Tunisie – L'inflation grimpe à 9.1%… Comme partout dans le monde    Analyse : La Tunisie parmi les pays exposés au risque d'insoutenabilité de la dette    Hand – Championnat d'Afrique des clubs : Le CA en force et qualifié devant le Zamalek    Hand – Championnat d'Afrique des clubs : Programme des quarts de finale    UEFA CL : Les résultats complets de la soirée de mercredi    Redmi A1+ : un smartphone des plus abordables de la marque Xiaomi    Kaïs Saïed, conseil supérieur des armées, André Parant… Les 5 infos de la journée    Le Groupe BNA signe des conventions de partenariat avec le SPOT    Football | La CAF suspend l'entraîneur tunisien Rafik M'hamdi    USA : Un mensonge d'Etat, Biden relance "le mur de la honte"    Tunisie : Création d'un tribunal pour la résolution des conflits sportifs    Crise énergétique et énergies renouvelables : la Tunisie rate encore une transition    Signature d'un accord de partenariat entre Mattel et Huawei    Rached Ghannouchi ou l'arnaque politique de la Tunisie    Béja: Négociations entre le ministère de l'Education et la fédération générale de l'éducation de base (Vidéo)    Ukraine : il n'aurait pas 6000 mais 9000 têtes nucléaires, le patron de la CIA avertit    Les journalistes organiseront un rassemblement à la place de La Kasbah    La Tunisie accueille le forum Africain du LIONS CLUBS International    La nouvelle Première ministre britannique: ''Je suis très sioniste''    Coronavirus – Vaccination : Plus de 69 mille personnes ont reçu quatre doses    OPPO dévoile les trois matchs les plus inspirants de la UEFA, tels que votés des fans    L'ambassadeur de France: Je suis optimiste pour l'avenir de la Tunisie    Soutien aux femmes d'Iran : des artistes se coupent les cheveux en direct sur instagram    Mali, Burkina Faso… : Poutine pactise avec Goïta, l'Occident a un problème de plus    Vidéo : Un rappeur russe de 27 ans se suicide pour échapper à la mobilisation en Ukraine    Crash d'un avion militaire au Mali: le bilan s'alourdit    Leila Hadded : Les parrainages se vendent à 10 dinars    L'Ugtt face à l'approche d'un imminent accord avec le FMI : Pas de chèque en blanc pour le gouvernement    Candidatez pour la 5ème saison d'Orange Fab, accélérateur corporate de start-up d'Orange Tunisie    Recette : Recette assida zgougou de maman    Kasserine : Deuxième taux d'analphabétisme le plus élevé sur le plan national    Pourquoi | Profiter du changement climatique    Bientôt à la Galerie Kalysté : Hamda Dniden raconte Sidi Bou Saïd    «The Transformation of Silence» de Héla Ammar et Souad Mani à la Chapelle de Saint-Monique à Carthage : Mémoires, archives et traces    37e édition du festival international du film francophone de Namur : Du réel à l'abstrait    Tennis- Open Jasmin Monastir : Résultats des rencontres disputées mardi 04 octobre 2022    Olfa Hamdi appelle au report des élections (Live)    WTA Open des Jasmins : Ons Jabeur qualifiée en 8e de finale, les moments forts (vidéo)    Saisie de 1900 kilos de pâte dissimulés dans une étable pour l'élevage des moutons    Danses lascives et tenues dénudées : le festival de la Fête du Mouled s'excuse    Tunisie: La production nationale de médicaments couvre 75% des besoins    1er forum Afrique-France de la transition écologique et énergétique | Des enjeux et des solutions    Météo en Tunisie : Des pluies attendues l'après-midi sur le centre, le sud et le nord ouest    L'UBCI Partenaire Officiel de l'extended sessions de Jazz à Carthage    JCC 2022 : Des films restaurés et inédits de la fin des années 60 dans le focus Palestine    L'Union islamique des avocats accuse la Faculté de Sciences juridiques de "propager" l'homosexualité    Zarzis | Affluence des africains subsahariens : La situation risque de dégénérer    L'insupportable arrogance des Occidentaux    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La guerre en Ukraine et nous
Publié dans Leaders le 04 - 04 - 2022

A l'horreur s'ajoute l'ignoble ! Un Etat souverain, membre des Nations unies, doté d'un régime démocratique, l'Ukraine, se voit envahir subitement par son voisin, la Russie. Une guerre féroce est déclenchée, obligeant plus de 11 millions d'habitants, soit le quart de la population, à fuir leurs logements. Plus de 7 millions d'Ukrainiens sont contraints au déplacement à l'intérieur du pays, alors que pas moins de 3 millions et demi s'empressent de se réfugier à l'extérieur. Sous les bombardements massifs, des civils sont tués, des villes sont rasées. Ni la forte condamnation internationale, ni les sanctions prononcées, n'ont jusque-là dissuadé Moscou de renoncer à cette agression, de mettre fin à ce drame humanitaire, et de se retirer de l'Ukraine.
Cette guerre sans merci changera fondamentalement l'équilibre des forces dans la région et au-delà. Elle affectera profondément les relations internationales, provoquera un immense drame humanitaire,suscitera une grave crise alimentaire et pèsera de tout son poids sur l'économie mondiale. L'Ukraine n'est plus en mesure d'exporter des produits céréaliers. Quant à la Russie, elle met en jeu sa forte capacité d'approvisionner l'Europe et d'autres pays en céréales, comme pétrole et en gaz. La sécurité énergétique de nombreux pays s'en trouve menacée. En outre, la flambée des prix s'ajoutera à la perturbation des flux d'exportation.
Un impact direct sur la Tunisie
A plus d'un titre, la Tunisie est concernée par cette guerre. Acquise au respect de la souveraineté des Etats et attachée à la paix et à la sécurité, elle ne peut qu'être préoccupée par cette escalade dramatique, aux lourds dégâts et multiples risques. Elle doit joindre ses efforts à ceux des autres pays qui œuvrent pour y mettre fin.
L'attention de l'Occident et plus particulièrement de l'Union européenne à la Tunisie risque de se détourner de nous, et leur soutien au développement et à la relance économique, de s'atténuer. C'est là un élément très important à prendre en considération et à éviter.
Sur le plan économique, les conséquences de la guerre sont lourdes et variées. Il s'agit en effet des risques de perturbation, sinon de l'arrêt, de l'approvisionnement du marché tunisien en céréales, oléagineux (à partir des deux pays) et en pétrole (provenant de la Russie), de la hausse vertigineuse des cours mondiaux, notamment celui du baril de pétrole, des difficultés des opérations financières avec les deux pays belligérants, de la suspension des flux touristiques russes (600.000 touristes / an) et d'autres aspects significatifs. La cellule de veille créée à la Présidence du gouvernement ainsi que celle mise en place au sein de la Banque centrale tracent de très près l'évolution de la situation et ses différentes répercussions.
La question des ressortissants tunisiens est également posée, surtout en ce qui concerne l'Ukraine où on comptait près de 2 000 étudiants. La majorité a préféré fuir la guerre. Une vaste opération d'évacuation vers la Tunisie a été organisée grâce à une assistance consulaire aux frontières polonaise et roumaine et au pont aérien opéré par l'armée de l'air tunisienne. Leurs études sont suspendues et ils ne savent ni comment, ni quand, ni où ils pourront les reprendre.
Dans un dossier spécial paru dans le numéro d'avril 2022, Leaders a interviewé l'ambassadeur d'Ukraine à Tunis, Volodymyr Khomanets, ainsi que l'ambassadeur de Russie à Tunis, Alexandre Zolotov. Ils n'ont éludé aucune question.
Nous publions également le témoignage d'une femme ukrainienne, Tetiana Peresada, mariée à un Tunisien, et vivant en Tunisie qui nous rapporte comment elle vit ce drame.
En outre, pour mieux comprendre les enjeux de la guerre en Ukraine et son impact sur la région Moyen-Orient Afrique du Nord, l'analyse de l'ancien ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui (qui avait été ambassadeur notamment à Moscou et à Kiev) nous livre des éléments instructifs.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.