Mercato : Un attaquant ghanéen tout proche de l'Espérance de Tunis    ''Toutes les mesures ont été prises pour garantir une rentrée scolaire sécurisée''    FMI – Tunisie : Le PIB réel aurait reculé de 8,2 pourcents en 2020, avec comme effets une pauvreté et un chômage accrus    Ligue 1 : Le CS Sfaxien freiné par le CA Bizertin, l'US Ben Guerdane 2ème    Les mouvements des grosses capitalisations marquent l'activité boursière de la semaine    Mondial des clubs au Qatar : test négatif au Covid-19 obligatoire pour les supporters    Un nouveau record de décès dus au coronavirus enregistré le 21 janvier 2021 : 100 morts en une journée    Paris : Un Tunisien retrouvé pendu à une fenêtre d'un appartement    La Tunisie et le Maroc, meilleurs pays en termes de digitalisation à des fins économiques en Afrique du nord    Signature d'une convention pour appuyer à la dépollution des îles Kerkennah des déchets plastiques    Tunisie-dernière minute: Poursuite des cours scolaires    CONDOLEANCES : Om Kalthoum KANOUN    Tribune | Un peuple heureux ne se saborde pas...    DECES : Maître Slim CHELLI    Programme TV du samedi 23 janvier    «Mâ lam tasqot mina elomôr... lam taôd khadra» (Celle qui ne tombe de l'âge... n'est plus verte), recueil de poèmes de Amor Daghrir : La patrie est une femme !    «200 Meters» de Amine Nayfeh : Un thriller réussi    Souriez, vous êtes en Tunisie !    Etats-Unis: Le procès de Trump devant le sénat débutera le 8 février    Le projet du nouveau Code des eaux manque d'approche de décentralisation (Rapport)    CAB : Le moral en hausse !    Tunisie – Conférence de presse du ministre de la Santé : Décalage Horaire    Covid-19 : 2389 nouvelles contaminations et 103 décès recensés le 21 janvier 2021    Météo : Des pluies éparses le matin et températures en baisse    JSK : L'incertitude qui désole !    ST : Absences de taille !    [TRIBUNE] Olfa Hamdi (PDG de Tunisair) : La forme et le fond !    Coronavirus: Point sur la situation épidémiologique à Nabeul    Vers un second mandat pour la Tunisie à la tête de l'initiative MENA-OCDE    CAN-U21 : tirage au sort lundi prochain à Yaoundé (CAF)    Mustapha El Haddad: L'embrigadement des jeunes pour le jihad «Le paradoxe tunisien»    Twitter suspend un compte de l'ayatollah Ali Khamenei    JEEP RENEGADE best-seller en 2020    Tunisie : Le juge Mekki Ben Ammar, libéré    Le musée national du Bardo : Cinq ans après le terrible attentat du 18 mars 2015    Donner sa chance à la chanson tunisienne ?    Présentation du livre de Khaled Derouiche : «Le dernier texte», traduction de M. Mohamed Baligh Turki    Le film "Fathallah TV,10 ans et 1 révolution plus tard" disponible en ligne sur le site de la FCAPA    Selon L'UTICA, l'arrestation de Nabil Karoui n'est pas la solution    La présidence a-t-elle arrêté le dialogue national ?    Exposition personnelle «Des moments de peinture» de Qays Rostom à la galerie Saladin: Des actions de création    Meherzia Labidi est décédée : la voix tonitruante d'Ennahdha au Bardo    Etats-Unis-Investiture: Kais Saied félicite Joe Biden    De Trump à Biden: la force de la symbolique    Festival de la chanson tunisienne 2021: 35 artistes confirmés et émergents sont nominés    Deux policiers et un citoyen tués dans une fusillade à Riyad    Dans une capitale sous haute surveillance, le nouveau président des Etats Unis Joe Biden prête sement    Le président algérien s'est fait opéré en Allemagne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mandela, un long chemin vers la liberté
Cinéma
Publié dans La Presse de Tunisie le 28 - 12 - 2013

Sorti en France le 18 décembre 2013, Mandela, un long chemin vers la liberté, le dernier opus de Justin Chadwick, est un film de 2h30 qui retrace la vie et le parcours du leader sud-africain.
Tiré de l'autobiographie de Nelson Mandela, Un long chemin vers la liberté, ce film est nominé aux Golden Globes dans les catégories Meilleur Acteur dans un drame (Idris Elba) et Meilleure musique.
Voici le synopsis : Né et élevé à la campagne, dans la famille royale des Thembus, Nelson Mandela gagne Johannesburg où il ouvre le premier cabinet d'avocats noirs et devient l'un des jeunes leaders du Congrès National Africain, l'ANC. Adepte de la non-violence et de la résistance pacifique, dans un premier temps, il passe dans la clandestinité et prône l'action armée en réaction aux massacres de la population noire dans les «townships». Son arrestation le sépare de Winnie, l'amour de sa vie, qui le soutiendra pendant ses longues années de captivité et deviendra à son tour une des figures de proue de l'ANC. Sous la pression intérieure et internationale, il est libéré par le président De Klerk.
Loin de tout esprit de revanche, contrairement à Winnie, Nelson Mandela coopère avec le pouvoir en place pour libérer pacifiquement l'Afrique du Sud de l'apartheid. Il sera le premier Président de la République d'Afrique du Sud élu démocratiquement.
Avant que Un long chemin vers la liberté ne soit publié en 1995, Nelson Mandela avait fait lire le manuscrit au producteur Anant Singh : «Ça m'a pris le week-end et je lui ai immédiatement dit : ‘il y a de quoi en faire un film considérable, je dois le faire !» Deux mois plus tard, quand le livre a été publié, les offres arrivèrent d'Hollywood en abondance et la surenchère commença. Singh revient sur ce que Mandela lui avait alors déclaré : «C'est une histoire sud-africaine, c'est toi qui doit la raconter». C'est donc le leader en personne qui a cédé au producteur les droits d'adaptation tant convoités : «Tout ce que j'ai pu lui offrir en retour était la promesse de faire un film dont il serait fier.»
Mandela, un long chemin vers la liberté retrace 70 ans de la vie du premier président de la République d'Afrique du Sud. Ainsi, trois acteurs l'incarnent : Siza Pina durant son enfance, Atandwa Kani de 16 à 23 ans et Idris Elba de 23 à 76 ans. Pour faire évoluer le visage du comédien britannique sur 53 années, de nombreux travaux en termes de maquillage ont été nécessaires. La chef maquilleuse Megan Tanner a dû faire appel à Mark Coulier, spécialiste en prothèses de latex qui avait obtenu l'Oscar du Meilleur maquillage pour La Dame de fer, un autre biopic.
Pour ajouter de la crédibilité à son film, Justin Chadwick a décidé, avec la directrice de casting Moonyeenn Lee, de faire appel à 140 anciens prisonniers de Robben Island ayant côtoyé de près ou de loin Nelson Mandela.
Avec ses 12.000 figurants, Mandela, un long chemin vers la liberté devient le quatrième film de l'histoire avec le plus de figurants, juste après Le Seigneur des anneaux : le retour du roi qui en compte 20 600, reléguant ainsi La Bataille de Solférino, sorti 3 mois plus tôt, à la cinquième place.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.