Mon signe…Ma voix : Un Lexique électoral en langage des signes    Aide saoudienne au Ministère de l'Intérieur composée de « véhicules blindés » pour soutenir la lutte contre le terrorisme et le crime organisé    Tunisie – Ennahdha : La course à la tête de liste de Tunis 2 s'annonce très dure    CAF : la date du tirage au sort des compétitions interclubs conne    Le Président de la République devrait apparaître en public pour tranquilliser le Peuple tunisien    Le marché de l'automobile en Tunisie décortiqué dans le 1e hors-série de WMC à télécharger gratuitement    Libye: Libération de Baghdadi al-Mahmoudi dernier Premier ministre de Kadhafi    Basket-Afrocan : La Tunisie entre en lice aujourd'hui    Tunisie: La véritable cause du différend au Front populaire est la question de l'Alliance avec Nidaa Tounes, selon Hamma Hammami    Photo du jour : Maintenant on sait pourquoi c'est propre en Europe !    Mercato : un joueur algérien débarque au Club Athlétique Bizertin    Tunisie: Non ratification de la loi électorale, BCE s'expliquera, selon Hafedh Caïed Essebsi    Coup d'envoi de la Plateforme digitale de communication et d'accès à l'information : بوابة زغوان    Tunisie- météo : Baignade interdite à Bizerte, Tabarka et Zouaraa et prévisions pour les 20 et 21 juillet    Île Chikly : La France n'est concernée par aucun projet d'aménagement de la réserve naturelle tunisienne    CAN 2019 : BILAN de l'Algérie en Coupe d'Afrique des Nations    Fermeture du service de Néonatologie à Charles Nicolle : Problème de Santé en Tunisie    L'ISIE se prépare à appliquer la loi électorale actuelle    Tunisie: La Douane récompensée du 1er prix de l'Instance de lutte anticorruption    Tunisie: Arrestation de 94.576 personnes recherchées durant le 1er semestre de 2019    La Tunisie souffre d'une crise éthique !    CAN 2019 : Les chaines qui diffusent le match Algérie vs Sénégal du 19 juillet    Météo du Weekend : Températures relativement en hausse, samedi    Campagne contre la vente conditionnée dans les cafés et restaurants    Bouchamaoui n'est plus le président de la Commission d'organisation des compétitions interclubs    Fin des travaux et journées portes ouvertes à la résidence Les Jasmins – Hammamet    En photos : Où et comment les célébrités tunisiennes passent-elles leurs vacances ?    Tunisie-Energie renouvelable : Des experts japonais discutent la coopération avec le gouvernement tunisien    L'administration tunisienne se prépare à intégrer l'intelligence artificielle    Finale de la CAN 2019 : Les Fennecs auront-ils raison des Lions de la Teranga ?    Un prêt de 80,5 MD de la BAD pour financer les filières agricoles à Zaghouan    En Afghanistan, une explosion près d'une université fait six morts    CAN 2021 (Qualifications) Tirage au sort , la Tunisie dans le Groupe J    Italcar le concessionnaire officiel des marques automobiles lance les commandes de la FIAT Panda populaire    FIFAK 2019 : 55 ans de promotion du cinéma amateur Tunisien et d'ailleurs    MYRATH « Shehili » au Festival International d'Hammamet: Une expérience incroyablement magique!    Appel à candidature à l'Ecole Pratique des Métiers de la scène : Section Acteur – Session d'Octobre 2019 à fin Juin 2021    Le cinéma à vélo du 24 au 26 Juillet avec Vélorution et la Cinémathèque Tunisienne    Festival De Dougga 2019 : Programme de la 43e édition du 24 Juillet au 10 Août    Youssef Chahed se penche sur le Brexit (sortie de la Grande-Bretagne de l'UE) et ses répercussions possibles sur la Tunisie    Donald Trump s'attire les foudres des internautes    Des armes de guerre saisies chez des néonazis italiens    OMS, 1093 morts et 5752 blessés à Tripoli    Bendirman porte plainte contre le parti Ennahdha    Libye : Haftar se prépare à annoncer l'assaut final pour « libérer » Tripoli    Colère aux Etats-Unis après l'arrivée en Turquie de la 1ère livraison de missiles russes S-400    La 29ème Edition du Festival EL MOUROUJ se déroulera du 25 Juillet au 10 Août – Programme    Le Chef du gouvernement, Youssef Chahed se penche sur la question des « réfugiés » à Médenine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Manque d'attractivité régionale
Décentralisation et investissement
Publié dans La Presse de Tunisie le 12 - 12 - 2017

Selon le rapport de l'attractivité régionale réalisé par l'Institut arabe des chefs d'entreprise (Iace), le climat des affaires local est jugé "peu satisfaisant" en moyenne, avec un indice de 2,85. Un résultat qui reflète les problématiques au niveau de l'investissement dans les régions intérieures. Infrastructures inadaptées, administration peu réactive, centralisation oppressante, tant de défis qui se posent devant le projet de décentralisation auquel notre pays compte s'attaquer avec l'approche des élections municipales
En fait, la décentralisation pose actuellement plus de défis que d'opportunités pour la Tunisie, vu son impact sur la transformation du modèle de développement. Jusqu'ici, la centralisation était le maître mot de l'investissement. Bien qu'il y ait eu des avancées en termes d'élargissement de certaines institutions gouvernementales dans les régions, la dépendance auprès de la centrale a toujours perduré. Ce qui pose des problèmes de réactivité et surtout d'absence d'une vision claire par rapport aux besoins des régions, qui ne peut se concrétiser sans la proximité et l'évaluation sur terrain.
Tout cela a influencé l'environnement des affaires dans les régions, qui se trouve terni également par le manque d'infrastructures adaptées et d'une prise en compte de leurs spécificités. Un constat qui a été bien révélé par le rapport de l'Iace, montrant que dix gouvernorats seulement sont au-dessus de la moyenne de l'indice du climat d'affaires (2,85).
Le rapport s'appuie sur une évaluation de la réglementation des affaires locales dans tous les gouvernorats dans dix domaines essentiels, à savoir les services municipaux, l'approche participative, la transparence et l'accès à l'information, les services non municipaux, le cadre de la vie et la disponibilité de la main-d'œuvre.
Insatisfaction
Le rapport indique que le climat des affaires dans les gouvernorats de Siliana et Tataouine est jugé "pas du tout satisfaisant". L'indice le plus faible est observé au gouvernorat de Siliana, soit 1,74, alors qu'il était classé en 2016 à la 21e place sur les 24 gouvernorats. Le gouvernorat de Tunis est classé au 1er rang avec une amélioration de son score général par rapport à l'année dernière, passant de 3,84 à 4,82.
Pour les autres gouvernorats, l'Iace souligne que dix gouvernorats ont amélioré leur classement. On note Ariana et La Manouba, qui ont avancé de 12 places, Kébili de 10 places et Zaghouan de 8 places. Les gouvernorats de Tunis et Sfax ont gardé leur classement, respectivement 1er et 2e. De l'autre côté, le classement du gouvernorat de Kairouan a reculé de 11 places, se trouvant à la 20e place.
Cet indice reflète ainsi les défis auxquels fait face tout projet de décentralisation, étant donné que l'investissement est le principal pilier de tout développement économique au niveau régional. Mais c'est cet aspect qui pose problème par rapport à un climat des affaires qui n'encourage pas l'investissement en général et d'autant plus dans les régions intérieures.
Problème d'efficacité
Le dernier rapport Doing Business de la Banque Mondiale a classé la Tunisie au 88e rang sur 190 pays. Ainsi, notre pays affiche un retard flagrant au niveau de certains piliers nécessaires au développement de l'investissement dans les régions. On note l'obtention du permis de bâtir (96e place), dont le délai atteint jusqu'à 96 jours; le raccordement au réseau de distribution de l'eau, avec un délai de 21 jours; le raccordement au réseau électrique avec un délai moyen de 65 jours. Il s'agit également des services municipaux, de l'approche participative et de la transparence et l'accès à l'information, qui sont des piliers pouvant être améliorés avec la mise en place d'un pouvoir local.
Selon l'Iace, l'amélioration de l'environnement des affaires en Tunisie suppose la mise en place de mesures efficaces et efficientes facilitant les procédures administratives et l'accès à l'information. Il s'agit de la publication de l'ensemble des procédures administratives et la création d'un registre en ligne comprenant l'ensemble des procédures administratives applicables aux entreprises, la dematérialisation et l'usage de l'administration électronique comme un levier majeur de simplification.
Ajoutons à cela la facilitation de l'échange d'informations sur l'entreprise entre les administrations publiques à travers l'identifiant commun de l'entreprise, le développement de l'efficacité des guichets uniques pour réduire le nombre des procédures, les délais et les coûts et enfin le transfert du réel pouvoir de décision aux responsables régionaux et doter les organes administratifs concernés de l'autonomie et/ou la souplesse de gestion requise pour pouvoir résoudre les problèmes à temps sans attendre l'accord préalable de l'administration centrale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.