Tunisie – Monastir : Arrestation d'un enseignant pour éloge du terrorisme    Fitch Ratings : La conjoncture fragilise les institutions financières non bancaires tunisiennes    Bourse de Tunis : Le Tunindex à l'équilibre    Amical : Le CA et le CR Belouizdad se quittent sur un match nul (1-1)    FTF : Nouvelles nominations à l'EN juniors et la DNA    Tunisie – FMI : Engagement à appuyer la réforme du système fiscal tunisien    Nabeul De fortes pluies causent le blocage de certaines routes    Le PDL dénonce un complot visant à assassiner Abir Moussi    France : On refoule toujours les "étrangers" à la plage, la gauche dénonce, motus chez Macron    Gabès: Non-lieu pour l'équipage du navire « Xelo »    Sfax: 10 enseignants traduits devant le conseil de discipline (Vidéo)    Baisse des investissements déclarés de près de 60% en deux ans    Non-lieu pour la complice de Rached Khiari    5 employés de la société SELECTA traduits en justice pour leur activité syndicale    75 ans d'Inde progressiste    Refus de libération de la mairesse de Tabarka    Nizar EL BEZ, expert en entrepreneuriat et Directeur marketing de Yalla Fid, à La Presse : « Il est temps que le label ''Made in Tunisia'' ressuscite des ruines de Carthage »    Vient de paraître «Gens de boxe» de Pierre Ballester : Azdine Ben Yaâcoub, l'Arabe du coin    Tunisie: En ces temps difficiles, soyons tous des citoyens responsables    Signature du mémorandum d'accord d'un jumelage entre la Municipalité de La Goulette et La Municipalité turque de Muratpasa/Antalya    MEMOIRE : Mohamed Sghaier Abid LADEB    Sfax: 8 corps de migrants repêchés à Kerkennah    Tahar Melligi , l'historien des artistes, décédé à l'âge de 86 ans    Arts plastiques : Le festival international de Mahrès reporté    LK'AL ce soir : L'Algérien Mouh Milano à Bizerte    Festival international de Hammamet | « Rboukh » de Hatem Lajmi : Un spectacle complet !    Marcel Khalifé et Bachar Ma-Khalifé rendent hommage à Mahmoud Darwich à Hammamet    Shimizu Shinsuke, ambassadeur du Japon à Tunis: Le Japon, la Tunisie et l'Afrique, de larges perspectives    Tunisie-Blanchiment d'argent: Hausse des déclarations de soupçon    5 choses à savoir sur les nouveaux smartphones pliables Galaxy Z Flip 4 et Galaxy Z Fold 4 de Samsung    Bassem Trifi : la liste des magistrats révoqués était l'initiative de la ministre de la Justice    Tunisie : Les douaniers menacent d'une grève à cette date    Annulation de la grève des boulangeries    Un Tunisien tue un étranger    CONDOLEANCES : Aïcha SOUID    La Commission d'appel reporte son verdict à septembre : La gabegie s'installe de nouveau...    Ons Jabeur abandonne le tournoi de Toronto sur blessure    Super League africaine : coup d'envoi de la compétition en août 2023    Europa League (3è tour retour): le programme de ce jeudi    Orange Tunisie expérimente à nouveau la technologie 5G dans le domaine de la Culture    Météo : Temps stable et températures entre 30 et 40 degrés    Jeux de la Solidarité Islamique 2022 : Sarra Hamdi en Bronze    Tahar Melligi est décédé    Patatras : Lotfi Abdelli ne s'exile plus, il remet ça avec la protection des policiers    Le secrétaire américain à la défense : les USA soutiendront leur amis en Tunisie    Une marque lance un ''sac poubelle'' à 1700 euros    Un nouveau virus inquiétant détecté    Tribune | Mon message d'Hiroshima    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Sommet de l'OTAN à Madrid | Un revers pour Moscou ?
Publié dans La Presse de Tunisie le 30 - 06 - 2022

La Presse poursuit la couverture du sommet de l'Otan à Madrid, capitale espagnole, où de grands enjeux politiques, géopolitiques et énergétiques sont soulevés par les chefs d'Etat présents.
A l o r s q u 'A n k a r a a décidé de lever ses objections à l'adhésion d'Helsinki et de Stockholm à l'Alliance atlantique, après la levée d'un embargo suédois sur les exportations d'armes, cet élargissement à deux pays traditionnellement pacifistes constitue un événement géopolitique majeur lors de ce sommet.
E n e f f e t , l ' O t a n va accueillir la Finlande et la Suède. Le président turc a accepté, mardi soir, de lever officiellement ses objections après un accord avec l e s E t a t s – U n i s , u n rebondissement considéré comme un revers pour la Russie, estiment les analystes géopolitiques. C'est surtout l'entrée de la Suède, qui devrait être effective d'ici 3-4 mois après ratification par les trente parlements des pays membres, « fournit » à la Russie une frontière de 1.400 kilomètres
À son arrivée au sommet de l'Otan, qui s'est ouvert à Madrid ce mercredi (29 juin 2022), le secrétaire général, Jens Stoltenberg, a présenté dans les grandes lignes les décisions majeures qui vont être prises en vue de « transformer l'Alliance et de protéger les citoyens de ses pays membres ».
Il s'agira notamment d'un nouveau concept stratégique — des – tiné à « faire entrer l'Otan dans le monde de demain, un monde devenu plus dangereux et où la compétition s'intensifie » — d'adapter en profondeur la posture de dissuasion et de défense de l'Otan, d'apporter un soutien ferme à l'Ukraine sur le long terme, et de resserrer la coopération avec les partenaires. « Les dirigeants prendront également la décision, historique, d'inviter la Finlande et la Suède à rejoindre l'Otan », a déclaré Stoltenberg, ajoutant que cela a été rendu possible grâce à l'accord trilatéral conclu mardi entre la Türkiye, la Finlande et la Suède.
La réponse russe se fait attendre
Les dirigeants des pays de l'Otan se réunissent donc, en Espagne, pour débattre de grandes questions auxquelles l'Alliance est confrontée. C'est au bout de ce sommet, qui sera clôturé aujourd'hui jeudi, que seront définies les orientations stratégiques de l'Otan pour la prochaine décennie et au-delà, qui permettront à l'Alliance de continuer à s'adapter à ce qu'elle définit comme un monde en évolution et à préserver la sécurité de la population de ses pays membres, soit un milliard de personnes, dans un contexte hautement concurrentiel.
Sauf que les enjeux politiques et sécuritaires sont majeurs. Ce sommet constitue une réponse claire à la Russie et à la guerre qu'elle mène depuis plusieurs mois en Ukraine. La Russie représente une «menace directe» pour la sécurité des pays de l'Otan, a déclaré hier mercredi Jens Stol – tenberg, le secrétaire général de l'Alliance atlantique, qui va renforcer son flanc oriental en réponse à la guerre russe en Ukraine.
« Nous allons dire clairement, lors du sommet qui doit réviser la feuille de route de l'Alliance pour la première fois depuis 2010, que la Russie représente une menace directe pour notre sécurité », a-t-il dit.
Un nouveau concept stratégique
C'est aussi dans ce contexte de conflit et de tension inédit que les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Otan ont approuvé, hier, un nouveau concept stratégique pour l'Alliance, définissant les priorités, les tâches essentielles et les approches de l'Alliance pour la prochaine décennie.
Le concept décrit l'environnement de sécurité auquel l'Alliance est confrontée, réaffirme ses valeurs et énonce l'objectif clé de l'Otan qui est d'assurer ce qu'elle appelle la défense collective. Il définit, en outre, les trois missions fondamentales de l'Otan que sont la dissuasion et la défense, la prévention et la gestion des crises et la sécurité coopérative.
Le document défi – nit la Russie comme la «menace la plus importante et la plus directe» pour la sécurité des Alliés, tout en abordant la Chine pour la première fois et les défis que Pékin pose à la sécurité, aux intérêts et aux valeurs des Alliés. Les documents indiquent également que le changement climatique est «un défi déterminant de notre temps».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.