Tunisie – AUDIO : Les élections seront reportées à cause du projet d'amendement de la loi électorale    Tunisie – Pour quels candidats et quels partis les tunisiens ne vont pas voter ?    Ligue 1 : L'ESS assure l'Afrique, le SG relégué et le Champion encore battu    Tunisie – Hamdi Meddeb et Wadii El Jary chez le ministre de la Justice    Tunisie – Kebili : Un incendie dans une palmeraie : 25 palmiers dattiers brûlés    Tunisie – VIDEO : Sami Fehri prétend avoir acheté 49% des parts d'Attassiaa… La direction de celle-ci dément    En vidéos : Parc d'activités à Zarzis, un pôle économique majeur de La Méditerranée est né    Aujourd'hui, dernier délai pour l'inscription aux élections 2019    La Tunisie remonte à la 25ème place dans le classement FIFA    Après l'incarcération des 2 Premiers ministres algériens Ouyahia et Sellal, les anciens hauts responsables ont la peur au ventre    ESS-CA : un Classique pour l'Afrique    Six orphelins de djihadistes de l'EI rapatriés en Belgique    Sonia Ben Cheikh et Abdelkrim Zbidi supervisent la clôture de la saison sportive militaire    Devant la mascarade survenue à l'ARP : Nabil Karoui est plus que jamais attaché à son droit constitutionnel de se présenter aux élections    Tunisie: Le ministère de l'Intérieur annonce un nouveau plan contre la migration clandestine    Météo: Prévisions pour samedi 15 juin 2019    Le marketing d'influence, quand Instagram rapporte des sous !    Levée par la CAF de la suspension de 6 mois infligée à l'arbitre égyptien Jihad Greisha : il n'y avait donc pas d'arbitrage partial en faveur de l'EST à Rabat !    Pétroliers attaqués : Washington accuse Téhéran, qui dément    MEDIA LOVES TECH est de retour pour une deuxième édition!    Smartfuture, partenaire de Microsoft et représentant officiel de Certiport en Tunisie, organise le Championnat Microsoft Office Specialist Tunisie 2019    Tunisie: Soutien de Nidaa Tounes à Nabil Karoui, “pourquoi pas”, répond Néji jalloul    Rencontre-débat : Violations des droits de l'Homme le long des frontières extérieures de l'UE au Sahel    Dabchy, la seule startup Tunisienne qui participe au programme d'accélération Womentum 2019    Programme TV du vendredi 14 juin    Tunisie – Bac 2019 : Examens des Maths des sections Techniques,Economie, Sciences Exp. et Sport    Festival International De Poésie de Sidi Bou Saïd 2019 du 14 au 16 juin    Bac 2019, des sanctions plus sévères contre les fraudeurs à partir d'aujourd'hui    Classement FIFA : La Tunisie gagne trois places (25e)    En vidéo: Attijari Bank et la compagnie maritime GNV signent une convention de partenariat en faveur des Tunisiens Résidant à l'Etranger    Championnat d'Angleterre : Les dates des chocs de la saison 2019-2020    Tunisie : La HAICA appelle Nessma TV à suspendre immédiatement la transmission    Tunisie – Météo : Températures en hausse atteignant 46 degrés sur le sud avec coups de Sirocco    Attaques de deux pétroliers en mer d'Oman-Washington accusée de “sabotage diplomatique”    « Boulevard Paris 13 », ou le premier Louvre du Street Art conçu par le franco-tunisien Mehdi Ben Cheikh    L'arrivée des armes et la présence des terroristes en Libye dénoncées par la Tunisie, l'Algérie et l'Egypte    BardoFest du 19 au 30 juin 2019 avec du théâtre, du cinéma et du jazz (Programme)    TTS accueille le premier vol charter touristique via Iraqi Airways de retour en Tunisie depuis 28 ans    Le blocage de la transition démocratique en Tunisie impactera la région, déclare Jean Pierre Raffarin    Tunisie: Approbation par le FMI d'un versement de 247 millions de dollars    Tunisair Express et Tunisie Telecom, une confiance renouvelée    Arabie Saoudite : IMAGES : 26 blessés par un missile des houthis qui a frappé l'aéroport d'Abha au sud du Royaume    Organisé par Le Pont Genève, huit maires tunisiens en voyage d'échange en Suisse    L'association Jeunesse et Horizons, en partenariat avec la Fondation Orange, organise la 5ème édition du TABARKA SKY LANTERN FESTIVAL    Le producteur de musique Jamel Saibi victime d'un sérieux accident    L'association Jeunesse et Horizons, en partenariat avec la Fondation Orange, organise la 5ème édition duTABARKA SKY LANTERN FESTIVAL «حلمة »    Lancement des travaux de restauration du site archéologique d'Oudhna (Photos)    Le Maréchal Haftar remet à l'Egypte le terroriste égyptien le plus recherché, Hicham el-Achmawy arrêté à Derna en octobre 2018    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Yasmine Azaïez dans la rue : une sortie manquée
Street Music épisode 1
Publié dans La Presse de Tunisie le 13 - 06 - 2017

L'audace ne manque pas à la jeune violoniste qui a choisi de jouer incognito dans les rues de Tunis en ce mois de Ramadan.
Vêtue d'un jean et d'un pull à capuche, qu'elle a empruntés à son frère, Yasmine Azaïez a fait mouche en tentant l'expérience de se produire sur les places publiques comme le font les musiciens de rue qui n'ont pas la possibilité et les moyens de se produire sur scène. Malheureusement, la foule n'était pas au rendez-vous et les rares passants n'étaient pas tous enthousiastes.
Après la rupture du jeûne, dans la soirée, la talentueuse et célèbre violoniste Yasmine Azaïez a couvert sa tête d'une capuche pour que les passants ne la reconnaissent pas, s'est munie, non pas de son fameux Stradivarius, mais d'un violon quelconque et s'est dirigée vers Sidi Bou Saïd où elle a proposé un mini-concert non loin d'un café connu de la place. Certains badauds curieux, attirés par la musique, se sont arrêtés et ont apprécié certains refrains, notamment tunisiens. Puis direction l'esplanade de La Marsa Plage où les piétons séduits, se sont arrêtés pour vivre des instants de bonheur en compagnie de l'artiste et son violon.
Yasmine ne s'est pas limitée à la banlieue nord, elle a également sillonné les rues de Tunis, notamment l'avenue Bourguiba où les notes magiques de son violon ont interpellé encore une fois les passants, de même sur la place de la Kasbah. Dans les différents endroits où elle s'est produite, les passants n'étaient pas nombreux et leurs réactions différentes. Certains ont brandi leur portable pour la filmer, d'autres se sont arrêtés lorsque le morceau joué était tunisien ou oriental en applaudissant à la fin de la représentation et il y avait ceux, indifférents, qui ont passé leur chemin.
Qu'est-ce qui a poussé Yasmine Azaïez, violoniste virtuose à qui toutes les scènes du monde sont ouvertes, à se produire dans la rue ? «J'étais curieuse de connaître la réaction des Tunisiens de voir une artiste jouer dans la rue», explique-t-elle dans une vidéo. Est-ce aussi pour jauger sa popularité auprès du public ? Cette descente dans la rue est aussi une manière de rapprocher le public de la musique instrumentale de qualité.
Agée de 28 ans, Yasmine Azaïez a, dès huit ans, intégré l'école Yehudi Menuhin au Royaume-Uni, où elle a étudié le violon avec Raceij Rakowski. Elle y resta onze ans. Elle a été ensuite admise au Conservatoire de musique de la Nouvelle-Angleterre, à Boston aux Etats-Unis.
Forte de plusieurs récompenses, elle a parcouru, depuis 2000, les plus grandes scènes du monde, aux côtés des plus grands musiciens, tels que la très connue Sarah Chang au Merchant Taylors à Londres, mais aussi Zakhar Bron, Miriam Fried, Donald Wielerstein...
Elle a participé également aux plus grands festivals, comme le festival de Menuhin en Suisse, le festival «L'incontri in terra di Siena» en Italie, le festival «Mawazzine» au Maroc, et donné maints concerts en Autriche où elle a représenté la Tunisie avec le groupe de Naoufel Ben Aïssa, en Chine, aux USA, au Jordan Hall à Boston, au Royal Albert Hall et au Dorking Halls à Londres, au Sultanat d'Oman, Bahreïn, Boston, Rhode Island, Carthage, Dubaï, Abou Dhabi, Beyrouth, Masqat, Rome...
Elle a tenté la chanson et vient de tourner un clip qui est diffusé sur les chaînes de télévision. Elle a fait aussi du cinéma en prenant le risque de camper un rôle dans le film «Histoires tunisiennes» de Nada Mezni Hfaïedh aux côtés de comédiens professionnels, à l'instar de Chakra Rammah et Taoufik El Ayeb. Outre son travail artistique, elle se consacre à une activité bénévole dans une association de sauvegarde des animaux «Animal Rescue». Energique et audacieuse, Yasmine Azaïez, qui ne manque pas d'imagination, multiplie les prestations et les expériences pour continuer à se positionner sur la scène artistique ici et ailleurs.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.