Tunisie – VIDEO : Un incendie se déclare sur l'autoroute Tunis – La Marsa    Tunisie : L'US Monastir remporte le championnat de basket-ball    Tunisie – Reprise de l'incendie au sommet du Mont Nador à Ghar el melh    Tunisie – VIDEO : Ennahdha pose ses conditions pour accorder son aval au gouvernement Mechichi    Tunisie | 22 nouvelles contaminations au coronavirus dont 10 locales    Par le polytechnicien Hazem Bouzaiane : Crime de non-assistance à un pays en danger… (partie 1)    9 Août, Journée internationale des peuples autochtones : les musées tunisiens célèbrent l'autochtonie    18 morts et plus de 120 blessés dans une sortie de piste d'un avion en Inde    Jendouba | Elargir la superficie allouée à la culture de la canne à sucre pour atteindre les 4500 ha, en 2023    Coronavirus : 22 nouveaux cas dont 10 cas locaux enregistrés dans 6 gouvernorats (Tunis, Ariana, Monastir, Sfax, Gabés, Médenine)    EST et USM à l'épreuve du déplacement    Mort de 27 migrants en majorité des ghanéens    Un derby prometteur !    Souvenirs et nostalgie    Prêts... Partez !    Boukornine entre littérature et histoire    TOPNET, signe un partenariat Tripartite avec TTN et QWEEBY pour le lancement de la facture électronique    Le ministère de l'intérieur lance un appel à témoin contre un terroriste    A Kairouan, la situation est alarmante    Juventus Turin : Maurizio Sarri limogé après l'élimination contre l'Olympique Lyonnais    Tunisie : La Télédéclaration obligatoire à partir d'un CA de 100 mille dinars (Rappel)    Une nouvelle vague de phishing se propage sur Facebook    L'ANSI alerte sur une nouvelle vague de "phishing" sur Facebook    CONDOLEANCES    Reportage | Soldes d'été : Le top départ est donné !    Saida Ounissi tire à boulets rouges sur Fethi Belhaj ministre de l'Emploi    Tourisme : La peur de voir la situation se compliquer    DECES : Mahmoud Ben Aleya JERBI    L'Italie annonce le début de l'expulsion des immigrés clandestins tunisiens à partir de lundi    Basket | Finale retour du super play-off (ESR-USM) : L'USM à une victoire du sacre    Tunisie: Reprise des activités d'exploitation du phosphate à Mdhilla    CONDOLEANCES : Mounira GHORBAL    France – L'AS Saint-Etienne veut se débarrasser de Wahbi Khazri    Météo : Ciel dégagé et températures modérées    Une soirée musicale sous le signe de la solidarité avec Beyrouth    Zaghouan : L'approvisionnement en eau potable à Nadhour va bientôt s'améliorer    L'argenterie tunisienne dans toute sa splendeur    Un glacier du Mont Blanc menace de se détacher    Trump contre TikTok, ou la guerre froide du Web    Amir Fehri se confie sur sa nomination en tant qu'ambassadeur de l'ALECSO    « Summer Show », exposition collective à la galerie Selma-Feriani avec Younes Ben Slimane, Dora Dalila Cheffi et Fares Thabet : A découvrir !    La commission des litiges résilie le contrat d'un joueur du CSS    L'Espagne est redevenue une zone rouge à cause des clubs de nuit, selon Nissaf Ben Alaya    Liste des membres de la Commission d'encouragement à la production cinématographique pour l'année 2020    Des rencontres au TOP prévues par Hichem Mechichi ce vendredi : 4 anciens Chefs de gouvernement et 2 ex Présidents de la République !    Double explosion à Beyrouth : au moins 113 morts et 4 000 blessés selon un dernier bilan    La Tunisie envoie des aides au Liban    Liban: Au moins 135 morts et plus de 5000 blessés dernier bilan de l'explosion de Beyrouth    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Saïed a-t-il formellement accepté la démission de Fakhfakh ? Révélations
Publié dans Leaders le 16 - 07 - 2020

Officiellement, rien n'est acté sauf que le chef du gouvernement Elyès Fakhfakh a remis mercredi matin, sa lettre de démission au président de la République. L'audience s'était déroulée hors des caméras et n'a pas été médiatisée. C'est le président Kais Saïed qui l'a révélée lors de l'entretien qu'il accordé dans la foulée peu après-midi au chef d'Ennahdha, Rached Ghannouchi, en présence de Fakhfakh et du secrétaire général de l'UGTT, Noureddine Taboubi.Tous étaient en costume de couleur sombre, le visage fermé, sans cravate pour Taboubi… Seul Ghannouchi, tranchait, arborant un costume bleu ciel estival, avec une cravate turquoise assortie. Impassible, il affichait son masque des grands jours.
Pris de court, dans cette avalanche d'évènements, les communicantes de Carthage n'ont pas précisé si cette démission a été acceptée et si le chef de l'Etat a chargé le ''démissionnaire'' de se maintenir ainsi que son gouvernement en poste pour expédier les affaires courantes. Un acte de précision est cependant nécessaire. « C'est évident, relativise un proche du sérail, ça sera ne saurait tarder pour être annoncé. »
Profitant de ce flou, et mû par un esprit qui lui est propre, Fakhfakh n'a pas cru mieux de faire que de s'empresser de limoger six ministres « officiellement reconnus d'appartenance à Ennahdha ». D'autres moins marqués échappent à la sentence, quitte à recevoir un intérim en prime. « Une petitesse, une désolante mesquinerie », réplique-t-on à Montplaisir. "Où la solidarité gouvernementale?" déplorent les plus naïfs.
Plan B
L'entretien Saïed – Ghannouchi – Fakhfakh – Taboubi était à rebondissements multiples. Au lendemain de la Choura tenue dimanche soir, lechef d'Ennahdha avait demandé à être reçu lundi matin à Carthage. Le Protocole ne lui fixera le rendez-vous que plus tard. Ça sera le mercredi matin, dans la précipitation, après la deuxième Choura catégorique du mardi soir. Arrivé au Palais, Ghannaouchi y trouvera Fakfakh et Taboubi. En vieux routier de la politique, il comprend rapidement la scène. Il sera le premier à être introduit auprès du Président, suivi de Fakhfakh et Taboubi. Ambiance.
Dans une tentative d'apaisement et de désamorçage de la crise, Saïed essayera de faire surseoir au dépôt à l'ARP de la motion de retrait de confiance. Même s'il était convaincu de la quasi impossibilité de la mission. En fait, c'est le Président Saïed qui a demandé à Fakhfakh de lui remettre sa décision. Le communiqué de presse publié lundi après-midi par le chef du gouvernement désormais démissionnaire, a surpris Carthage par son ton belliqueux et son contenu têtu. La confiance est rompue. Par principe, il voulait profiter de ce temps de répit pour renouer les fils distendus, et aboutir à une sortie de crise. Ghannouchi, investi d'un mandat précis de sa Choura ne pouvait y acquiescer, d'autant plus que la machine etait déjà emballée.
Le couperet tombera rapidement : les services de la Présidence apprennent que la motion est officiellement déposée au Bardo, portant pas moins de 105 signatures. Le Président en est immédiatement informé. Changement de plan. On passe au Plan B. La démission est révélée, exhibée dans une liseuse en cuir, de couleur rouge. Sans surprise, sauf pour les incrédules.
Il ne restait plus au président de la République que d'énoncer une série de principes. La primauté de l'intérêt général, mentionnera le communiqué officiel, la conformité à la Constitution dans la recherche des solutions, le refus de toute confrontation avec quiconque, le libre cours de la justice, et le respect de la dignité…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.