Sadok Belaid : le président ne m'a rien imposé et je m'en tiens !    Tunisie – Les conditions de l'UE pour venir en aide à la Tunisie    Tunisie – VIDEO : Kaïs Saïed exige que les magistrats s'acquittent de leur devoir !    Ligue 1/Ligue 2 : L'AJ Auxerre et l'ASSE partagent l'enjeu 1-1    FTF : Elyès Achouri opte pour l'EN    Monde : L'acteur américain Ray Liotta n'est plus !    Play-out Ligue 1 Pro : Un trio en tête après la J05 (Vidéo)    Affaire de l'aéroport : Seifeddine Makhlouf écope de trois mois de prison avec sursis    Etats Unis : un terrorisme «Home made»!    Les producteurs d'huile de pépins de figue de barbarie bio tunisienne au cœur d'une exposition de produits cosmétiques    La poste Tunisienne: Livraison des bouquets de fleurs dimanche    La Banque de Tunisie lauréate du prix : The Most Active Issuing Bank in Tunisia Award 2021    Après l'UGTT, l'UTAP rejette le dialogue national dans sa forme actuelle    Ukraine : Les redoutables canons français Caesar débarquent en douce    Kevin Spacey inculpé d'agressions sexuelles contre 3 hommes    La variole du singe est-elle moins dangereuse que le covid-19 ? Louzir répond    Le patron de Pfizer donne son avis sur la variole du singe    Le court-métrage "Le Sandwich" de Iteb Akaichi disponible en streaming gratuit sur Artify    Tunisie: Aucun cas de variole du singe n'est enregistré pour le moment    (RE)BORN à la Galerie Musk & Amber: Réinventer la mode grâce à l'upcycling et la récupération    Othman Jerandi s'entretient avec Paolo Gentiloni    Kaïs Saïed envoie balader les Tunisiens    Démarrage des travaux de FITA 2022 : L'Afrique à l'épreuve des incertitudes    Par Jawhar Chatty : Le 25 juillet, les Tunisiens vont devoir « trancher »...    Pourquoi | Encore une...    Sousse: La récolte céréalière en deçà des attentes    Le délégué de Boumhel s'explique sur sa sortie nocturne en tricot de peau    Express    Début de l'exercice Phoenix Express 2022 en Tunisie    Ligue 1 | 7e journée – Play-off – CSS-ESS (1-0) : Harzi, l'instinct du buteur !    MEMOIRE : Sadok BEN SEDRINE    Un nouveau spectacle de Walid Gharbi : Nouvelle cadence, nouveau pont    4e édition des Journées chorégraphiques de Carthage : Un acquis qui se consolide    USBG : Sans illusions !    CA : Le regard vers l'avenir    Italie : Ibrahimovic absent 7 à 8 mois    Crise de déchets: L'UGTT évoque une prochaine grève générale à Sfax (Vidéo)    Tunisie-officiel : Tout sur le référendum    UBCI au FITA 2022 pour accompagner les entreprises dans le développement de leurs projets    Tunisie-Ligue 1 (Play Off / J 07): le programme du jour    La Tunisie reçoit 300 millions de l'UE    BCT, gouvernement et interférences...    Météo : Baisse relative des températures    Officiel - Kais Saïed convoque les électeurs en référendum le 25 juillet, le projet de la nouvelle constitution sera publié le 30 juin    Tunisie : La star internationale Claudia Cardinale en Tunisie !    Claudia Cardinale en visite en Tunisie    Concessions à Poutine : ça se confirme à Paris et au Forum de Davos, Macron avait raison…    Démarrage de l'exercice naval Phoenix Express 2022    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les salariés de Cactus prod menacent d'escalade
Publié dans La Presse de Tunisie le 26 - 01 - 2022

Les salariés de la société de production confisquée » Cactus prod » ont menacé mercredi d'entamer une grève de la faim et d'observer un sit-in devant le siège du gouvernement à la Kasbah » si l'on ne répond pas à leurs revendications « .
Les journalistes et employés de Cactud prod observent déjà un sit-in ouvert depuis une semaine dans les locaux de la société, en assurant la continuité du travail, pour réclamer leurs droits et la pérennité de l'entreprise.
Walid Bourouis, journaliste et ancien syndicaliste, a déclaré à l'agence TAP que Cactus prod vit aujourd'hui une situation critique en raison de l'accumulation des dettes, qui ont dépassé les 14 millions de dinars, ainsi que des nombreuses saisies opérées par voie de justice.
Il a accusé la direction et la gérante récemment révoquée d'avoir » contribué à alourdir la dette » et de » poursuivre aujourd'hui la politique de harcèlement pour couler la société « .
» Nous attendons la réponse du ministère des Affaires sociales, sachant que le ministre nous a assuré que nos salaires, avantages et primes seront versés et qu'une personne qualifiée sera désignée pour sauver la société « , a souligné Bourouis.
Il a expliqué que les créanciers ne peuvent plus attendre et que plusieurs plaintes ont été déposées contre Cactus prod, faisant porter la responsabilité de la situation à l'Etat.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.