Slim Feriani : Le flou politique freine l'investissement    « Africa CEO Forum Awards »: Le Groupe tunisien Loukil parmi les nominés    Signature d'une convention de partenariat entre DataXion et la Société Monétique Tunisie    Abdelkrim Harouni confirme l'orientation d'Elyès Fakhfakh vers un « Gouvernement d'unité nationale »    Ennahdha veut éviter le scénario de nouvelles élections, selon Harouni    Négociations autour du gouvernement : Leurres et manœuvres d'Ennahdha    Découvert par les forces sécuritaires et militaires : Un camp de terroristes sur les hauteurs de Kasserine    Kasserine : Saisie de 19 plaques de résine de cannabis    Campagnes sécuritaires : 629 individus arrêtés aux alentours des établissements éducatifs    Secteur privé : Démarrage des négociations sociales en mars    Imed Hazgui    Futurs enjeux: quand le bassin redevient le cœur battant des pays riverains    Nouveau gouvernement: aux calendes grecques !    Fin de la quarantaine pour les Tunisiens de retour de Wuhan | Dr Samir Abdelmoumen : «J'ai accompli ma mission sans plus !»    La Formation gouvernementale sera divulguée ce mercredi : Fakhfakh respectera-t-il les recommandations et les exigences des partis ?    A l'Espace Aire Libre El Teatro à Tunis : «Ecce Eros» ou Voici l'amour !    Rencontre avec Jean-Denis Bonan (Réalisateur) : Retour au pays natal    Les océans, moteur du développement économique mondial    Port en eaux profondes à Ennfidha: Le défi    Programme TV du mercredi 19 février    Moody's améliore les perspectives de notation de cinq banques tunisiennes    Geek Days – Internet des objets : Communiqué de presse    Tripoli suspend les pourparlers de paix après les violations de Haftar    En vidéo : inauguration du 3éme studio OXYGENE FITNESS & PILATES au lac3    3 cas d'hépatite A à Kébili    Le message du courage et de la clarté    Grève dans toutes les écoles de Tunis    UTAP : la baisse des niveaux d'eau dans les barrages est intentionnelle    Espérance ST : Khenissi et Derbali au repos    Casillas prend sa retraite    Mekki: Voilà pourquoi Ennahdha tient au ministère des Technologies de la Communication    Tournoi de Dubaï : Ons Jabeur vient à bout de la 18ème mondiale    Dépôt de Borj Chakir : la catastrophe environnementale que l'Etat veut étendre    Human Screen Festival 2020 : « Le Monde se rebelle » et hommage à Lina Ben M'henni    Festival « Carthage Dance » 2020 Candidatures ouvertes pour les artistes chorégraphes    Météo: Prévisions pour aujourd'hui, mercredi 19 février 2020    Championnat méditerranéen de Handball-Athènes 2020: l'équipe de Tunisie U17 et le Maroc se neutralisent (15-15)    Attaque signalée dans le port de Tripoli    Après le nul du CA face au CSHL : Sens interdit !    Contrepoint | Deux voix, deux joyaux    Karaté | En prévision des J.O de TOKYO : Quatuor au tournoi d'Autriche    La Maison de la poésie tunisienne lance un appel à candidature pour sélectionner des volontaires dans le cadre de la manifestation « Mars Poésie 2020 »    Suite à un incendie sans grands dégâts, Tarak Ben Ammar : les studios Carthago sont opérationnels    Conférence de presse: Les droits humains des migrants, victimes des politiques européennes en matière de migration    Tebboune : les visites officielles se feront désormais en bus    Libye: « nous n'avons pas de partenaire de paix », déplore le gouvernement    L'alpiniste tunisien Anis Trimeche au sommet de l'Aconcagua    Monji Ben Raies: «Deal du siècle», deal de dupes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Retour à la normale
Grève des agents de la Transtu suite à l'arrestation d'un chauffeur de bus
Publié dans La Presse de Tunisie le 11 - 10 - 2012

Le chauffeur de bus finalement libéré en attendant son procès qui se tiendra au cours du mois de novembre prochain
Hier matin, les usagers attendaient, en vain, les moyens de transport public pour se rendre à leur travail. Partout, des stations pleines à craquer de monde et pourtant aucun bus, ni métro à l'horizon. La majorité d'entre eux ont dû se résigner à prendre soit un taxi individuel ou collectif qui pour se rendre à l'école, au lycée et ou à l'université, qui au travail. En effet, les agents de la Société des transports de Tunis (Trantu) ont décidé d'entamer une grève suite à la plainte qui a été déposée par une conductrice contre un de leur collègue, accusé d'avoir non seulement percuté sa voiture mais d'avoir également agressé verbalement et physiquement la plaignante. Un retour en arrière s'impose. Lundi dernier, tôt le matin, une collision avait eu lieu entre le bus 77, qui dessert la ligne Kalaât El Andalous et Tunis-Marine et une voiture légère. Une violente dispute éclate entre la conductrice et le chauffeur du bus.
A partir de ce moment, deux versions sont avancées : après lui avoir demandé des explications, la plaignante accuse le chauffeur du bus d'avoir riposté en tenant des propos grossiers. Ce dernier l'a ensuite agressée physiquement et a de nouveau percuté volontairement sa voiture, la poussant sur la rame du métro. Le chauffeur du bus affirme, par contre, que la conductrice l'a humilié et lui a barré la route tandis que son compagnon est monté à bord du bus pour l'agresser verbalement et physiquement.
Les deux parties ont porté plainte auprès du poste de police relevant du district de l'Ariana. Le chauffeur du bus a été arrêté pour «préjudice au bien d'autrui, agression violente et atteinte aux bonnes mœurs» et devra être traduit prochainement en justice. Le représentant du service juridique ainsi qu'un nombre de responsables de la Transtu s'étaient rendus au siège du Tribunal de première instance de l'Ariana pour suivre l'affaire.
La décision, jugée illégale et arbitraire, a été rejetée par les agents de la Transtu qui se sont rassemblés devant la centrale syndicale pour apporter leur soutien à leur collègue. Le secrétaire général du syndicat de l'entrepôt d'El Bokri relevant de la Transtu, M. Othman Othmani, a relevé que «l'arrestation du chauffeur du bus, à la suite de la plainte déposée par la plaignante, n'est pas légale» et qu'une autre grève sera organisée le 22 octobre si le chauffeur est maintenu en arrestation. Au cours de la journée, le chauffeur du bus a finalement été libéré dans l'attente de sa comparution devant la justice. Son procès se tiendra au cours du mois de novembre prochain. Une affaire à suivre.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.