Lancement du site web «www.lescoeursauvages.com» en promotion d'itinéraires touristiques de rêves dans le Sud de la Tunisie    Le gouvernement de compétences indépendantes : Les doutes de Zouheir Maghzaoui    Forte réduction du déficit commercial de la Tunisie, à fin juillet 2020 (INS)    Veto contre un gouvernement de technocrates !    Drame sans précédent pour une ONG française    Le chef du gouvernement annonce la démission de son gouvernement    La Loya Jirga autorise la libération de 400 taliban    Boussaïdi et Maâla à la barre !    Tests RT PCR même pour les personnes provenant de la zone verte !    ''La Covid 19 a révélé une forte présence des femmes dans les professions vitales''    Une école d'été pour la culture    BRUITS ET CHUCHOTEMENTS    Re (lire) Histoire de ma vie de George Sand    Tunisie: Adnen Mansar: Kais Said a parié sur la volonté des partis d'éviter des élections anticipées    Mise en place d'une commission nationale chargée du transport et du stockage des produits chimiques dangereux    2ème édition « balades solidaires » le 12 et 13 août au Palais de l'artisan à l'occasion de la fête nationale de la femme    Real Madrid : Alphonse Areola retourne au PSG (officiel)    Tunisie [vidéo] Maghzaoui qualifie le gouvernement de compétences indépendantes de bonne idée qui ne peut pas être réalisée    Vladimir Poutine annonce que la Russie a développé un vaccin contre le coronavirus    Sidi Bouzid : Réouverture de la ligne ferroviaire n°13 et reprise d'activité de la mine de phosphates de Meknassi    Des étudiants libanais accueillis à Tunis : Pourquoi 200 seulement ?    Visite dans le gouvernorat de Jendouba : La betterave à sucre, source de richesse pour la région    Secteur de l'artisanat : Les artisans attendent les réformes avec impatience !    Tunisair : Chute de 97% du nombre de passagers transportés durant le deuxième trimestre 2020    Tunisie : Les nouveaux prix de l'essence et du Gasoil dès le 11 août 2020    Tunisie : Annulation d'une desserte du car-ferry CARTHAGE à destination de Marseille    Migration irrégulière : La chasse aux passeurs est lancée    Ligue 1 (19e journée) | L'USM à un point du dauphin sfaxien : Ambition intacte !    POINT DE VUE | Les calculs du bas du tableau !    CONDOLEANCES : Halima ROUISSI    BCT : Le solde budgétaire se creuse à -3.847 MDT à fin juin 2020    CONDOLEANCES : Hadda BEN AISSA    MEMOIRE : Med Sghaier ABID LADEB    Espace "El makhzen" ferme ses portes: Un agitateur culturel de la médina de Tunis capitule…    Théâtre | Jamel Madani traite du statut de l'artiste    Handball | Championnat féminin de beach hand : Menzel Temime haut la main    Programme TV du mardi 11 août    Abdelkader Maalej: Les cendres d'Hannibal    Ligue 1 – L'US Monastir veut reprendre la 2e place    Une première en Tunisie: un hôtel réservé aux animaux    Météo : Températures légèrement en hausse    Poutine : La Russie a développé le 1er vaccin contre le Covid-19    Le nombre de cas confirmés dans le monde dépasse les 20 millions    Tunisie – Jeunesse et sports : L'appel solennel de Haythem Kilani au chef du gouvernement    Formation du gouvernement, programme des rencontres de Mechichi    Liban | Le premier ministre annonce la démission du gouvernement    Tunisie: L'expulsion par l'Italie d'immigrés clandestins tunisiens, viole tous les accords, selon Sami Ben Abdelali    Centenaire Mokhtar Hachicha: La voix, le verbe et la verve    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Fakhfakh et les ministres d'Ennahdha : La jurisprudence de Chahed avec ceux d'Afek a-t-elle des chances de fonctionner?
Publié dans Leaders le 14 - 07 - 2020

Elyès Fakhfakh n'est pas le premier chef de gouvernement à subir la décision d'un parti de sa coalition, Ennahdha de retirer ses ministres. Avant-lui, Youssef Chahed avait affronté la même situation en décembre 2017, avec Yassine Brahim, le chef d'Afek Tounes.
Souvenez-vous. Le gouvernement Chahed 2, formé le 6 septembre 2017, comptait quatre représentants d'Afek Tounes : 2 ministres et 2 secrétaires d'Etat. Il s'agit de :
* Faouzi Abderrahmane : Ministre de l'Emploi et de la Formation
* Riadh Mouakhar : Ministre des Affaires locales et de l'Environnement
* Hichem Ben Ahmed : Secrétaire d'Etat auprès du ministre du Commerce chargé du Commerce extérieur
* Abdoulkoudous Saâdaoui : Secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Jeunesse et des Sports chargé de la jeunesse.
Dans un bras de fer avec Chahed, Yassine Brahim a fait adopter par le conseil national de son parti, réuni en session extraordinaire, le 16 décembre 2017, le retrait du parti du gouvernement d'union nationale, après avoir quitté le Dialogue de Carthage, invoquant notamment son rejet de la loi de finance votée. Conséquence logique, les 4 ministres et secrétaires d'Etat Afek, doivent renoncer à leurs postes au sein du gouvernement. A moins que…
Prompt à réagir pour préserver son gouvernement, Youssef Chahed les recevra immédiatement à Dar Dhiafa pour leur proposer de conserver leurs postes, s'ils le souhaitent, évidemment en rompant avec Afek. La partie n'était pas difficile à gagner. Le lundi 18 décembre, Chahed refusera officiellement les démissions de principe qui devaient lui être présentées. Le même jour, un-à-un, les quatre qui ont préféré le gouvernement plutôt que le parti, ont remis leur démission d'Afek.
« Prémonitoire, Chahed inventait « le dépassement politique » au-delà des partis, comme le pratique désormais Emmanuel Macron », s'amuse aujourd'hui un connaisseur du sérail.
Le 21 décembre 2017, Chahed expliquera doctement, dans un nouveau rendez-vous télévisé inventé pour la circonstance, pourquoi il les a retenus. « Nous avons la responsabilité de maintenir sa stabilité. Le gouvernement ne dépendra pas des tiraillements au sein des partis parce que sa philosophie ne repose pas sur les quotas partisans. Nous devons réunir les compétences indépendamment de leur appartenance politique. Il n'y a aucune place pour les sauts d'humeur, puisque c'est moi qui décide si un ministre quitte ou reste au gouvernement. Ils sont des ministres de la République et ma mission c'est la préservation de la stabilité du gouvernement. Pour cela j'ai décidé de maintenir les ministres de Afek Tounes".
L'histoire montrera que cette récupération politique sera réussie. Hormis Faouzi Abderrhamane qui ralliera Abdelkrim Zbidi, lors des présidentielles de 2019, les trois autres feront partie des premiers dirigeants du parti Tahya Tounès fondé en mai 2019 par Selim Azzabi pour Youssef Chahed. Plus encore, un secrétaire d'Etat, Hichem Ben Ahmed, bénéficiera d'une promotion au sein du gouvernement, obtenant en effet un ministère à part entière, celui des Transports…
Jurisprudence ?
Lire aussi
Bras de fer Fakhfakh – Ennahdha : ces ministres qui partiront… ne partiront pas


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.