié dans La Presse de Tunisie le 08 - 12 - 2021

L'Afrique fait aujourd'hui l'objet de nombreuses convoitises : ses richesses naturelles et la taille de son marché lui confèrent un terreau de croissance qui devrait rapidement porter ses fruits. Le continent est entré dans un processus de transformation et de diversification économique, soutenu par l'aide internationale et les investissements directs étrangers.
Lors d'un passé pas trop lointain, la Tunisie s'est tournée vers le marché africain avec de belles perspectives de développement devant elle et fortement soutenue par la dynamique nationale d'exportation et d'ouverture. Pour assurer un meilleur positionnement sur le marché africain, la Tunisie a conclu, à l'instar d'autres pays voisins, divers accords et échanges commerciaux, tel que le Comesa et la Zlecaf, signés avec les différents partenaires africains, où elle a réussi à réaliser un taux de 8,6% des échanges globaux avec ce continent.
Avec la suppression des droits de douane à l'import et à l'export sur 90% des produits depuis janvier 2020, la Tunisie marque un grand pas dans la consolidation de son positionnement sur le marché africain mais a encore besoin de mieux négocier ses offres.
L'adhésion de la Tunisie au Marché commun de l'Afrique orientale et australe va lui permettre de bénéficier d'une réduction allant jusqu'à 17% des tarifs douaniers appliqués sur ses exportations.
Faut-il rappeler que le Comesa pourrait constituer un marché potentiel pour la Tunisie de par le dynamisme de ses importations comparativement au monde et à l'UE et du fait que la Tunisie n'écoule sur ce marché que 5,5% du total de ses exportations.
À cet effet, plusieurs actions devraient être renforcées pour améliorer l'accès des entreprises tunisiennes aux pays du Comesa. Parmi ces actions, le renforcement des dessertes aériennes et maritimes et la simplification des procédures douanières, l'amélioration de l'implication des banques tunisiennes dans ce marché pour accompagner et financer les entreprises qui s'y intéressent et l'assouplissement de la Loi de change pour faciliter les opérations d'exportation sur ce marché.
Echanges commerciaux : 23 milliards de dollars en 2045
D'après l'expert technique senior à la GIZ, Lotfi Hamza, les échanges commerciaux de la Tunisie avec les pays africains peuvent atteindre 23 milliards de dollars en 2045 grâce à la Zlecaf.
D'un autre côté, l'expert précise que la présence de la Tunisie sur le marché africain aujourd'hui est relativement faible. Les indicateurs montrent en effet que « les échanges avec l'Afrique ne dépassent pas les 10% alors que ceux avec l'Union Européenne dépassent les 70% ». Et d'ajouter que le marché africain est très prometteur pour la Tunisie à l'avenir, notamment après l'accomplissement de l'accord Zlecaf, où elle peut tirer bénéfice pour renforcer ses échanges commerciaux dans la région.
Rappelons que les échanges interafricains sont de l'ordre de 100 milliards de dollars et seront portés à 400 milliards de dollars avec la Zlecaf. A l'échelle nationale, les échanges actuels avec l'Afrique s'élèvent à 4 milliards de dollars pour atteindre 23 milliards de dollars en 2045 grâce à la Zlecaf.
Comme tous les accords commerciaux, la Zlecaf est un accord dont l'application prendra du temps, tout comme l'accord avec l'UE, qui a pris plus de 15 ans pour sa mise en œuvre. Selon l'expert, il faut mettre des institutions pour appuyer cet accord et activer la diplomatie économique afin d'amortir les chocs exogènes comme la crise sanitaire du covid.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.