Tunisie : Présence de renforts sécuritaires au siège du Parlement    Tarek Ftiti ne participera pas à la séance plénière à distance    Le mal n'est pas dans les sondages d'opinion !    Radhi Meddeb : la marge dont nous disposions pour refuser certaines des conditions du FMI n'existe plus !    CS Sfaxien : Désignation d'un comité de gestion présidé par Moncef Sallami    Covid-19 : 25 décès et 9800 contaminations enregistrés le 25 janvier 2022    Météo : Ciel dégagé et températures en légère hausse    Bourse de Tunis : La BIAT passe le cap du milliard de dinars de PNB    High Tech et Innovation    Coronavirus: 25 décès et 9800 nouvelles contaminations, Bilan du 25 janvier 2022    Nouvelles de Kairouan    Ukraine: Un soldat tue cinq de ses collègues avant de s'enfuir    Fuite des cerveaux: 39 mille ingénieurs ont quitté la Tunisie    Par Ben Gamra : La Tunisie fait face actuellement à l'une des plus graves crises de liquidités et les réserves en devises chutent de plain-pied    CAN 2021 : Programme complet et définitif des 1/4 de finale    Tunisie-Affaire des déchets d'Italie : Le renvoi des conteneurs de déchets, au cœur d'une séance de travail au ministère des Transports    Ligue 1 Pro : un nouveau bureau directeur nommé dans ce grand club    L'étrange "évasion" d'Abdelkoddous Saâdaoui, qui en plus nargue sa patrie    Kaïs Saïed reçoit Najla Bouden    Selon 57,8% des familles tunisiennes, l'avenir de leurs enfants serait meilleur hors du pays    César 2022 : l'acteur Sami Oitalbali nominé pour le César du meilleur espoir masculin    Land'Or obtient un nouveau prêt d'environ 4 millions $    EN : un joueur testé négatif, deux autres encore positifs !!    Côte d'Ivoire vs Egypte : Sur quelle chaîne regarder le match en direct et live streaming ?    Match Côte d'Ivoire vs Egypte : Les chaines qui diffusent le match Choc de la CAN 2022 du 26 janvier    salon des créateurs MOOD TALENT: 6e anniversaire du 4 au 6 février 2022 à l'hôtel Dar El Marsa    Indice de perception de la corruption : la Tunisie classée au 70ème rang mondial    Tunisie Telecom en chiffres    Kasserine: Mandat de dépôt contre un ancien gouverneur, pour corruption    Corruption : La Tunisie au 70e rang mondial    Moody's évoque la Tunisie    Le chanteur Florent Pagny annule sa tournée à cause d'un cancer, sera-t-il présent à The Voice?    L'UGTT veut décréter le 26 janvier une journée nationale    Google Doodle rend hommage à l'actrice Egyptienne Souad Hosni, la Cendrillon du monde arabe    AS Soliman : l'Algérien Frifer Boumedyen engagé pour deux ans et demi    Tunisie – Coronavirus: 17 décès et plus de 9000 contaminations selon le dernier bilan    Entreprises publiques en difficulté | Crises en cascade    REMERCIEMENTS ET FARK : Mongi BEN AMOR    Echo Afrique    CAN 2021 | Huitièmes de finale – Suite et fin – Côte d'Ivoire-Egypte : La guerre des étoiles    Exposition au musée de l'Institut du Monde Arabe : Slimen Elkamel à cœur ouvert    Tunisie : Départ des vols depuis l'aéroport d'Istanbul via une seule piste    Le film documentaire "Angle mort" de Lotfi Achour primé au Fipadoc à Biarritz    Kaïs Saïed souhaiterait appliquer un modèle proche du Velayet-e faqih iranien, selon Hatem Mliki    Centenaire du cinéma tunisien : Zoom sur un pionnier nommé Albert Samama Chikly    Gordon Gray commente la démission de Nadia Akacha et parle des causes probables de cette décision    Ukraine : les USA évacuent livrant le pays à Poutine, l'UE spectatrice    Un astéroïde "potentiellement dangereux " passera prés de la terre mardi soir    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'union ne fait-elle pas la force ?
Création de l'Association des malades du cancer (AMC)
Publié dans La Presse de Tunisie le 22 - 12 - 2011

C'est la première association tunisienne créée par des malades pour des malades. Sa présidente, Mme Raoudha Zarrouk, est une battante contre le cancer qui l'a frappée en 2000. Au cours de ses dures années de lutte contre la maladie, elle a fait de sa souffrance, de sa peur de la mort toute proche, de son désarroi et celui de sa famille, des armes pour vaincre son cancer et, en même temps, une source d'énergie intérieure pour aider les autres malades physiquement faibles, moralement fragilisés et socialement sans ou avec peu de ressources. Une fois guérie, Raoudha Zarrouk s'est consacrée aux malades du cancer, leur apportant aide et réconfort, partageant leurs souffrances qu'elle a vécues et leur transmettant son amour de la vie, son courage et l'espoir de guérison. Souhaitant élargir son champ d'action, elle engage une action avec sept amis et proches, guéris du cancer, sauf un en cours de traitement.
Le 29 novembre dernier, l'Association des malades du cancer est créée. C'est l'aboutissement d'une lutte qui prend d'autres formes et vise d'autres horizons : «Tous les malades, riches ou pauvres, ont le droit d'accéder à des soins convenables, or les médicaments sont très coûteux, la prise en charge n'est pas toujours assurée par la Cnam et les longs déplacements pour les malades qui viennent à Tunis pour se faire soigner sont pénibles et coûteux également», explique la présidente de l'association. Pour avoir longtemps côtoyé des malades du cancer, Mme Zarrouk en a vu beaucoup mourir, parce qu'ils n'avaient pas les moyens de se payer les médicaments, et c'est là que résident désormais son nouveau combat et celui de ses compagnons de route.
Un simple dépistage peut sauver une vie
Le plan d'action de l'association vise trois grands objectifs : prévention et information à travers des conseils sur l'hygiène de vie, l'impact de la pollution sur la santé et surtout l'importance du dépistage précoce; soutien médical et juridique du malade, et encadrement psychologique, social et physique du patient. L'association promet également de faire des dons de prothèses mammaires, de perruques et de soins esthétiques et cosmétiques. De grandes ambitions pour une association naissante mais qui devrait grandir très vite car le cancer est une des maladies les plus lourdes, les plus onéreuses et qui sont en nette progression : 15.000 nouveaux cas de cancer chaque année. Mais c'est aussi une maladie dont on guérit de plus en plus, «70 à 75% de guérison pour le cancer du sein en Tunisie, actuellement», précise Dr Hammouda Boussen, un des dix membres d'honneur de l'association, en majorité des médecins dont le rôle de conseillers sera d'un grand secours aux membres fondateurs de l'association et sa population cible. Et parce qu'il est possible, désormais, de guérir d'un cancer, des initiatives comme celles de l'AMC sont à encourager et à soutenir par différents moyens, soit en renforçant ses rangs, soit en consolidant ses moyens sous forme de dons, de médicaments, de prothèses ou même de journées de dépistage gratuit du cancer. Tout cela demande de grands moyens humains et matériels, mais comme le dit l'adage : «l'union fait la force». Cette initiative vaut la peine d'être soutenue car un simple dépistage peut sauver une vie, peut éviter tout le calvaire de la maladie, le sentiment de solitude que vit le malade et la fracture sociale, psychologique et financière à laquelle ni lui ni sa famille ne peuvent échapper. Le slogan des membres fondateurs de cette association est «Ensemble, nous défions le cancer». Dans ce combat pour la vie des autres, il ne faut pas qu'ils restent seuls.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.