Le comité de défense de Hamadi Jebali monte au créneau    Convoqué par un groupe de 26 avocats Brahim Bouderbala crie au complot    Semaine boursière : Le Tunindex en hausse en dépit d'un volume transactionnel modeste    Attaque à Oslo : notre journaliste raconte    Ligue 1 Pro : Officiel. Le CSS jouera la coupe de la CAF    Kram : arrestation de huit femmes soupçonnées d'appartenance à un groupe terroriste    Covid-19 : un décès à Bizerte    Tribune | Hommage à l'Armée nationale à l'occasion de son 66e anniversaire (II)    Menaces sérieuses contre le président Kaïs Saïed : Qui veut semer le chaos dans le pays ?    Diplômés en technologie, ingénierie et mathématiques : La Tunisie, 2e pays au monde par le nombre    Bizerte : Saisie de 1,15 t de farine subventionnée    Pourquoi | Le bac, et après ?    Youssef Zied Elhechmi, Professeur agrégé en Médecine Intensive Réanimation et co-fondateur de la start-up HOPE HORIZON, à La Presse : «La solution d'ordonnance médicale SmartCare sera gratuite pour les patients, les médecins et les pharmaciens...»    Commentaire | Une étincelle dans la grisaille    «Possibles», revue trimestrielle de littérature : «Le train m'emporte vers toi, mais déjà tu n'es plus là...» !    Exposition «Khémaïs Khayati, la passion de la photo» à la Cinémathèque Tunisienne : Du cœur avec beaucoup d'argentique    L'UGTT commémore le 55ème anniversaire du décès de Ahmed Tlili [Vidéo]    Classement CAF: Le Top 10 des meilleurs championnats africains    ESS – CA : pas de huis clos, mais avec 5000 tickets de plus pour le public étoilé    Météo de ce samedi    Sousse: Prix au marché municipal de Msaken [Vidéo]    Le titulaire de la meilleure moyenne à Gabès: Je contribuerai au développement de mon pays [Vidéo]    Rached Ghannouchi solidaire avec Hammadi Jebali    JORT: Mourad Saïdane, nouveau directeur général de la sûreté nationale    Huawei Tunisie obtient le ICT Industry and talent development Award    L'EST prend option sur le titre : Le flegme «sang et or»    Point de vue | Limite incontrôlable !    CSS : Objectif à moitié atteint    Ferid Belhadj :le groupe " la Banque mondiale "vient en rescousse à la Tunisie    France : La grève générale frappe là où ça fait mal    Tunisie : Exclusif : L'Open Banking pour stimuler la concurrence. Croisons les doigts.    Monde-Daily brief du 24 juin 2022: L'UE valide la candidature de l'Ukraine, les forces de Kiev ont reçu l'ordre de se retirer de Severodonetsk    Le Ministère des technologies de la communication annonce la clôture du projet des zones blanches    Gaz russe : l'Allemagne aura froid cet hiver plus d'autres catastrophes alerte le gouvernement    Festival Hammamet 2022: L'affiche rend hommage à Maurice Béjart    Tunisie-Ligue 1 (Play-Off): programme Tv de la dernière journée    Pourquoi | A quoi sert la digitalisation?    Ons Jabeur rassure son public    Ouverture des travaux du Tunisia Investment Forum    Festival International de Hammamet de retour du 13 juillet au 19 août 2022 : Une édition prometteuse en vue !    Décès de l'artiste peintre Meherzia Ghadhab    Près de 150 migrants secourus au large de la Tunisie    Fondation Arts & Culture by UIB mécène la 35ème édition du Festival international de Musique Symphonique d'El Jem    Le Maroc va envoyer des travailleurs en Israël    FMI : ''La Tunisie doit remédier de toute urgence aux déséquilibres de ses finances publiques''    African Lion 2022 - La Défense nationale dément la participation d'Israël    Vive indignation à la suite de l'interdiction du film « Lightyear »    Moncef Ben Moussa nommé directeur général par intérim du musée national d'art moderne et contemporain    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Soupçons d'immixtion de parties influentes dans une affaire de drogue : Des rebondissements qui font planer le doute
Publié dans La Presse de Tunisie le 22 - 02 - 2022

L'affaire n'a toujours pas livré tous ses secrets et le non-lieu prononcé notamment en faveur du chanteur en question, confirmé par la chambre correctionnelle du tribunal de l'Ariana le 15 février 2022, a éveillé certains soupçons en rapport avec une présumée manipulation des analyses effectuées dans le cadre de cette affaire. Se pourrait-il que les services de lutte contre la drogue, bien connus pour leur professionnalisme, leur expérience, leur sérieux et leur compétence se soient trompés ?
Il y a eu tout d'abord l'enquête puis les arrestations et l'emplacement en garde à vue pour suspicion de trafic de stupéfiants et d'association de malfaiteurs, la condamnation de certains protagonistes à une peine légère et le non-lieu prononcé à l'encontre d'autres accusés, dont le chanteur populaire notoire, Nour Chiba.
Des rebondissements qui ont fait planer le doute et alimenter les rumeurs quant à l'immixtion de parties influentes. Le silence des autorités judiciaires dans un premier temps, puis l'inspection ordonnée par la ministre de la Justice en personne, l'ouverture d'une enquête pour suspicion de manipulation des échantillons d'urine des accusés dans cette affaire n'ont fait que donner raison, a priori, aux plus sceptiques.
L'affaire n'a pas toujours livré tous ses secrets et le non-lieu prononcé, notamment à l'encontre du chanteur en question, confirmé par la chambre correctionnelle du tribunal de l'Ariana le 15 février 2022, a éveillé certains soupçons en rapport avec une présumée manipulation des analyses effectuées dans le cadre de cette affaire. Se pourrait-il que les services de la lutte contre la drogue, bien connus par leur professionnalisme, leur expérience, leur sérieux et leur compétence se soient trompés?
L'erreur est humaine certes, mais la relance de l'affaire ne fait qu'appuyer les soupçons de la manipulation. Reste maintenant à démasquer l'escamoteur et démêler le vrai du faux, d'autant plus que maître Mounir Ben Salha, avocat du chanteur Nour Chiba, avait affirmé sur son compte facebook que le numéro de téléphone de son client figurait dans l'historique des appels d'une personne faisant l'objet de soupçons de trafic de drogue, rien de plus. Insuffisant comme preuve pour mettre derrière les verrous un accusé. Le non-lieu innocentant son client est venu lui donner raison et faire taire les mauvaises langues. En contrepartie, ce jugement a été très mal accueilli par des parties syndicales sécuritaires qui défendaient, bec et ongles, le travail minutieux de leurs collègues, comme s'il y avait anguille sous roche suite au verdict prononcé.
En attendant, la porte-parole du Tribunal de l'Ariana, Fatma Boukattaya, a annoncé que le tribunal avait décidé l'ouverture d'une enquête pour «suspicion de manipulation des échantillons d'urine des accusés dans cette affaire».
Plus de 3 g de drogue avaient été saisis chez une personne dans un premier temps, puis 80 g chez une autre personne suite à l'avancement de l'enquête; ajoute la même source.
Le chanteur populaire Nour Chiba a été arrêté en décembre dernier et placé en garde à vue avec d'autres accusés (Six au total), dont un footballeur professionnel et une chanteuse pour suspicion de trafic de stupéfiants et association de malfaiteurs.
Le 15 février 2022, la Chambre correctionnelle au Tribunal de première instance de l'Ariana a prononcé un non-lieu en faveur du chanteur Nour Chiba dans l'affaire de consommation et de détention de drogue.
Pour sa part, le ministère public a demandé de refaire les tests de dépistage des substances dont la consommation est illicite.
S'agit-il d'une tempête dans un verre d'eau, d'une enquête précipitée, ou d'accusés bien futés ? Au demeurant, du réseau actif entre la zone touristique de Gammarth dans la banlieue nord de la capitale Tunis et Sousse, de cette affaire qui a fait les gros titres des journaux, on ne retiendra que deux faits, le non-lieu accordé au chanteur Nour Chiba et la rapidité avec laquelle cette affaire avait été traitée contrairement à d'autres qui sont renvoyées aux calendes grecques.
Pour l'année judiciaire 2019/2020, 2029 affaires ont été jugées pour consommation de drogue contre 685 affaires de trafic de stupéfiants. À défaut de centres de désintoxication en Tunisie, c'est la taule qui accueille les personnes en proie à la drogue.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.