Libye : Haftar à Macron : Pas question de cessez le feu à l'état actuel    Ligue 1 (J23) : Les résultats, le bilan et le classement final    Ligue 1 : L'ES Métlaoui refuse de disputer le match contre le CA    Tunisie: Démission de 13 membres du conseil municipal de Kalaât Landlous    CAN-2019 : La présélection de l'Egypte sans Sobhi et Karhaba    Tunisie: Grève de médecins dans six gouvernorats    BCE reçoit Faïez Sarraj, Président du Conseil présidentiel du Gouvernement de réconciliation nationale en Libye    Bouteflika voulait entraver l'alternative démocratique en Tunisie, affirme un homme politique algérien    Plusieurs centaines de manifestants pacifiques jugés par contumace à Gafsa, dénonce Amnesty International    Vers une solution pérenne pour les villages SOS    Tunisie: Réseaux sociaux dans la campagne électorale, Ennahdha met en garde contre les ingérences étrangères    Mobilisation d'un public marocain nombreux vendredi prochain lors du match Wydad de Casablanca – Espérance Sportive de Tunis à Rabat    OPPO associe la qualité photo de la série Reno à l'esprit de Ramadan    BTS Bank : une nouvelle impulsion pour le financement des micro-projets dans le gouvernorat de Jendouba    En photo : Habillée par Ali Karoui, la compagne de Cristiano Ronaldo fait sensation au festival de Cannes    Harrissamayo    TOURISME : La Tunisie 4ème au TOP TEN des destinations ‘moyen courrier 2019' choisies par les Français avec ‘+ 55%'    Tunisie : Signature d'une convention entre le ministère des technologies de la communication et celui de la formation professionnelle pour l'utilisation du QR Code    Le rappeur franco-Tunisien Swagg Man édite un clip “5alina n3ichou” qui fait le buzz (vidéo)    Youssef Chahed salue la coexistence pacifique entre les religions faisant de la Tunisie un cas exceptionnel    Youssef Chahed ouvre à Djerba le congrès « La Cohabitation pacifique entre les religions », à l'occasion du pèlerinage juif de La Ghriba    40 mille affaires de violence contre les femmes en une seule année, déclare Naziha Abidi    Tunisie – Bac 2019 : les copies des épreuves seront mises sous haute surveillance    Ligue 1 : Les formations probables du CSS et de l'ESS    Le Google Pixel 3A sera-t-il élu meilleur smartphone de l'année comme en 2018 ?    Un Tunisien de 18 ans expulsé d'Italie pour avoir rallié le djihadisme    A Kairouan, des comprimés de drogue mènent trois élèves à l'hôpital    Youssef Chahed assiste à une cérémonie religieuse à la Mosquée Zitouna à l'occasion du 17 Ramadan    La Tunisie participera pour la première fois à la Semaine africaine du pétrole « Africa Oil Week »    En vidéo : Rumeurs de divorce, la réaction de Sami Fehri fait rire la toile...    Le paiement en liquide interdit au-delà de 5000 DT, que risquent les contrevenants?    CAN 2019 : La présélection de l'Afrique du Sud dévoilée    Tunisie: Un requin de 6 mètres échoue au Cap Negro à Nefza    Un aéroport saoudien frappé par les Houthis    Tunisie-Ligue 1 (Journée 23) : le programme de mercredi    Tunisie: Désignation d'un nouveau procureur général adjoint à la Cour de cassation    Tunisie – IMAGES : Les efforts de l'Etat pour lutter contre la spéculation en l'huile végétale    Egypte – Al Aârich : L'armée abat 16 terroristes avant qu'ils ne s'attaquent à de hautes personnalités    Tunisie – Djerba : Le ministère du tourisme va aider à la réussite du festival d'Ulysse et à la restauration du théâtre de plein air    Qui sont les membres du groupe d'impulsion économique pour le partenariat France-Tunisie ?    Pourquoi Siam Ben Youssef a-t-il décidé de mettre fin à sa carrière internationale ?    “Sacré Qallaline !”, un voyage dans l'univers magique et codé de la céramique à Dar Lasram    Nouvelle Zélande: l'auteur des attentats de Christchurch, inculpé d'acte terroriste    Tunisie : une secousse tellurique de 2,7 degrés enregistrée à Métlaoui    Cannes 2019 : l'acteur Mohamed Dhrif primé aux Critics Awards de l'ACC    En photos : Dorra Zarrouk resplendissante, sa robe rose enflamme le Tapis rouge à Cannes    Musée Bardo Up : Une application pour explorer le musée avec la réalité augmentée (Vidéo)    Une mosquée incendiée dimanche dernier dans l'Etat du Connecticut aux Etats-Unis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le feuilleton continue
Santé — Agression contre les médecins
Publié dans La Presse de Tunisie le 05 - 01 - 2019

Une agression de plus contre un médecin tunisien nous rappelle les conditions peu confortables dans lesquelles les staffs médicaux tunisiens exercent. Au centre de traumatologie et des grands brûlés à Ben Arous, un jeune médecin s'est fait sauvagement agresser, un acte qui a provoqué la colère de ses confrères
Un jeune interne opérant au centre de traumatologie et des grands brûlés à Ben Arous s'est fait violemment agresser au niveau du visage, le nez fracturé, il a dû se faire opérer, pour soigner ses blessures. Tout a commencé lorsque le jeune médecin a annoncé la mort d'un accidenté à ses proches qui, sous l'effet du choc, ont violemment agressé à coups de poing, le jeune interne, une scène qui a semé le chaos à l'hôpital précité, la présence sécuritaire était quasi nulle.
Le visage tuméfié, le jeune homme a été, en effet, opéré au niveau du nez, ses photos, le visage ensanglanté, partagées sur les réseaux sociaux, ont provoqué colère et protestation notamment de la part de ses confrères.
Dans une déclaration radiophonique, le directeur du centre de traumatologie et des grands brûlés de Ben Arous, qui a fortement dénoncé cette agression, a affirmé : «Les médecins ont fait tout ce qu'on attend d'eux pour sauver le blessé, arrivé en état de mort cérébrale», réclamant plus de sécurité pour protéger les cadres médicaux.
Pour sa part, l'organisation tunisienne des jeunes médecins (Otjm) a mis en garde contre la série d'agressions exercées contre les médecins tunisiens. L'organisation a dénoncé l'absence de sécurité des cadres médicaux et paramédicaux et a pointé du doigt le centre et le ministère de la Santé. Elle a également appelé les citoyens «à faire preuve d'un minimum de respect envers les cadres médicaux et paramédicaux». «Ce phénomène risque d'encourager davantage le départ des médecins tunisiens vers le secteur privé ou l'étranger», a-t-on communiqué, affirmant que des mouvements de protestation seront organisés dans tous les hôpitaux.
Agressions interminables
Les médecins n'ont jamais autant subi d'agressions que lors de ces dernières années, quand l'Etat semble avoir perdu le contrôle sur ses établissements hospitaliers. Ainsi, les médecins tunisiens sont devenus la cible des patients ou de leurs proches. En effet, le cas de ce jeune médecin résident à ce centre de traumatologie n'est pas isolé, mais représente un triste échantillon, d'une série d'agressions physiques et verbales visant les cadres médicaux tunisiens.
De ce fait, il est impératif que les autorités concernées, notamment le ministère de la Santé, prennent toutes les mesures nécessaires pour protéger les médecins tunisiens, notamment les internes, qui parfois se trouvent exposés à des dangers multiples notamment pendant les gardes de nuit.
Pourtant, après une agression sauvage contre un staff médical à l'hôpital de Sahloul survenue il y a quelques mois, l'ancien ministre de la Santé, Imed Hammami, avait décidé une série de mesures pour sécuriser les institutions de santé publique contre les agressions successives perpétrées à l'encontre de leurs cadres et agents. Il s'agit notamment de l'élaboration d'une loi pour la protection des cadres et agents de la santé publique dans l'exercice de leurs fonctions, le renforcement de la présence sécuritaire dans les hôpitaux et le réaménagement des urgences, mais depuis, rien de nouveau, la situation n'a pas changé et les agressions se sont poursuivies.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.