Coronavirus : 1 décès et 47 nouvelles contaminations, Bilan du 17 octobre    L'Algérie renforce ses vols à destination de la Tunisie    Tunisie – 21 personnes toujours portées disparues dans le naufrage d'une barque au large de La Chebba    Ligue des Champions : programme des matches retour du 2e tour préliminaire    Tunisie – Un avion libyen atterrit d'urgence à Monastir    Tunisie : Appel à l'élaboration d'une loi contre les violences politiques virtuelles    Décès de l'ancien chef ce la diplomatie américaine Colin Powell des suites du covid    Tunisie – Le parti « Achaâb yourid » appelle Nadia Akacha à démissionner et à se rendre à la justice    Seif Eddine Makhlouf n'a pas été transféré à l'hôpital militaire    Tunisie – Tunisair Express : Reprise des vols Tunis – Tozeur    Mahdia Des tensions suite au naufrage d'un bateau transportant des clandestins    Opel dévoile la sixià ̈me génération de l’Astra    Signature d'un accord entre Syphax Airlines et TUI Russia pour le transport de 50.000 touristes depuis la Russie vers la Tunisie    Ounaies : Il ne faut pas prendre négativement la séance du Congrès US à propos de la Tunisie    Aux yeux de Kaïs Saïed, si tu es riche, tu es suspect !    Foot Tunisien – le Bilan de nos expatriés    Yassine Ayari exprime son entière solidarité avec Moncef Marzouki et Ahmed Nejib Chebbi    Bir Bouregba: Taoufik Charfeddine se rend au siège de l'unité spéciale de la Garde nationale    Mohamed Ali Boughdiri : Il ne faut pas avoir peur du retour de la dictature en Tunisie    Amen Allah Messaâdi : La loi sur le passe vaccinal est en train d'être élaborée    Tennis – Classement ATP : Malek Jaziri 297e mondial    Le ministre du Tourisme assiste aux festivités du Mouled à Kairouan [Photos]    Accès gratuit aux monuments historiques à l'occasion de la fête du Mouled    Dr Reinincke à la tête du German Orient Institute    Bilan - Covid-19 : 133 nouveaux cas et trois décès le 16 octobre    Le ministère du commerce lance un programme de contrôle du secteur des fruits et légumes    Signature d'une convention de partenariat entre Fipa Tunisia et Novation City    Montpellier – Lens : Où regarder le match en direct et live streaming ?    QNB participe à la campagne de sensibilisation à l'importance du dépistage précoce pour prévenir le cancer du sein    Riadh Zghal - Tunisie: Où va le processus de la transition démocratique ?    Octobre rose : Campagne de sensibilisation sur le dépistage précoce du cancer du sein à Sidi Bouzid    Ons Jabeur s'incline face à Paula Badosa Gibert    Lyon vs Monaco : Où regarder le match en direct et live streaming ?    Concours "Aux cœurs des mots" : aucun officiel Tunisien ne s'est manifesté pour recevoir le prix !    La Télévision nationale ne transmettra pas les rencontres de la première journée du championnat    Moncef Marzouki confond Khaled Mechaal et Ismaïl Haniyeh!    Business du Foot : Gianni Infantino persiste et signe pour un "Mondial biennal"    Les membres du Grand Jury des JCC    Par Abdelaziz Gatri : Thomas Sankhara, ou l'Afrique assassinée    Soirée Astronomique à la Cité des Sciences à Tunis sous le thème des Exoplanètes    Gordon Gray: Kais Said n'apprécie pas le principe de la séparation des pouvoirs    Tunisie : Entrée gratuite aux musées et sites historiques vendredi 15 octobre    Accès gratuit aux musées, sites et monuments historiques à cette date    Exposition "La Syncope Du Mérou" de Belhassen Handous à Central Tunis    Francophonie : Le Vieux port de Bizerte accueille le concert littéraire "Lectures croisées autour de la mer"    Secousse sismique à Gabès    Des hauts gradés de la marine d'Europe et d'Afrique en conclave à Tunis    Jendouba-Bousalem-Béja sur le front de la plaque africaine : ça bouge ! explication    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Deux femmes héroïnes d'un évènement qui unit l'art et la littérature: Azza Filali et Chiara Montenero
Publié dans Leaders le 22 - 09 - 2021

Inspirées du roman "Ouatann. Ombres sur la mer" de la tunisienne Azza Filali, les 24 toiles de Chiara Montenero seront exposées du 1er au 30 octobre à l'Espace Art Sadika, Gammarth.
L'exposition, conçue par Irene Niosi et réalisée en collaboration avec l'Istituto Italiano di Cultura de Tunis, met en évidence la confrontation dialectique entre la peinture et la littérature avancée par Montenero, poète et écrivaine éclectique, et qui a abouti aux arts visuels grâce à une technique originale devenue un code de style. « En arrière plan, un thème à elle si cher : la mer, un élément que l'on retrouve souvent dans ses oeuvres », comme le mentionne dans son introduction l'organisatrice, en soulignant que «Ce n'est certainement pas par hasard qu'elle ait choisi le roman de Azza Filali intitulé "Ouatannn, ombres sur la mer ». Le terme ouatann ne peut se traduire dans aucune autre langue, il exprime le concept de la patrie, ses valeurs et ses traditions.
Il révèle, en un mot, une nation entière, la Tunisie et sa mer. Cette même mer où s'est formée Montenero – et à laquelle elle est énormément liée après son transfert dans sa seconde patrie (Hammamet) – et qu'elle utilise comme interlocutrice pour dialoguer avec ses deux âmes, la peinture et la littérature, son métier d'origine.
Les histoires des personnages du livre de Azza Filali constituent son inspiration ; la puissance d'évocation d'une phrase pleine d'émotions se dirige ensuite vers un procès que nous pouvons définir alchimique – même si au 21ème siècle, il est plus approprié de parler de multimédialité – où l'écriture et la peinture communiquent entre-elles et se reflètent entre-elles, dans une série infinie d'échanges. Montenero « capture des phrases du livre, les assemble et les insère à l'intérieur d'un espace, en ordre ou en désordre ; le signe est le mélange de couleur mais aussi sa stratification ou sa soustraction, la matière ou son absence, dans une expérience unique et irremplaçable, une confrontation dialectique sans conflit où il n'existe ni la suprématie de la parole, ni celle de la toile.
C'est une expérience qui voit le jour dans l'esprit de l'art multimédial», écrit encore Niosi. Ouatann. Ombres sur la mer, édité en Italie par Fazi, est « un roman qui narre de manière inédite la Tunisie, avant la révolution: le chômage, la perte d'espoir, le rêve de Lampedusa, la recherche d'une identité qui se constitue uniquement dans l'altérité et dans la mémoire. Un roman surprenant, pour les amoureux d'entrelacements puissants et de la grande littérature classique, où le ton intime s'adapte à une histoire à multiples facettes qui assume aussi des caractères du « noir ». Filali est définie dans Le Monde comme « une femme de lettres et de sciences, aussi bien engagée et libre du poids des idéologies, une des voix les plus fortes et les plus sensibles de la Tunisie d'aujourd'hui».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.