Tunisie – De quelle sortie de crise voulait parler Noureddine Tabboubi ?    Tunisie – Réadmission de Nabil Karoui à l'hôpital    Alors que le pays bouillonne, Hichem Mechichi au grand prix des pur-sang arabes    La Conect mise sur les énergies renouvelables pour la promotion de l'économie tunisienne    Tunisie | Covid-19 : 79 décès et 1.861 nouvelles contaminations enregistrés en 24 heures    Bilan Covid-19 : 79 décès et 1861 nouveaux cas en 24h    Sonede : Coupure d'eau à Gabès à cause d'actes de vandalisme    Tennis : Djokovic renverse Tsitsipas et remporte Roland-Garros    Banque allemande de développement KfW : Une subvention de 66 millions de dinars au profit des entreprises privées impactées par la pandémie du Covid-19    Tunisie – Mali : un arbitre égyptien au sifflet    La Libye au coeur du 3ème sommet « Startup Gate Summit 2021 », en juillet prochain, à Tunis    Si quelqu'un s'oppose à cette barbarie, qu'il parle maintenant ou se taise à jamais !    Tunisie : Quatre joueurs absents contre le Mali    Hichem Ajbouni dénonce le recours excessif à la violence par le gouvernement    Difficile d'être Tunisien    Memoire: Salem ATTIA    Handball — CAN des dames au Cameroun:Tunisie-Sénégal, une première place en vue !    NEWS: Ali Jmal signe à l'ESS    En marge de l'amère défaite de la Tunisie face à l'Algérie (0-2): Kebaïer en mauvais stagiaire !    Programme TV du dimanche 13 juin    Hommage: Une journée à la plage avec Zeyneb Farhat    Aujourd'hui, premier rendez-vous de «REGARDS DE PALESTINE» au CinéMadart: Contre l'apartheid, pour que leurs voix résonnent    Site de Carthage: cri de détresse du collectif de la société civile à Carthage    Tunisie – Deux disparus dans le naufrage d'une barque de clandestins au large de Kelibia    Tunisie – Météo du dimanche    Biden refuse de tenir une conférence de presse avec Poutine    USA : 14 blessés dans une fusillade à Austin au Texas    « The Dot »: Mechichi inaugure le Centre d'accompagnement des jeunes porteurs de projets dans les TIC    Au cœur de l'actu: Inquiétant ensauvagement !    Lette ouverte à l'Organisation Mondiale de Défense des Droits de l'Enfant: Le droit de l'enfant, une ligne rouge    Kaïs Saïed à Sidi Hassine : « Il n'y a pas une relation hostile entre la police et la population »    Patrimoine: L'Ichkeul en péril    Les Mélanges d'Histoire ancienne du Professeur Ammar Mahjoubi    Rafik Abdessalem : « Kais Saied ne distingue pas entre ses émotions et la gestion des affaires de l'Etat »    Ali Kooli évoque une éventuelle suppression de licences d'alcool    L'Assemblée prévoit plusieurs plénières au cours de la semaine du 14 juin 2021    Programme TV du samedi 12 juin    «La terminologie de la bourse et des organismes qui la côtoient» de Maria Leo : Un bel ouvrage, clair et utile    Jean Fontaine: Le migrant inversé    Bourse de Tunis : Le Tunindex clôture la semaine sur une note quasi-stable    La Tunisie est fin prête pour accueillir les voyageurs du monde !    Championnat national de lecture : La finale aura lieu le 11 juillet à Radès    Appel à candidature : Session de Formation 'Patrimoini' par Museum Lab au Kef    Un soldat blessé lors de l'explosion d'une mine à Mghilla    Emmanuel Macron se prend une gifle - La vidéo devient virale    La Tunisie accueille une partie de l'exercice militaire "African Lion 21" (Défense)    Après la 4e guerre israélienne contre Gaza, saura-t-on éviter la 5e ?    Israël, cette démocratie islamiste ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nouvelle stratégie urbaine pour neuf villes
Fédération nationale des villes tunisiennes (FNVT)
Publié dans La Presse de Tunisie le 03 - 07 - 2017

La conception actuelle des villes tunisiennes ne leur permet pas de répondre aux défis importants auxquels elles sont confrontées.
La Fédération nationale des villes tunisiennes (Fnvt) a lancé, fin 2016, un programme de renforcement des initiatives de planification urbaine stratégique dans 9 villes tunisiennes.
Ce programme concerne au départ les villes de Béja, Gabès, Jendouba, Kairouan, Médenine, Monastir, Sidi Bouzid, et Tataouine, mais après des efforts menés par les autorités et les cadres techniques de la municipalité de La Soukra, cette belle ville-jardin de 130.000 habitants en fera aussi partie.
L'aménagement urbain en Tunisie
L'aménagement urbain a été toujours, et pendant des décennies, un simple urbanisme spatial, qui, avec le processus de croissance urbaine rapide, a causé des déséquilibres importants dans nos villes et lancé des défis à différents niveaux (territorial, économique, social et environnemental).
De plus, ce phénomène, combiné à des structures politiques essentiellement centralisées, fait que nos villes sont aujourd'hui incapables de répondre aux défis importants auxquels elles sont confrontées.
Ces villes doivent non seulement se prendre en charge, mais aussi jouer un rôle en tant qu'agent de développement local. Aussi, les besoins de décentralisation doivent-ils être davantage favorisés et promus pour parvenir à une bonne gouvernance et pour mieux répondre aux besoins de la population.
En un demi-siècle, notre pays a connu des mutations extrêmes et des bouleversements très rapides à tous les plans. Face aux défis que connaissent nos villes, les instruments classiques de planification urbaine deviennent de moins en moins efficaces pour un développement urbain harmonieux et durable.
Les stratégies de développement urbain
Pour répondre aux limites des instruments classiques, il y a lieu, aujourd'hui, d'anticiper et de tirer le maximum de bénéfices des mutations en cours et des investissements réalisés, de promouvoir l'image de la ville à travers des plans de marketing et de lobbying et de développer des synergies intercommunales entre les dimensions économiques, infrastructurelles, sociales et environnementales.
Ces différentes approches peuvent être regroupées sous le terme «Planification stratégique urbaine» ou «Stratégie de développement urbain» (SDV).
La pensée stratégique des villes a évolué vers une approche dans laquelle la participation des citoyens et l'analyse multidisciplinaire deviennent des éléments indispensables. Cette approche aboutit à un engagement moral à travers une charte de valeurs partagées par tous les citoyens, mais elle est aussi une boîte à outils permettant la planification, le montage financier des projets et la mise en œuvre des programmes.
La SDV, est en fait un processus par lequel les responsables municipaux, agissant en partenariat avec le secteur privé, la société civile, l'université et les organismes nationaux concernés, discutent de l'état de leur ville et des principaux enjeux et défis, et décident, à la lumière de ces concertations, des choix stratégiques à opérer et des actions prioritaires à mettre en œuvre pour promouvoir durablement le développement de la ville.
Cette approche aide les communautés à devenir aussi indépendantes que possible, à tirer le maximum de leurs propres ressources et opportunités. Elle ne reflète pas seulement l'engagement éthique de la ville, mais aide à concrétiser les bonnes intentions et les valeurs partagées à travers des investissements économiques, rentables et durables. Elles permettent, également, un développement qui conjugue croissance économique, bien-être social, bonne gouvernance et éthique environnementale et qui permet à la ville de se muer en un espace de bien-être où tout citoyen, quels que soient son âge, sa classe sociale, ses ressources économiques, aura une vie décente.
Ce processus a été déjà essayé et semble bien réussir dans les villes de Tunis, Sfax I et Sousse.
Après la révolution et avec la nouvelle politique démocratique qui donne la priorité aux villes intérieures, la majorité des villes objet de ce programme sont au sud et à l'intérieur du pays.
Un partenariat fort
Ce programme est une initiative de partenariat fort qui vise à favoriser l'aménagement urbain stratégique, à assurer une plus grande cohérence entre les activités des membres et des partenaires et à démontrer la valeur de la gouvernance locale participative en Tunisie.
Parmi ces institutions, le Centre international de développement pour la gouvernance locale innovante (CILG VNG), qui est une organisation internationale en conseil et développement auprès des institutions publiques internationales spécialisées dans la gouvernance et le développement local et qui offre des services de conseil en politiques et stratégies publiques, management et assistance technique.
Le CILG VNG aura le rôle principal dans la capitalisation, la diffusion, la mise en échelle, et ce, en plus de la coordination des actions à Béja et Sidi Bouzid.
La Cities Alliance, qui est une institution internationale dynamique opérant partout dans la monde, est engagée dans la réduction de la pauvreté et la promotion des villes dans le développement durable; elle participe à ce programme par le financement et la collaboration technique.
Le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud), qui joue un rôle essentiellement administratif, assure aussi la coordination des actions à Médenine et Tataouine.
La Med Cites, qui est un réseau des villes méditerranéennes pour l'assistance technique et environnemental, participe lui aussi à ce programme dans la planification urbaine stratégique et aussi la coordination des actions à Gabès et Kairouan.
La GIZ, l'agence de coopération technique allemande, qui est installée à Tunis depuis 1999, assure la formation d'experts pour le renforcement des coopérations régionales et sectorielles. Elle aura un rôle important dans la formation mais aussi la coordination des actions à Jendouba et Monastir.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.