Pour la levée du confinement obligatoire pour les personnes venant de l'étranger    Finances : Ouverture de l'inscription pour les entreprises touchées par les impacts de la pandémie du Covid-19    Ministère de la santé : Découverte de la nouvelle variante SARS-CoV-2 en Tunisie    Et la fin de la vie sur Terre c'est pour quand ?    Nous avons gouverné le pays que durant 2 ans et un mois    Une délégation militaire de haut niveau se rend à...    Hatem Ben Salem : Le don émirati de 500 vaccins est une insulte dans son nombre et son coût    Tournoi de Doha : Ons Jabeur passe en huitièmes de finale    Zouheir Maghzaoui : Rached Ghannouchi est responsable de la crise !    «La Tunisie doit se donner une nouvelle direction économique et financière, le FMI demeurera son partenaire proche» affirme le chef de mission de cette institution pour la Tunisie    6,23%    Plus de 400 parlementaires européens appellent à la mobilisation    Menace d'une famine à grande échelle au Yémen    Les manifestations anti-junte en Birmanie    Les vaccins de la discorde...    «Dialogue des cordes» pour un Orient et un Occident tout en communion    Appel à la tolérance et à la solidarité    On tourne «le» page    Présidence de la CAF : la FIFA veut un consensus autour d'une candidature unique    L'Organisation tunisienne des jeunes médecins entame un sit-in au ministère de la Santé    Signature d'une Convention BH Bank / CNRPS    Lancement d'un e-service de déclaration des investissements agricoles    Changements climatiques : Premier guide pédagogique publié en braille    Booker international du roman arabe 2021 : les tunisiens Amira Ghenim et Habib Selmi demi-finalistes    La sortie de crise au cœur d'une rencontre entre des partis et des personnalités nationales    Covid-19 | 164 cas confirmés d'infection en milieu scolaire du 23 au 28 février 2021    Rafik Abdessalem : Le président est machiavélique !    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 02 MARS 2021 à 11H00    Abir Moussi à Béja cette semaine    Belgacem Tayaa, de nouveau administrateur délégué de Tunisair    Concert Mozart par les musiciens et les choristes du Carthage Symphony Orchestra le 13 mars    Le marché boursier clôture la séance sur une baisse de 0,31%    Ooredoo Tunisie lance le bouquet OSN Streaming App    Le parti socialiste tient la coalition au pouvoir responsable de la crise politique    CONDOLEANCES    La Tunisie aurait reçu le don de vaccins depuis fin 2020    Les nouvelles dates du festival Gabès Cinéma Fen 2021    Contrepoint | Inégalités...    News | Adel Chedli rejoint Willy Sagnol    Mini-foot | Super league Elite ( 6e journée ) : Arriadh toujours imbattable    Ligue 2 | 5e journée ­- Groupes 3 et 4 : L'ES Djerba, solide leader    Ligue 1 : programme de la 15e journée et les arbitres    Météo | Pluies éparses dans quelques regions et températures stables    Sadok Jabnoun compare le scandale des vaccins au Watergate    Ephéméride : Le 1er mars 1924, Mohamed Daghbaji lança la révolte contre l'occupation française    Le jeune YouTubeur Fekrinho retrouvé mort à Oran    Officiel en Algérie : Le parlement sera dissous aujourd'hui    Aucun site classé patrimoine mondial depuis 1997, Habib Ben Younes tire la sonnette d'alarme    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Prospecter de nouveaux marchés
Exportation — Dattes
Publié dans La Presse de Tunisie le 25 - 07 - 2014

Les prévisions pour la campagne 2014/2015 tablent sur une production satisfaisante de dattes qui devrait atteindre les 220 mille tonnes contre 193 mille tonnes au cours de la campagne 2013/2014 dont 135 mille tonnes de «Deglet Nour»
Le marché des dattes au niveau mondial offre plusieurs opportunités aux exportateurs de ce produit très apprécié par les consommateurs des pays arabes mais aussi ceux qui résident dans les pays européens et notamment la communauté arabe. L'augmentation de la consommation de ce fruit doux et succulent est enregistrée surtout au cours du mois de Ramadan et pendant les fêtes. Plusieurs pâtissiers utilisent, en effet, les dattes en tant que matière première pour la confection des gâteaux traditionnels. Les Européens apprécient, eux aussi, ce fruit compte tenu de son goût mais aussi de ses valeurs nutritionnelles. Les dattes sont riches particulièrement en glucides et peuvent être servies en tant que dessert ou accompagnant des repas.
Les dattes tunisiennes qui proviennent des oasis du sud — dont ceux de Tozeur, Kébili et Gabès — sont connues depuis des années grâce à leur label «Deglet Nour» qui est vendu dans nombreux pays du monde. L'industrie de ce fruit a atteint un nouveau palier en l'intégrant dans le système des produits biologiques. Les dattes sont vendues en vrac, en paquets ou en tant que confiture. Les prix sur le marché local ont atteint des niveaux élevés hors de portée des consommateurs à revenu moyen qui se rabattent sur les produits stockés moins chers.
Suivi des conditions climatiques
Les prévisions pour la campagne 2014/2015 tablent sur une production satisfaisante de dattes qui devrait atteindre les 220 mille tonnes contre 193 mille tonnes au cours de la campagne 2013/2014 dont 135 mille tonnes de «Deglet Nour», soit une augmentation de l'ordre de 13%. En fait, plusieurs variétés de dattes sont commercialisées sur les marchés local et extérieur provenant des différents oasis. Mais la variété la plus appréciée depuis des années est celle de «Deglet Nour» qui a pu s'imposer sur le marché mondial et faire face à des produits provenant des autres pays concurrents. L'objectif fixé par les professionnels est de maintenir le niveau de qualité tout en prospectant de nouveaux marchés intéressés par les dattes tunisiennes en vue d'accroître les exportations.
Les conditions climatiques favorables sont à l'origine de l'augmentation de la production dont la qualité pourrait être excellente surtout si le temps ne se dégrade pas d'ici au mois de septembre. Les agriculteurs craignent surtout les averses violentes qui peuvent avoir des conséquences fâcheuses même si les régimes de dattes sont bien couverts. Les maladies des palmiers - par l'invasion de certaines bactéries - sont également redoutables et sont capables de diminuer sensiblement la production. Le suivi des conditions climatiques est donc permanent. En tout cas, jusqu'à maintenant, la situation est saine et on espère qu'elle se poursuivra ainsi jusqu'à la cueillette et le transport du produit vers les unités de traitement ou les points commerciaux.
Cependant, l'on a constaté récemment que les prix des dattes ont connu une évolution importante, ce qui a obligé plusieurs consommateurs de s'en passer. Cette augmentation des prix est due aux petites quantités de dattes «Deglet Nour» stockées. De plus, le coût du stockage ne cesse de grimper d'une année à l'autre. Des consommateurs ont découverts que certains paquets de dattes — commercialisés sous certaines marques — sont de qualité inférieure sans doute à cause de défaillances au niveau de certaines unités de stockage. Toutefois, la demande de ce produit est toujours constatée notamment au cours du mois saint.
En fait, près de 90 mille tonnes provenant de la production de la dernière campagne ont été commercialisées sur le marché local dont près de 10 mille tonnes stockées et destinées au mois de Ramadan. Le kilogramme a été vendu jusqu'à 12 dinars, ce qui a poussé l'Organisation de défense du consommateur d'appeler les consommateurs à éviter l'achat de ce produit chez les commerçants qui affichent des prix hors de portée. L'objectif est d'inciter ces commerçants qui profitent de la demande en hasse à revoir à la baisse leurs prix. A noter que les exportations des dattes tunisiennes au cours de la période s'étalant du mois d'octobre au mois de juillet 2014 ont connu une chute pour atteindre 78.327 tonnes contre 92.994 tonnes au cours de la campagne précédente soit une baisse de 13.8% ayant pour origine plusieurs facteurs liés aux marchés importateurs.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.