La Tunisie n'a pas sollicité une restructuration ou un allégement de sa dette    Le chef du gouvernement participe à un sommet virtuel sur le terrorisme en ligne    La Tunisie poursuit ses contacts pour une mobilisation internationale en faveur de la cause palestinienne    Tunisie – Sousse : Pas de décès au covid durant le jour de l'Aïd    Hichem Mechichi : La lutte contre la cybercriminalité, un des défis majeurs pour notre pays    Fathi Laayouni interdit la vente de produits israéliens dans la commune du Kram    Covid-19 | 34 décès et 457 nouvelles contaminations recensés le 13 mai    « La Tunisie n'a pas présenté une demande pour bénéficier du cadre commun du traitement de la dette des pays pauvres »    La situation dans les territoires occupés au centre d'un entretien téléphonique entre Ghannouchi et des dirigeants de Hamas    VIDEO : Afflux de centaines de jordaniens vers la frontière avec la Palestine    Para Athletics – Grand Prix de Nottwil: Walid Ktila remporte la course des 800m et bat son record d'Afrique    Mechichi, ce soir avec Macron, la Première ministre de Nouvelle Zélande, Boris Jhonson et Trudeau en sommet virtuel contre le terrorisme    INS : Augmentation des importations du phosphate de 35,1%    La Tunisie en crise : La diaspora vole à son secours    Chaos sur les routes de la Tunisie à cause de l'ambiguïté des mesures gouvernementales    SNCFT : Reprise, à partir de vendredi, du trafic ferroviaire desservant les grandes lignes    Sonede - Un sabotage à l'origine des perturbations dans la distribution de l'eau potable    La régularité des vols Tunisair dépasse les 94%    Israël abat un palestinien qui allait commettre une attaque au couteau    Et pourtant...notre pays est riche en compétences !!    Hafedh Zouari : L'échange de vœux de l'Aïd entre les trois présidences est un message positif    Après avoir annoncé le contraire, l'armée israélienne nie être entrée dans Gaza    Vrai ou faux Docteur Louzir ?    Origines du Covid-19 : l'hypothèse de l'accident de laboratoire écartée à tort ?    Fin de crise en Grèce : Déconfinement et lancement de la saison touristique    Washington fait appel à l'Egypte et la Tunisie pour désamorcer la crise en Palestine    Mechichi se rend à la salle centrale des opérations au ministère de l'Intérieur    Banque mondiale : Hausse de 2,5% des transferts d'argent vers la Tunisie en 2020    Expatriés : Aissa Laidouni élu joueur de l'année en Hongrie    Le chef du gouvernement annonce une série de mesures au profit des victimes de la pandémie    JO de Tokyo : « Impossible » d'organiser les Jeux, selon un syndicat de médecins japonais    Coupe de Tunisie : on connaît la date du tirage au sort    La récolte de blé 2021 sera meilleure que la précédente, dixit Kraïem    Football : Programme TV de ce jeudi 13 mai 2021    Palestine - Israël: Le fer et par le feu    Chedli Klibi : un an déjà    Salsabil Klibi [AUDIO] : Le président de la République est contraint de sceller le projet de loi de la Cour constitutionnelle    JO-2020 (TQO) – Basketball : Le Cinq national en stage à partir de lundi à Monastir    Tunisie: Covid-19 : Le chant de l'espoir et des retrouvailles (clip et spot)    Tfanen organise des tables rondes digitales sur la contribution de la culture au développement durable    L'UTAP met en garde contre un éventuel effondrement de la filière laitière    Judo : 18 judokas tunisiens au tournoi qualificatif à Dakar pour les JO de Tokyo    Foot-Europe: le programme du jour    Willis from Tunis: 10 ans et toujours vivant    Dreams Chebeb, 2e édition: 15 projets artistiques voient le jour malgré la crise    Décès du doyen de l'ophtalmologie Ridha Mabrouk    " De la Casbah de Mazara del Vallo à la Petite Sicile de La Goulette " : La longue histoire des échanges entre l'Italie et la Tunisie    Covid19 : Report de la manifestation théâtrale "Semaine pour le théâtre tunisien"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Du Kef à Sharm El-Cheikh...
«Le Radeau » du théâtre El Hamra
Publié dans La Presse de Tunisie le 29 - 03 - 2017

Après l'ouverture des Journées théâtrales de Carthage en novembre 2016 suivie d'une tournée en Tunisie, le spectacle «Le radeau», tant attendu, est de retour pour une tournée en hommage à Ezzeddine Gannoun, une tournée-hommage baptisée «2 ans déjà... Ezzeddine Gannoun toujours là».
C'est à l'occasion de la commémoration du deuxième anniversaire de la disparition de ce grand homme de théâtre que le théâtre El Hamra organise une tournée nationale et internationale, — qui a débuté le 25 mars au Kef —, les 27, 28, 29 et 30 au théâtre El Hamra et le 2 avril au festival international du théâtre à Charm El-Cheikh, du spectacle «Le radeau », mise en scène de Cyrine Gannoun et Majdi Abou Mattar dramaturgie signée Souad Ben Slimane.
« Le radeau » est la dernière idée de création de feu Ezzeddine Gannoun. Avant son départ, il souhaitait travailler sur la tragédie du siècle qui a empiré depuis la guerre en Syrie, l'immigration clandestine. Un thème aussi usé qu'usant émotionnellement et qui touche à tout un chacun. Fidèle à lui-même, E. Gannoun n'emprunte jamais un chemin facile, il avoue à sa fille Cyrine Gannoun, comédienne de sa compagnie et travaillant avec lui dans les préparatifs du spectacle, plus particulièrement dans la structure anatomique des personnages : «Je vois en guise de radeau un trampoline »... rien que ça... «Oui, c'est un rêve».
Un rêve entretenu par sa fille Cyrine Gannoun, artiste et directrice du théâtre en même temps, qui a continué ce voyage grâce à la collaboration de plusieurs générations d'artistes arabes, africains et tunisiens encadrés par ce grand homme de théâtre. Le spectacle est mis en scène et porté par Cyrine Gannoun et Majdi Abou Mattar, un des premiers disciples de Gannoun, devenu metteur en scène depuis plus de 15 ans au Canada.
Cette fusion va donner naissance au spectacle théâtral «Le radeau », qui a honoré l'ouverture de la 18e session des Journées théâtrales de Carthage. « On pense souvent que le radeau de la mort ne transporte que des jeunes qui fuient le chômage, la pauvreté, ou des pays détruits et ravagés par les guerres, mais dans notre « radeau » il y a place aussi à ceux qui n'ont pas de rêve ou qui fuient une histoire d'amour ou une mère traversant tout ce périple pour retrouver son enfant.
Notre radeau ne peut pas concurrencer la réalité amère que nous voyons chaque jour dans les médias. Notre radeau ne porte pas de chiffres ou de statistiques du nombre de réfugiés qui ont péri ou survécu. Notre radeau dévoile des histoires d'êtres humains», expliquent les metteurs en scène.
Des réfugiés venus de Tunisie et de pays arabes et africains, séparés par les frontières, unis par la souffrance sur une petite embarcation. Mitigés entre l'amour et la haine, tiraillés par leurs contradictions, ils mènent ensemble leurs combats de résistance dans un voyage vers le parcours de la vie ou de la mort...
Le voyage commence, les corps s'enlacent et la mer s'agite en repoussant cette embarcation pleine d'espoir et de fureur... Soudain, une tempête se lève, les voyageurs s'agitent et le radeau se remplit d'eau.. C'est là que la rude bataille commence, la bataille de l'existence où les personnages révèlent leurs vrais visages... Le radeau n'est-il pas le voyage éternel de l'homme entre la vie et la mort ?


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.