" La dissolution du CSM n'a jamais été évoquée par le chef de l'Etat " (Bouzakher)    Kais Saied annonce de nouvelles mesures au profit des étudiants palestiniens    Ali Laârayedh : Quelques centaines de personnes avaient manifesté durant la journée du 25 juillet    Affaire Khashoggi : le Saoudien arrêté à Paris ne serait pas le bon, Macron soulagé    Tunisie: le pass vaccinal exigé dès le 22 décembre avant d'entrer dans les espaces publiques, grandes surfaces et mosquées (liste)    Manchester United vs Young Boys en direct et live streaming : Comment regarder le match ?    La France, le Japon, la BEI… : Personne ne filera des sous à Bouden, que de l'aide directe    Médenine: 36 élèves contaminés par le coronavirus    Coupe Arabe FIFA 2021 : Programme des quarts de finale les 11 et 12 décembre    Les pays où les habitants ont été le plus souvent ivres    Abdellatif Mekki : Les personnes qui gardent encore espoir en Kaïs Saïed n'ont rien compris !    Dr Rim Belhassine Cherif: Président du groupe régional pour l'Afrique de la Commission d'Etudes 13    Tunisie-officiel : Un mandant de dépôt contre...    UCL : Le Barça pourrait se qualifier ce mercredi ?    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 08 Décembre 2021 à 11H00    Les accords commerciaux avec l'Afrique : Le continent d'avenir    Najla Bouden s'entretient avec Kamel Sahnoun et Walid Ben Salah    NBA : Lakers et Knicks à la relance, Dallas renversé par Brooklyn    Vers la vaccination des enfants de 5 ans et plus ?    Exposition photos, films, concerts et arts numériques au programme de la 1ère édition du "Nawaat Festival"    L'entreprise autrement: Le retard est devenu fatal    Variant «Omicron» — Reprise économique: L'imprévisibilité...!    ANALYSE | AUSTERITE — RELANCE : Des attentes qu'on ne peut ignorer...    Tunisie – UE : Don de 78 MDT de la BERD au ministère de l'Agriculture et à la STEG    JTC: Les spectacles au programme du 8 décembre 2021    Sfax: Concert afro-tunisien au théâtre municipal [Vidéo]    Tunisie-BTP: La valeur des projets bloqués estimée à 17 MDT    CONDOLEANCES    NEWS: Héni Amamou passe à l'EST    Comment rendre le système éducatif plus efficace en Tunisie ? Ridha Zahrouni s'exprime sur le sujet [Vidéo]    Tunisie : Changement du trafic du métro sur la ligne 1    Première étude sur l'Omicron: Le risque de réinfection trois fois supérieur par rapport aux variants Beta et Delta    Handball — Mondial Dames d'Espagne — Congo-Tunisie (33-24): Un goût d'inachevé    L'équipe de Tunisie se ressaisit: Sursaut rageur et coup d'éclat    Tunisie-officiel : Nouvelle date d'un jour férié    Programme de la Cinémathèque Tunisienne du 8 au 18 décembre 2021: Le cinéma fête le théâtre    Les JTC 2021 rendent hommage à la Troupe de la ville de Tunis : Une consécration pour l'Histoire et le parcours    «Corde inconnue, fragment 1» de Fatma ben Aissa à Atelier Y: Déambulation artistique    Tunisie: Augmentation de 14% des prix du fer de construction    Tunisie-Météo: Températures en légère hausse    Tunisie : Signature d'un contrat de concession pour la restauration «d'El Karaka » de la Goulette et sa transformation en musée de la céramique artisanale    Connect International : Une visite à la capitale sénégalaise Dakar    Coronavirus : Du nouveau concernant Omicron    France : Zemmour gâche la fête de Macron, couvert de gloire et d'euros    JO d'hiver 2022 : Le Kremlin appelle à des JO libres de toute politique    Allemagne : Un gouvernement «pro-européen» à composante paritaire hommes/femmes    Les Emirats arabes se payent le luxe de la semaine de travail la plus courte au monde    Tunisie : Focus sur le projet de réaménagement du musée de Carthage    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Qu'en est-il du plan d'actions promis par le gouvernement ?
Publié dans Le Temps le 31 - 05 - 2018

Après le blacklistage de la Tunisie par l'UE sur la liste noire des pays les plus exposés aux risques de blanchiment d'argent et de financement du terrorisme, une nouvelle sanction vient d'être infligée au pays par « Bithumb », la plus grande bourse de crypto-monnaie coréenne et la cinquième au monde. La plateforme internationale d'échange de crypto-monnaie vient de se conformer aux normes mondiales du Groupe d'action financière intergouvernemental (GAFI) qui place la Tunisie sous le coup des 11 juridictions de la liste noire désignant des pays et territoires non coopératifs.
Les 11 pays concernés par l'interdiction du commerce sont : la Corée du Nord, la Bosnie-Herzégovine, l'Ethiopie, la Syrie, l'Iran, l'Irak, le Sri Lanka, Trinité-et-Tobago, la Tunisie, le Vanuatu et le Yémen.
Ces sont perçus par le Groupe d'action financière intergouvernemental (GAFI) comme des pays qui ont pris des mesures pas assez suffisants pour lutter contre le blanchiment d'argent, le financement du terrorisme et d'autres menaces pour le système financier international.
Suite à cette décision, entrée en vigueur depuis le 27 mai 2018, les nouveaux utilisateurs issus de ces pays ne seront pas acceptés sur la plateforme et les anciens comptes seront désactivés, le 21 juin.
Les experts du GAFI bientôt en Tunisie
Bithumb affirme sur son site électronique avoir renforcé ses propres politiques de lutte contre le blanchiment d'argent en mettant en œuvre les recommandations des autorités du gouvernement sud-coréen et de la Korea Blockchain Association, un groupe de travail sur l'autoréglementation de l'industrie. Etabli en décembre, l'organisme a introduit un certain nombre de mesures, y compris des codes d'éthique, dans le but d'encourager la transparence sur les marchés nationaux de cryptage. L'organisme sectoriel a également imposé des règles strictes pour annihiler toute tentative de manipulations de marché et les délits d'initiés. Un certain nombre d'échanges majeurs, y compris Bithumb et Upbit, feront l'objet d'évaluations périodiques.
Ainsi la Tunisie continue de payer les coûts pervers du blacklistage européen. Rappelons que la Tunisie figure encore et ce depuis le 7 février sur la liste noire des pays exposés au blanchiment de capitaux et au financement du terrorisme. Cette décision se trouve légitimée par le manque de transparence des finances publiques du pays. Le gouvernement tunisien est tenu de présenter durant le mois de mai courant son plan d'actions pour faire sortir la Tunisie de cette liste et ce avant la prochaine visite des experts du GAFI qui devraient établir leur nouveau rapport pour enfin prendre la décision finale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.