Tunisie – Deux partis impliqués dans le financement de listes « indépendantes » aux municipales    Tunisie – Borhène Bsaïess condamne l'ingratitude d'Ennahdha envers Mohamed Abbou    Températures entre 21 et 28°C sur le nord, demain    Chahed préside la cérémonie de signature d'une charte de partenariat entre les secteurs public et privé en faveur de la promotion du processus laitier 2019-2025    La Grande Bretagne allège les procédures de Visa pour les étudiants tunisiens    Abassi Madani n'est plus    Tournoi de Barcelone: Malek Jaziri éliminé au second tour    CAN 2019 : L'Union africaine de radiodiffusion veut maintenir les droits de retransmission télévisée à un niveau abordable    La Fédération Tunisienne de Golf organise une journée découverte Golf    France : pour la première fois, une femme désignée arbitre centrale    Championnat d'Afrique de Judo : Participation de 10 judokas tunisiens en Afrique du Sud    Tunisie- Nourredine TAboubi pointe du doigt l'idéologie takfiriste    500 mille femmes rurales bientôt couvertes par la sécurité sociale, annonce Chahed    Tunisie- Un accident de la route fait un mort et deux blessés à Gabes    Nouvelle Cadence: Une création artistique tunisienne unique le 27 avril au Québec    Le Français Hamelin s'installe en Tunisie    Prolongation des délais de dépôt des extraits de naissance des bénéficiaires de pensions auprès de la CNSS    La QNB et Commercial Bank of Qatar intéressés par le rachat de l'UBCI    3ICH TOUNSI    Tunisie [Photos]: Matériel saisi avec le terroriste éliminé au Kef    Sousse : Deux jeunes ravis à la fleur de l'âge, dont un candidat au Bac 2019, à un jour d'intervalle, dans deux accidents de voitures !    Tunisie – ARP : Adoption du projet de loi sur l'amélioration du climat de l'investissement    Tunisie- L'identité du terroriste abbatu au Kef révélée    L'équipe Italcar remporte la coupe Tunisia Business Cup    En France, un Tunisien de 15 ans traverse le Rhône pour échapper à la police    Sodexo Pass Tunisie annonce le lancement de sa nouvelle Carte à puce Repas privative    Retour sur l'élimination du terroriste Oussama Salmi dans la région de Nebr au Kef    Recommandations du Conseil de Sécurité Nationale réuni hier sous la présidence du Chef de l'Etat    Tunisie/Royaume-Uni : Allègement des procédures de Visa pour les étudiants tunisiens    Lancement de la plateforme Chabaka.tn, le 2 Mai prochain au Palais Kobbet Ennhas    Tunisie-L'opération de ratissage se poursuit au Kef    Au Kef, un terroriste abattu lors d'une opération militaire    LE TRES HAUT DEBIT ET L'IMMOBILIER: TUNISIE TELECOM et sa filiale SOTETEL se rapprochent du Groupe SOROUBAT    Espérance ST-TP Mazembe : forfait du gardien Rami Jeridi blessé    Doot-Europe: le programme de mercredi 24 avril    Tunisie: Grève générale de deux jours des Cheminots    Tunisie- Le nouveau calendrier des examens du troisième trimestre de l'enseignement primaire    Tunisie- Rien n'échappe à René Trabelsi pour promouvoir le tourisme tunisien    En photo : Le message bouleversant de Sami Fehri à sa maman…    En vidéo : Important incendie à Versailles    De nouvelles démissions dans le bloc de Nidaa Tounes    Le film tunisien “Tlamess” d'Ala Eddine Slim retenu dans la quinzaine des réalisateurs au festival de Cannes 2019    Gafsa: Une secousse tellurique de 3,23 degrés sur l'échelle de Richter à El Ktar    Oussama Ammar : Des sculptures qui voyagent !        Ramadan 2019 : Participez à Saha Chribtek, les nuits festives du Ramadan au Goethe Institut Tunis    2ème Edition de l'évènement « Tfanen Tunisie-Créative » ce 26 Avril au Ramada Plaza – Gammarth    En photo…Outia de Ramla et Alaa Chebbi, que pensez-vous du look de Sonia Dahmani ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Manque d'équité et de gestion rationnelle
Raréfaction des ressources hydriques
Publié dans La Presse de Tunisie le 24 - 05 - 2017

« La Tunisie a pu, malgré la modestie de ses ressources en eau, satisfaire les besoins en eau des différents secteurs, même pendant les périodes de sécheresse », a déclaré le secrétaire d'Etat chargé des ressources hydrauliques et de la pêche, Abdallah Rabhi
Lors d'un séminaire sur la raréfaction des ressources en eau organisé par la Konrad Adenauer Stiftung et le Centre des études méditerranéennes et internationales, Delphine Clavreul, de l'Ocde, a déclaré que la problématique de l'eau est beaucoup plus liée à la gouvernance qu'à la rareté. En effet, elle précise que les ressources hydriques suffisent bien aux besoins de l'ensemble des populations mais que le manque d'équité et de gestion rationnelle de l'eau est à l'origine de sa raréfaction
Bien que les robinets fonctionnent encore et qu'aucune véritable grande coupure d'eau n'a été enregistrée depuis des décennies, la Tunisie est un pays en dessous du seuil de pauvreté en eau, soit moins de 500 mètres cubes (m3) par an, ce qu'un être humain devrait consommer au minimum. Sauf que par tête d'habitant, le Tunisien ne disposerait que de 436 mètres cubes. Selon Rachid Khanfir de l'Association eau et développement (AED), les choses ne vont pas en s'améliorant. « Nous étions à 450 m3 en 1996 et nous serons probablement à seulement 315 m3 en 2030 », prévient-il. Aujourd'hui, 200.000 Tunisiens ont encore des difficultés à accéder à l'eau. La Tunisie est donc bel et bien un pays pauvre en eau, mais aussi en pluviométrie. En une année, il tombe sur la Tunisie entre 100 et 1.500 millilitres, mais le centre et le sud du pays ne récoltent eux que 400 millilitres. Denrée rare, l'eau a joué un rôle important dans le développement de certaines régions, notamment côtières. Ainsi Rachid Khanfir a indiqué que pendant des années, la nappe phréatique du centre du pays a été exploitée de manière assez intensive pour alimenter Sfax et le Sahel. Le transfert s'est également opéré au nord pour alimenter la région du Cap Bon, cette fois pour l'agriculture. L'agriculture qui est le principal secteur consommateur d'eau.
A l'instar de Yousra Ben Salah, sous-directeur des études et des recherches hydrogéologiques, les intervenants ont insisté sur la nécessité de rationaliser l'utilisation de l'eau, notamment dans les cultures. Selon une étude, les agriculteurs ont tendance à utiliser beaucoup plus d'eau que nécessaire.
Dans le sud, si les nappes phréatiques sont peu généreuses, la région dispose d'un réservoir d'eau souterraine très important. Cependant, son exploitation est non seulement coûteuse, mais elle dépend également de la coopération avec nos voisins algériens et libyens.
Par ailleurs, le professeur Ameur Horchani (17 ans secrétaire d'Etat chargé des Ressources hydrauliques), qui faisait partie du groupe de travail ayant élaboré le projet de « code de l'eau », a clairement fait savoir que l'extraction du gaz de schiste met en danger la nappe phréatique. Horchani dissipe également les accusations selon lesquelles l'Etat se dirigerait vers une privatisation des ressources en eau. « C'est l'Etat qui gère cette ressource stratégique, dit-il. Cependant, dans le cadre des partenariats public-privé, la Sonede peut très bien sous-traiter certains travaux de modernisation ».
Pour sa part, le secrétaire d'Etat chargé des Ressources hydrauliques et de la Pêche, Abdallah Rabhi, a indiqué que la stratégie nationale de gestion de l'eau vise « la continuation de la collecte et la mobilisation des eaux de surface, le développement de l'utilisation des eaux non conventionnelles par le dessalement de l'eau de mer et le recours aux eaux usées traitées, la construction de nouveaux barrages et lacs collinaires et la mise en place de plans d'action régionaux dans les gouvernorats les plus touchés par le manque d'eau ».
« La Tunisie a pu, malgré la limitation de ses ressources en eau, satisfaire les besoins en eau des différents secteurs même pendant les périodes de sécheresse », a-t-il déclaré.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.