Bouden annonce la création d'un conseil national de développement industriel    Etoile du Sahel : Date de l'assemblée générale élective fixée !    Deux jours de congé à l'occasion de l'Aïd Al Idha    Référendum : La LTDH tourne le dos à Saied après moult remous    La Cour des comptes frappe mais beaucoup trop tard    Ukraine : Poutine devient nerveux et ça c'est très mauvais pour l'humanité    Pourquoi | Aux grands maux, les grands remèdes    Noureddine Taboubi rencontre Abdelmajid Tebboune    Festival Bizerte 2022: Au programme 20 spectacles du 18 juillet au 21 août    Saison 4 d'Orange Fab Tunisie : les start-up accélérées signent de nouveaux partenariats business avec Orange Tunisie    Tunisie Télécom annonce le lancement officiel du programme "Ichmilni" [Vidéo+Photos]    Ennahdha: Rached Ghannouchi n'a jamais reçu d'argent de partie étrangère ou intérieure    Tribune | Sommes-nous encore des citoyens ?    LC Europe (premier tour aller) : le programme de ce mercredi    La Tunisie abrite la 1ère conférence africaine sur «la sécurité humaine à travers la police de proximité, un facteur de développement socioéconomique» : Un avant-goût de la Ticad 8    Dans une lettre adressée aux Tunisiens, le président de la République appelle à voter oui : Le point de non-retour ?    Violences à l'aéroport Tunis-Carthage : huit voyageurs déférés devant le Parquet    Kaïs Saïed transmet ses salutations à Bachar al-Assad    Festival Hammamet 2022: Programme éclectique & billetterie ouverte    Rihanna est la femme la plus riche aux Etats-Unis    Prix au marché municipal de Kairouan [Vidéo]    Sept scanners Epson récompensés par Data Master Lab pour leur grande facilité d'utilisation et leur qualité d'image supérieure    NEWS | L'EST sur Azmi Ghouma    Météo en Tunisie: Températures maximales comprises entre 35 et 45 °C    De retour dans la cour des grands : L'Afrique, c'est l'ADN du CA !    Programme TV du mercredi 06 juillet    Patricia Caillé, directrice de l'ouvrage «A l'œuvre au cinéma» (*), à La Presse : «Les techniciennes ne figurent pas dans l'histoire des cinémas»    En fait-on trop avec les politiques ?    Tunisie-coronavirus : C'est la 6ème vague    Projet de constitution - Les anciens bâtonniers dénoncent la suppression de l'article 105    En vidéo : Des voyageurs ont attaqué un sécuritaire à l'aéroport Tunis Carthage    Météo du mercredi 6 juillet 2022    Conférence de presse pour la présentation de la Foire EIMA International    Challenger de Bogota : Malek Jaziri jouera les 8e en simple et en double    CAN féminine 2022 : la Tunisie pour confirmer contre la Zambie    Beja : un centre de secours et de soins    Référendum, gel des avoirs de Ghannouchi, ouverture des frontières avec l'Algérie… Les 5 infos de la journée    Maroc | Olympiades panafricaines des mathématiques : une gafsienne couronnée    Monde-Daily brief du 5 juillet 2022: À Lugano, L'Ukraine et ses alliés posent les principes pour guider la reconstruction    Tribune | Moscou devra choisir entre le beurre et les canons    Contrepoint | Du scénario Jupiter    Exposition de groupe «Passionnément... femmes» à l'Espace Art et Culture Hédi-Turki : «ELLES» lui rendent hommage    Kaïs Saïed reçoit les lettres de créance de 12 ambassadeurs qui ne résideront pas à Tunis    Ooredoo sponsor officiel du Festival International de Carthage    Kais Saied se rend en Algérie    Diam's fait un véritable carton avec son film "Salam"    Festival Carthage 2022: Le groupe Sud-Coréen B.I.G sur scène le 16 juillet    Tribune de Josep Borrell – Moscou devra choisir entre le beurre et les canons    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Ligue 1 | play-off – 5e journée (CA-ESS) – CA : Souffrir pour gagner
Publié dans La Presse de Tunisie le 18 - 05 - 2022

L'important ce n'est pas la chute, mais l'atterrissage.
Si ce matin comme les dernières matinées, le réveil doit piquer pour les Clubistes, corrigés par le CSS au Mhiri, et peut-être contraints de dire au revoir au titre, l'heure n'est pas encore à l'abattement, puisqu'il reste encore quelques matchs à disputer pour décrocher à terme une place d'accessit. Comment donc les Clubistes vont-ils relever la tête après la désillusion de Sfax ?
Il y a encore quelques semaines, on se demandait bien ce qui pouvait arrêter cette équipe clubiste qui a brillamment achevé la phase 1 du championnat en tête de groupe devant l'USM et l'ESS. Sauf que là, les Clubistes étaient plus solides derrière, plus entreprenants au milieu et plus efficaces devant, même s'ils ne se contentent que du minimum syndical.
Aujourd'hui donc, il va falloir beaucoup de courage au CA pour se relever et repartir malgré tout. A commencer par sortir le grand jeu face à une ESS quelque peu logée à la même enseigne et tout aussi redevable. Frapper un grand coup contre un concurrent traditionnel et se reprendre : le CA sait pertinemment qu'il a grillé tous ses jokers et qu'il doit maintenant « mettre ses tripes sur la table » et puiser dans son réservoir pour enfin décoller.
Comment se relever ?
Comment se remettre à l'endroit ? Là, au-delà de toute approche tactique, le CA doit allier tranchant et détermination. Du cœur à l'ouvrage et de la persévérance aussi, un Classico, tout comme un derby, ne se joue pas mais se gagne, comme lors du choc face au CSS où les locaux n'étaient guère supérieurs sur tous les plans mais friands et affamés comme jamais. Bref, maintenant, l'urgence est de se relever d'une déroute qui fera date. Mais comment ? Pas si simple, car si la question mérite d'être posée, les réponses ne sont pas si évidentes. Il est cependant quasi-impossible de se réfugier derrière un quelconque turnover.
A l'exception de Kassab qui doit garder le banc, faute de mieux (manque de profondeur du banc oblige), on reprendrait les mêmes, quoique des éléments tels que Sabo et Amri mériteraient plus d'attention. Avec les Hassen, Bedoui, Skander Lâabidi, Abderarzek, Ghandri, Khélil, Azouni, Chiheb Lâabidi, Zouheir Dhaouadi pour ne citer que ceux-là, le CA dispose tout de même de joueurs qui jouent régulièrement et qui doivent donc soigner un peu plus leurs automatismes et leur complicité sur le terrain. Certes, Louhichi (forcément sur des charbons ardents) pourrait procéder à quelques changements, mais globalement, l'heure n'est plus aux bouleversements et aux approches nouvelles.
Cet après-midi, Louhichi sait plus que quiconque qu'il faudra des actes sur le terrain, une victoire et pourquoi pas un match référence pour que le désamour grandissant avec les fans ne vire pas à la rupture...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.