Tunisie – Démarrage de l'exploitation du champ gazier Nawara dans quelques semaines        Cogite partenaire régional de RiseUp Egypte pour la compétition Pitch by the Pyramids    Tunisie- Youssef Chahed revient sur les raisons de sa défaite au premier tour de la présidentielle    Programme TV du vendredi 20 septembre    Championnat du Monde du Couscous 2019: L'EPI D'OR soutient 3 chefs tunisiens    TASDIR+: Lancement de Son 4ème Appel à Candidatures sous le thème La conquête des marchés extérieurs    CS Sfaxien : le Malien ‘Chato" officiellement qualifié pour le match face à la JS Kairouan    La circulation du métro sur une seule voie entre Bab Saâdoun et Essaîdia    Tunisie- Youssef Chahed appelle Zebidi à tourner la page des élections présidentielles    JMC 2019: ERKIZ HIP HOP    Le Conseil Supérieur de la Magistrature prend au sérieux le conflit entre Avocats et Magistrats    Concertations entre le Président de la République et le Chef du Gouvernement    Sousse: Lancement du Centre d'Innovation et de Développement de Compétences en Industrie 4.0 de Novation City    Youssef Chahed explique les raisons de sa défaite à l'élection présidentielle    Aménagement de la Boucle Centrale du métro léger de Tunis et du pôle d'échanges multimodale de la place de Barcelone: Bouclage du financement du projet    Lancement des smartphones Redmi Series en Tunisie    Match amical: Tunisie – Cameroun le 12 octobre à Radès    Tunisie: Evolution exceptionnelle des indicateurs relatifs aux revenus du tourisme    Le président de l'association Shams annonce son soutien à Nabil Karoui    La BCT annonce des réserves de devises de 18327 millions de dinars couvrant 103 jours d'importations    CITROËN OUVRE SES PORTES A GAFSA !    K2 Rhym révèle les derniers mots de ben Ali avant sa mort    Un député français : Ben Ali était un dictateur comme tous les dirigeants arabes    L'UGTT condamne ''l'agression'' contre le collectif de défense de Belaid et Brahmi    Le Tribunal administratif annonce avoir reçu 6 recours en Appel concernant les résultats préliminaires de l'élection présidentielle    Tunisie – VIDEO : Le comité de défense de Belaïd et Brahmi accuse !    Evènement du Compact with Africa : [email protected]    Tunisie : Zine El Abidine Ben Ali n'est plus    Opération anti-terroriste menée par Interpol en Tunisie    Journée Européenne des Langues 2019 en Tunisie le 25 septembre (Programme)    JTC 2019 : Prolongation du délai de dépôt des candidatures au 25 septembre    Classement FIFA : la Tunisie conserve sa 29e place mondiale    QUAND LE CIEL SE MIT A CRIER    Club Africain : la FIFA sanctionne l'équipe à nouveau    Tunisie – Météo : Ciel nuageux avec quelques pluies sur le nord et le centre    Ligue 1 [Vidéo] : Le public sportif évalue le mercato d'été et les chances des clubs dans le championnat    Projection du film Tunisien “Fataria” dès le 25 septembre (B.A. & Synopsis)    Football : Programme TV de ce jeudi    « MBC5 – Cinq": La nouvelle chaîne satellitaire de divertissement familial exclusivement dédiée aux pays du Maghreb    Run In Carthage 2019, 5ème Edition dimanche 29 septembre    En vidéo : MBC Cinq, la nouvelle chaîne dédiée aux pays du Maghreb    Le sommet et le forum économique Russie-Afrique    4 prix pour la Tunisie à la Mostra de Venise    Confirmation du décès de l'Adjudant-chef de la Garde nationale Najiboullah Cherni dans les affrontements de Hydra    Corée du Nord- Pyongyang effectue de nouveaux tirs de missiles    Mohamed Ali Chihi – Ambassadeur de Tunisie à Moscou – décoré de la médaille de la Coopération russe    Fin de la cavale du meurtrier de Farès, le jeune serveur tunisien d'origine Djerbienne tué par balles pour un sandwich    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Au-delà de la consécration
Rencontre avec Moufida Fedhila
Publié dans La Presse de Tunisie le 25 - 11 - 2017

Tanit d'Or dans la catégorie des courts métrages de fiction lors de la 28e édition des Journées cinématographiques de Carthage, «Aya» de Moufida Fedhila est une manière d'investir dans l'enfance pour l'émergence du cinéma de l'enfant et de sa promotion
May Berhouma, une petite fille âgée de neuf ans, est l'héroïne du film «Aya» qui a remporté le Tanit d'Or dans la catégorie des courts métrages de fiction lors de la 28e édition des Journées cinématographiques de Carthage (JCC, 4-11 novembre 2017). Classé dans le genre cinéma de l'enfant, ce film écrit et réalisé par Moufida Fedhila raconte l'histoire d'Aya, une petite fille futée, qui vit avec ses parents et dont le père est salafiste. Mais, un jour, un événement brusque bouleversera à jamais le destin de cette fillette à la suite du comportement extrémiste et oppressif de son père. Le film est une série d'interrogations que pose Aya, d'ailleurs comme tout enfant de son âge, sur l'existence, Dieu, la mixité et bien d'autres sujets relatifs à la société dans laquelle elle vit.
Partant de son film, la scénariste et cinéaste Moufida Fedhila a indiqué que son choix de travailler dans le cinéma de l'enfant émane de sa forte conviction que l'art, qui constitue un espace de la liberté d'expression, joue un rôle central en tant que facteur de changement social.
Et d'ajouter : «A mon avis, l'industrie des films destinés à l'enfance nécessite un travail d'investigation approfondie dans l'univers de l'enfance pour pouvoir faire des films qui appartiennent vraiment au cinéma de l'enfant», relevant que l'image de l'enfant dans le cinéma et sa présence devant la caméra pour jouer un rôle est un reflet d'une époque particulière, faisant de lui par la suite un témoin vivant.
Spécialiste dans la direction de «l'enfant acteur», Moufida Fedhila a souligné la nécessité de créer des réseaux d'échange dans le domaine du cinéma de l'enfant tout en définissant ce qu'est l'univers enfantin dans sa relation avec les adultes, notamment en cette conjoncture actuelle que traverse le pays et dans laquelle vivent les enfants qui constituent la catégorie la plus vulnérable et la plus exposée à toute forme d'endoctrinement idéologique, et ce, en vue de protéger cette catégorie sociale à travers l'art, selon ses propos.
Dans ce contexte, elle a mis l'accent sur l'importance d'investir dans l'enfant en tant que pilier essentiel sur lequel sera construite toute une génération future, et ce, à travers le renforcement du cinéma de l'enfant conçu spécialement pour servir les causes de cette catégorie en faisant part de ses préoccupations et en prospectant sa situation car le cinéma est l'une des expressions culturelles et artistiques qui servent de plateforme idoine pour préparer l'homme de demain.
Parlant du concept du cinéma de l'enfant, la cinéaste a tenu à préciser que ce genre cinématographique est à la fois un cinéma dont les personnages clés sont des enfants et dont la thématique est l'enfance que ce soit à travers le documentaire, la fiction ou les films d'animation.
Ce genre de cinéma devrait, selon elle, prendre en considération le milieu de l'enfant, son histoire sociale et ses capacités intellectuelles et les disparités sociales entre les enfants résidant dans les quartiers huppés comme dans les régions marginalisées et défavorisées.
Après avoir remporté le Tanit d'Or de la 28e édition des JCC, le film «Aya» a été projeté en Italie dans le cadre de la 23e édition du «MedFilm festival» de Rome du 10 au 18 novembre, considéré comme étant le premier festival en Italie, réservé à la diffusion et la promotion du cinéma de la Méditerranée, l'Europe et du Moyen-Orient, selon Moufida Fedhila. «Aya» a également fait le tour dans la 15e édition du festival des cinémas d'Afrique du pays d'Apt du 10 au 17 novembre en France. Le film sera également en tournée lors de la cinquième édition des rencontres internationales des cinémas arabes «Aflam» du 21 au 26 novembre à Marseille, à la 35e édition du festival Tous courts à Aix en Provence du 27 novembre au 2 décembre et au programme du festival du film franco-arabe à Noisy-Le-Sec (Paris) du 24 novembre au 5 décembre, a-t-elle encore annoncé.
Membre de l'Académie francophone du cinéma, Moufida Fedhila est membre permanent dans des jurys de plusieurs festivals cinématographiques en Europe et en Afrique du Nord.
Elle a, auparavant, réalisé le film «Hors-Je» ayant participé dans plus de 30 festivals. Ce film a remporté le prix spécial du jury au festival international du cinéma et de l'éducation à Fes (Maroc) et le prix du meilleur court métrage documentaire à la 4e rencontre annuelle des réalisateurs de films tunisiens organisée par l'Association des réalisateurs de films tunisiens (Arft). Elle se prépare actuellement pour la réalisation d'une nouvelle œuvre de fiction qu'elle dévoilera prochainement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.