Bilan Covid-19 : 2603 nouveaux cas et 75 décès en Tunisie    « Mahdia, chroniques d'une ville heureuse », le récit enchanteur de Alya Hamza    Syrie : Bashar Al-Assad présente sa demande de candidature aux élections présidentielles    Affaire des financements étrangers: L'Ambassade des Etats-Unis à Tunis réagit    Accord trouvé dans le dossier Shems Fm    Monde: Daily brief du 21 avril 2021    Tunisie [Vidéo + Photos]: Ambiance de Ramadan, les fromages, une particularité de Béja    Tunisie-Le ministre des affaires sociales fustige la non contribution des grandes surfaces aux efforts nationaux    Banque Mondiale : Hausse des prix de l'énergie de plus de 30% en 2021    BCT : Augmentation des billets et monnaies en circulation    BCT : Hausse du solde du compte central du gouvernement fin 2020    PSG vs Angers: Où regarder le match des quarts de finale de la Coupe de France du 21 avril?    CNRPS : Une application pour payer les cotisations en ligne    Manque de solidarité : Trabelsi fustige les grandes surfaces    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 21 Avril 2021 à 11H00    Le Synagri fustige la hausse des prix des carburants    Arrestation à Mahdia de trois personnes impliquées dans des affaires terroristes    Tunisie – météo : Brouillard local le matin et hausse des températures    BH Bank : Hausse du PNB de plus de 13% à fin mars 2021    Billet | Relais de croissance    BCT : Les avoirs en or de la Tunisie s'élèvent à 675 MD, à fin décembre 2020    DECES : Tahar BEN JEBARA    L'ambassadeur Moez Mahmoudi renforce le cabinet du ministre de l'Economie, Ali Kooli    CONDOLEANCES    MEMOIRE : Khalifa BOULAARES EL HERZI    Foot-Europe: le programme du jour    News | Retour en octobre pour Dahmen    Coupe de la CAF | Salitas-CSS (17h00 à Ouagadougou) : Mettre les bouchées doubles    Coupe de la CAF | Phase de groupes – 5e journée – Jaraaf-ESS (17h00) : Rien que la victoire !    Foot – Les clubs anglais disent "stop" à la Super League !    Expatriés : Aïssa Laïdouni champion de Hongrie    Le virus en terrain favorable !    Mechichi irait-il à Washington, avec Majoul et Taboubi ?    Tunisie: Accident mortel à Bouhajla    Abir Moussi [EN DIRECT]: "Je dénonce l'acharnement judiciaire orchestré par Ennahdha à mon encontre"    Un blessé dans l'explosion d'une mine à Châambi    Un citoyen perd une jambe dans l'explosion d'une mine au Mont Chaâmbi    Dernière minute- Kasserine : Etat de santé du citoyen blessé dans l'explosion d'une mine    Israël : 73 ans d'existence mais que de nuages sur la fête !    Décès du président du Tchad Idriss Déby    Exposition collective «L'espace du dedans, livres d'artistes» à la galerie A. Gorgi : Un médium d'art total    Espace | Vol d'un hélicoptère sur Mars    Mood Talent organise sa 36e édition à Dar El Marsa du 23 au 25 avril    "Covid'Art Espoir" s'engage pour CoviDar    Tunisie : Le mois du patrimoine en ligne du 18 avril au 18 mai    Les indiscrétions d'Elyssa    «Le Cadeau» de Farah Nabulsi: Court simple et très émouvant    Par Henda Haouala – La série TV « Ken ya Makenech » : délicieuse, grave et soignée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une mise à nu
Théâtre — Striptease, le festin des rats
Publié dans La Presse de Tunisie le 14 - 01 - 2014

Après une représentation à guichets fermés aux dernières JTC, la nouvelle création de Moez M'rabet sera reprise les 23, 24 et 25 janvier au Mondial
Striptease-Le festin des rats est une pièce qui aborde le rapport dialectique de l'acte créateur à la société tunisienne post-révolutionnaire et ses enjeux face aux dogmes religieux, aux tiraillements politiques et aux changements sociaux.
Les problématiques de l'identité, du pouvoir et de la religion constituent le creuset fondant la réflexion et l'expérimentation esthétique et technique et définissant les choix dramaturgiques adoptés dans la pièce.
Voici la fable : Entraîné par une amie bloggueuse, un groupe de jeunes comédiens se retrouve à répéter un spectacle de théâtre dans un cabaret en ruines du centre-ville (Cabaret Dayna) mis à leur disposition par la vieille propriétaire, en contrepartie de leur contribution à des numéros de cabaret qu'elle montait pour redonner vie à son « paradis » devenu un « Trou à rats ». Une grosse tempête est passée par là ; l'amie bloggueuse disparaît mystérieusement; le projet de création est compromis et le groupe se rend soudain compte qu'il fait l'objet d'une terrible machination. L'état d'urgence et de désarroi laissent place à la suspicion et à une atmosphère délétère après les « visites » de groupes d'«enquêteurs » d'un genre nouveau. Ponctuée par des meurtres plus intrigants les uns que les autres, une course-poursuite sans relâche s'enclenche afin de récupérer des « dossiers perdus ».
Striptease – Le festin des rats est aussi le fruit d'un travail d'expérimentation et de recherche théâtrale mené, depuis octobre 2012, dans le cadre du Laboratoire théâtral tunisien. C'est, en fait, un cadre de recherche, de réflexion et d'interrogation de l'acte de création théâtrale dans ses différents aspects, remettant en question ses outils artistiques et techniques et confrontant les thèmes les plus problématiques consacrant l'« Ici et maintenant ». Des « Ateliers in situ » y sont adoptés comme moyen privilégié pour le développement des différents axes abordés et la consécration d'un engagement artistique organique et citoyen.
Pour ceux qui se sont fait bousculer devant la salle, le jour de la représentation aux dernières JTC, voici un nouveau rendez-vous.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.