Décès du juge Mongi Chalghoum    Rencontre à Davos entre la cheffe du gouvernement et la directrice générale du FMI    Mission d'hommes d'affaires Tunisiens à Malte : La Conect veut dynamiser l'investissement bilatéral entre les deux pays    Hajer Gueldich: Célébration de la journée mondiale de l'Afrique du 25 mai    Finales Conférence Est NBA : Boston éteint Miami avec fracas dans le Game 4    Mercato : Aïssa Laidouni dans le viseur de ce club français    Météo: Températures élevées, ce mardi    Forum de Davos : Bouden rencontre un certain nombre de dirigeants politique et d'institutions internationales    Monde : Un tribunal ukrainien ordonne l'arrestation de l'ex-président Ianoukovitch pour trahison    Abu Dhabi : Plusieurs blessés dans l'explosion d'une bonbonne de gaz    Tunisie-Djerba [PHOTOS] : Retour du marché italien une pause de deux ans    La nouvelle Skoda Fabia remporte le Red Dot Award    Un Tweet. 41 mots. Deux photos ... et des messages    Le gouverneur de Ben Arous continue d'attirer les regards    La HAICA appelle le gouvernement à garantir des élections libres et équitables    "Time" : Poutine parmi les 100 personnes les plus influentes de 2022    Sfax: La coordination de l'Environnement rejette l'idée de réutiliser les équipements de la SIAPE [Vidéo]    Béja | Une tortue marine relâchée à la plage de Zouaraa    Sommet de la Francophonie en Tunisie...700 journalistes étrangers seront présents    Golf | Finale du championnat de Tunisie : La fête annuelle du golf à Gammarth    L'ancien ministre de la Culture, Ahmed Khaled est décédé    GCF se poursuit en ligne et propose les films de la compétition en streaming gratuit (Programme)    La Tunisie capable d'exporter 2,3 milliards d'euros d'habillement vers l'Europe    L'UGTT: Bientôt, une grève dans le secteur public    En dehors du stade, Ronaldinho n'est pas un bon joueur    Comar d'Or 2022: Liste des écrivains lauréats de la 26e édition récompensés au théâtre municipal de Tunis    Le Salon de la Tunisie à Lyon ouvre ses portes ce week-end : Authenticité et qualité    Pourquoi | Internet et ses problèmes    Enquête | Energies renouvelables : Une porte vers la justice sociale...    Tribune | Festival des fleurs de Namangan 2022 : La ville de Namangan fleurit pendant le printemps    Tourisme | 1.000 postes d'emploi disponibles à Djerba et Zarzis : L'absence de main-d'œuvre se fait sentir    Tribune | Réflexions autour du livre « Prison et Liberté, parcours d'un opposant de gauche de la Tunisie indépendante », de Chérif Ferjani : Quand la prose du narrateur fait trembler les frontières    Expatriés | Maâloul, sauveur d'Al Ahly SC    ESZ : Ça passe ou ça casse !    Noureddine Ben Ayed : je suis le président légitime de l'Utap    Le Courant démocrate boycottera les élections et le référendum    Météo: Températures en hausse, ce lundi    Officiel : Najla Bouden en Suisse...les raisons    Classement WTA : Ons encore 6e, un seul changement dans le Top 10    Commission consultative : Fadhel Moussa mécontent de la démarche de Kaïs Saïed    Inauguration d'une rue au nom de Claudia Cardinale à la Goulette : Un hommage amplement mérité    Coopération Tuniso-Mauritanienne : Renforcement des liens culturels et des projets communs    Claudia Cardinale en Tunisie du 25 au 30 mai courant    Ons Jabeur: Je suis déçue mais...    Palmarès de la 26ème édition du Comar d'Or    Joey R. Hood nommé ambassadeur des Etats-Unis en Tunisie    Mahdia : Sauvetage de 44 migrants clandestins    Un excellent nouveau livre de Hatem M'rad : Les dérives contraires en Tunisie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La gestion des déchets en Tunisie : Un problème toujours insoluble
Publié dans La Presse de Tunisie le 26 - 01 - 2022

Après Djerba et Sfax, le même scénario risque de survenir, également, dans la capitale avec la décharge contrôlée de Jebel Chakir, dont le contrat d'exploitation a expiré depuis le 4 octobre 2021, mais l'Anged a choisi de le prolonger de 6 mois en dépit de l'engagement d'un gouvernement précédent à le fermer.
La Tunisie est, actuellement, confrontée à des problèmes environnementaux de plus en plus complexes, liés notamment au tarissement des ressources en eau et en énergie primaire et à l'absence d'une véritable stratégie de gestion des déchets, contribuant à rendre le quotidien des Tunisiens encore plus pénible.
L'heure est au bilan de l'année 2021, avec l'accumulation des dossiers relatifs à la gestion des déchets notamment solides, en Tunisie.
Ainsi, à l'exception de l'affaire des déchets de Rouisset à Kairouan, qui est en voie de résolution après l'intervention de la justice, plusieurs scandales ont été enregistrés, avec le déversement d'eaux polluées dans le cours de l'Oued Medjerda à Béja (22 mars 2021), la mort de bétail à cause des eaux polluées rejetées par des industriels dans la Sebkha de Tazarka, à Nabeul (28 mai 2021) et la poursuite de l'utilisation dans le pays de 33 pesticides interdits en Europe (mai 2021) et l'enfouissement de déchets dangereux à Jebel Hadada (Nabeul).
Mais il s'agit principalement du non-rapatriement jusqu'à présent des cargaisons de déchets importés illégalement, d'Italie, depuis mai 2020, en dépit de déclarations, de temps à autre, des responsables tunisiens sur une issue proche de ce problème.
Selon le ministère de l'Environnement, des préparatifs sont en cours entre les deux pays pour le rapatriement des 212 conteneurs qui stationnent toujours au port de Sousse depuis bientôt deux ans, alors qu'un mystérieux incendie s'est déclaré le 29 décembre 2021, dans l'entrepôt de Soreplast (à Msaken), la société tunisienne importatrice de ces déchets.
Il y a également le scandale de l'accumulation durant plusieurs semaines des déchets à Sfax, deuxième ville économique du pays. Les autorités tunisiennes cherchent, depuis des mois, une alternative à la décharge d'Agareb (Sfax), dont la capacité a atteint ses limites.
En effet, après l'obtention par les habitants, depuis 2019, d'un jugement judiciaire favorable à la fermeture immédiate et définitive de cette décharge, le problème réside dans le blocage du site par les citoyens d'Agareb ainsi que le refus des habitants de Limaya, un petit village agricole, relevant de la délégation de Menzel Chaker, de l'aménagement d'une décharge dans leur localité. Entre temps, l'Anged semble toujours incapable de trouver des solutions alternatives et durables pour la gestion des ordures ménagères, dans les différentes régions du pays au point où quelques responsables du secteur se posent des questions sur l'intérêt de maintenir une telle agence en l'absence de résultat tangible et en raison des soupçons de corruption qui pèsent sur ses responsables depuis 2011, date de l'apparition du rapport de Abdelfattah Amor (Commission nationale d'investigation sur les affaires de corruption et de malversation).
Ainsi, après Djerba et Sfax, le même scénario risque de survenir également dans la Capitale avec la décharge contrôlée de Jebel Chakir, dont le contrat d'exploitation a expiré depuis le 4 octobre 2021, mais l'Anged a choisi de le prolonger de 6 mois en dépit de l'engagement d'un gouvernement précédent à le fermer.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.