FIFAK 2019 : 55 ans de promotion du cinéma amateur Tunisien et d'ailleurs    Cession de Goulette Shipping Cruise (GSC) : Le come-back des croisières à la Goulette après 5 ans d'inactivité    Le Ministère de l'Intérieur s'explique sur l'incident survenu à un poste frontalier avancé « التعمير » à Hezoua    Application Samsung Health: un coach santé dans votre poche    Tunisie: Aïd Al Adha, quantité disponible, prix et préparatifs du ministère de l'Agriculture    Officiel : Aymen Balbouli quitte le Club Africain    Cafouillage et manque de sérieux autour de la loi électorale    Hyundai Tucson gagne du terrain sur le marché tunisien    Tunisie- Perturbations et coupure d'eau dans ces régions à Bizerte    Club Africain : Yassine Chammakhi manquera le début de saison    Nouveauté Instagram : les ‘Like' ou mention ‘J'aime' masqués dans 6 pays    CAN 2019 (Finale) : Entrée gratuite pour les supporters algériens    CAN 2019 : l'arbitre de la finale changé    Tunisie: Baisse des échanges commerciaux au 1er semestre 2019    Al Badil Ettounsi présente les caractéristiques de son programme économique pour le gouvernorat de Mahdia    Faute de place, le blé dépérit en plein air    Métros, le trafic des lignes 3, 4 et 5 sur une seule voie à partir de ce soir    Postulez pour des bourses d'études en Grandes Ecoles françaises au titre de 2019    Eto'o et Drogba deviennent collaborateurs officiels d'Ahmad Ahmad    Avec les « trophées Tounsidumonde », les Tunisiens de l'étranger veulent être mieux compris et donner plus !    Les agents de la poste en grève générale    D'importants prix octroyés aux articles traitant des relations sino-tunisiennes    BILAN de la participation des Aigles de Carthage à la Coupe d'Afrique des Nations 2019 : Parcours !    Ahmed Ahmed veut sortir le siège de la CAF de l'Egypte    MYRATH « Shehili » au Festival International d'Hammamet: Une expérience incroyablement magique!    Pas de crime en cas de légitime défense !    Tunisie-Une séance plénière pour l'élection des membres de l'Instance de la bonne gouvernance et ceux de la cour constitutionnelle    Températures jusqu'à 38°C, aujourd'hui    CAN (finale): Alioum Néant au sifflet    Orange signe un accord Groupe monde sur l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes avec UNI Global Union    Appel à candidature à l'Ecole Pratique des Métiers de la scène : Section Acteur – Session d'Octobre 2019 à fin Juin 2021    Tunisie: L'Instance de lutte contre la torture empêchée par la police de parler à un détenu    Tunisie – Tabib : La direction des douanes choisie comme meilleure administration dans la lutte contre la corruption    Tunisie: Le Parlement sursoit au vote sur le projet de loi relatif à Halk El Menzel    Le cinéma à vélo du 24 au 26 Juillet avec Vélorution et la Cinémathèque Tunisienne    Festival De Dougga 2019 : Programme de la 43e édition du 24 Juillet au 10 Août    Khémaïes Jhinaoui à New York et Washington à la tête d'une importante délégation de hauts responsables tunisiens    OMS, 1093 morts et 5752 blessés à Tripoli    Youssef Chahed se penche sur le Brexit (sortie de la Grande-Bretagne de l'UE) et ses répercussions possibles sur la Tunisie    Donald Trump s'attire les foudres des internautes    282 interpellations en France après la qualification de l'Algérie    Des armes de guerre saisies chez des néonazis italiens    Bendirman porte plainte contre le parti Ennahdha    Libye : Haftar se prépare à annoncer l'assaut final pour « libérer » Tripoli    Colère aux Etats-Unis après l'arrivée en Turquie de la 1ère livraison de missiles russes S-400    La 29ème Edition du Festival EL MOUROUJ se déroulera du 25 Juillet au 10 Août – Programme    Ouverture de la 55e édition du festival international de Hammamet avec « Messages de liberté »    Le Chef du gouvernement, Youssef Chahed se penche sur la question des « réfugiés » à Médenine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Manque d'équité et de gestion rationnelle
Raréfaction des ressources hydriques
Publié dans La Presse de Tunisie le 24 - 05 - 2017

« La Tunisie a pu, malgré la modestie de ses ressources en eau, satisfaire les besoins en eau des différents secteurs, même pendant les périodes de sécheresse », a déclaré le secrétaire d'Etat chargé des ressources hydrauliques et de la pêche, Abdallah Rabhi
Lors d'un séminaire sur la raréfaction des ressources en eau organisé par la Konrad Adenauer Stiftung et le Centre des études méditerranéennes et internationales, Delphine Clavreul, de l'Ocde, a déclaré que la problématique de l'eau est beaucoup plus liée à la gouvernance qu'à la rareté. En effet, elle précise que les ressources hydriques suffisent bien aux besoins de l'ensemble des populations mais que le manque d'équité et de gestion rationnelle de l'eau est à l'origine de sa raréfaction
Bien que les robinets fonctionnent encore et qu'aucune véritable grande coupure d'eau n'a été enregistrée depuis des décennies, la Tunisie est un pays en dessous du seuil de pauvreté en eau, soit moins de 500 mètres cubes (m3) par an, ce qu'un être humain devrait consommer au minimum. Sauf que par tête d'habitant, le Tunisien ne disposerait que de 436 mètres cubes. Selon Rachid Khanfir de l'Association eau et développement (AED), les choses ne vont pas en s'améliorant. « Nous étions à 450 m3 en 1996 et nous serons probablement à seulement 315 m3 en 2030 », prévient-il. Aujourd'hui, 200.000 Tunisiens ont encore des difficultés à accéder à l'eau. La Tunisie est donc bel et bien un pays pauvre en eau, mais aussi en pluviométrie. En une année, il tombe sur la Tunisie entre 100 et 1.500 millilitres, mais le centre et le sud du pays ne récoltent eux que 400 millilitres. Denrée rare, l'eau a joué un rôle important dans le développement de certaines régions, notamment côtières. Ainsi Rachid Khanfir a indiqué que pendant des années, la nappe phréatique du centre du pays a été exploitée de manière assez intensive pour alimenter Sfax et le Sahel. Le transfert s'est également opéré au nord pour alimenter la région du Cap Bon, cette fois pour l'agriculture. L'agriculture qui est le principal secteur consommateur d'eau.
A l'instar de Yousra Ben Salah, sous-directeur des études et des recherches hydrogéologiques, les intervenants ont insisté sur la nécessité de rationaliser l'utilisation de l'eau, notamment dans les cultures. Selon une étude, les agriculteurs ont tendance à utiliser beaucoup plus d'eau que nécessaire.
Dans le sud, si les nappes phréatiques sont peu généreuses, la région dispose d'un réservoir d'eau souterraine très important. Cependant, son exploitation est non seulement coûteuse, mais elle dépend également de la coopération avec nos voisins algériens et libyens.
Par ailleurs, le professeur Ameur Horchani (17 ans secrétaire d'Etat chargé des Ressources hydrauliques), qui faisait partie du groupe de travail ayant élaboré le projet de « code de l'eau », a clairement fait savoir que l'extraction du gaz de schiste met en danger la nappe phréatique. Horchani dissipe également les accusations selon lesquelles l'Etat se dirigerait vers une privatisation des ressources en eau. « C'est l'Etat qui gère cette ressource stratégique, dit-il. Cependant, dans le cadre des partenariats public-privé, la Sonede peut très bien sous-traiter certains travaux de modernisation ».
Pour sa part, le secrétaire d'Etat chargé des Ressources hydrauliques et de la Pêche, Abdallah Rabhi, a indiqué que la stratégie nationale de gestion de l'eau vise « la continuation de la collecte et la mobilisation des eaux de surface, le développement de l'utilisation des eaux non conventionnelles par le dessalement de l'eau de mer et le recours aux eaux usées traitées, la construction de nouveaux barrages et lacs collinaires et la mise en place de plans d'action régionaux dans les gouvernorats les plus touchés par le manque d'eau ».
« La Tunisie a pu, malgré la limitation de ses ressources en eau, satisfaire les besoins en eau des différents secteurs même pendant les périodes de sécheresse », a-t-il déclaré.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.