CAN 2021 : nouvel horaire pour ce quart de finale !!    Tunisie : Land Cruiser séries 70 disponible à la commande chez BSB Toyota    BCT : Les crédits douteux des particuliers augmentent    Ligue 1 Pro : un nouveau bureau directeur nommé dans ce grand club    Grosses pressions sur les banquiers pour financer le budget    L'étrange "évasion" d'Abdelkoddous Saâdaoui, qui en plus nargue sa patrie    Covid-19: Méfions-nous de l'optimisme    Kaïs Saïed reçoit Najla Bouden    Selon 57,8% des familles tunisiennes, l'avenir de leurs enfants serait meilleur hors du pays    Elloumi: Le gouvernement de Bouden est le pire gouvernement depuis l'époque coloniale( Audio)    César 2022 : l'acteur Sami Oitalbali nominé pour le César du meilleur espoir masculin    Côte d'Ivoire vs Egypte : Sur quelle chaîne regarder le match en direct et live streaming ?    Match Côte d'Ivoire vs Egypte : Les chaines qui diffusent le match Choc de la CAN 2022 du 26 janvier    Land'Or obtient un nouveau prêt d'environ 4 millions $    Les salariés de Cactus prod menacent d'escalade    La vraie chambre noire, c'est le palais de Carthage !    Les salariés de Cactus prod menacent d'une grève de la faim    EN : un joueur testé négatif, deux autres encore positifs !!    salon des créateurs MOOD TALENT: 6e anniversaire du 4 au 6 février 2022 à l'hôtel Dar El Marsa    Indice de perception de la corruption : la Tunisie classée au 70ème rang mondial    Corruption : La Tunisie au 70e rang mondial    Tunisie Telecom en chiffres    Kasserine: Mandat de dépôt contre un ancien gouverneur, pour corruption    Moody's évoque la Tunisie    Le chanteur Florent Pagny annule sa tournée à cause d'un cancer, sera-t-il présent à The Voice?    Prix au marché central de Tunis [Vidéo]    L'UGTT veut décréter le 26 janvier une journée nationale    Google Doodle rend hommage à l'actrice Egyptienne Souad Hosni, la Cendrillon du monde arabe    Tunisie : Grève générale à...    Tunisie – Coronavirus: 17 décès et plus de 9000 contaminations selon le dernier bilan    AS Soliman : l'Algérien Frifer Boumedyen engagé pour deux ans et demi    Entreprises publiques en difficulté | Crises en cascade    Kef: 117 nouvelles contaminations par le Covid-19    REMERCIEMENTS ET FARK : Mongi BEN AMOR    Groupe Chimique Tunisien à Mdhilla 2: Levée d'une grève entamée depuis 2 ans    Echo Afrique    CAN 2021 | Huitièmes de finale – Suite et fin – Côte d'Ivoire-Egypte : La guerre des étoiles    CAN 2021 | Une qualification significative : ls ont changé leur destin…    Exposition au musée de l'Institut du Monde Arabe : Slimen Elkamel à cœur ouvert    Dilou : Saied est en train de démanteler l'Etat Tunisien    Tunisie : Départ des vols depuis l'aéroport d'Istanbul via une seule piste    Le film documentaire "Angle mort" de Lotfi Achour primé au Fipadoc à Biarritz    Kaïs Saïed souhaiterait appliquer un modèle proche du Velayet-e faqih iranien, selon Hatem Mliki    Centenaire du cinéma tunisien : Zoom sur un pionnier nommé Albert Samama Chikly    Gordon Gray commente la démission de Nadia Akacha et parle des causes probables de cette décision    Ukraine : les USA évacuent livrant le pays à Poutine, l'UE spectatrice    Rabat pourrait-il "voler" à Alger l'organisation du sommet de la Ligue arabe?    Un astéroïde "potentiellement dangereux " passera prés de la terre mardi soir    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La chasse aux passeurs engagée
Publié dans Le Temps le 08 - 06 - 2018

- Les passeurs de migrants sont devenus nombreux dans les villes côtières, surtout en raison de l'impunité et des connivences dont ils bénéficient. Sinon comment expliquer que ces passeurs opèrent au grand jour et font-fi des règles les plus élémentaires de sécurité. Et on se demande pourquoi on a trop attendu pour mettre fin à ce fléau.
Mais cette fois, les choses sont devenues graves et des passeurs de migrants irréguliers, faisant l'objet de plusieurs mandats de recherche ont été interpellés à Sfax et Mahdia, a indiqué hier le ministère de l'Intérieur. Les forces de l'ordre ont également arrêté à Ben Guerdane, deux candidats étrangers à la migration irrégulière (Gouvernorat de Médenine).
Le district de la sécurité nationale de Sfax-est a organisé, du 4 au 6 juin, une campagne sécuritaire contre la migration irrégulière et les réseaux qui y sont impliqués.
La campagne s'est soldée par l'arrestation de trois personnes soupçonnées d'organiser une traversée vers l'Italie depuis les côtes de Aouabed (Gouvernorat de Sfax). Les unités sécuritaires ont saisi dans la maison de l'un d'entre eux, 3 moteurs de bateau électriques, une boussole, 8 bidons remplis de carburant, une somme d'argent ainsi qu'un téléphone portable.
Les interpellés ont reconnu les faits. Ils ont été placé en garde à vue pour "formation d'une entente dans le but de quitter clandestinement le pays", indique le ministère de l'Intérieur dans un communiqué. Deux autres personnes recherchées par la police ont également été interpellées dans le cadre de la même campagne.
Les unités sécuritaires ont aussi interpellé trois marins-pêcheurs pour construction de bateaux sans autorisation à Sidi Mansour (Sfax).
A Mahdia, une patrouille de la Garde nationale a arrêté et placé en garde à vue un individu soupçonné d'organiser des opérations de migration clandestine à Melloulech (Gouvernorat de Mahdia).
A Médenine, une autre patrouille de la Garde maritime au Port "El Ketef" de la délégation de Ben Guerdane (Gouvernorat de Médenine) a interpellé deux étrangers (un Guinéen et un Sénégalais) et saisi, un montant de 2207 dinars tunisiens et 500 euros. Les deux individus ont avoué leur intention de participer à une opération d'émigration clandestine au départ des côtes de la région.
Enquête sur l'implication de sécuritaires
Par ailleurs, le procureur de la République auprès du tribunal de première instance de Sfax a ordonné, mercredi, l'ouverture d'une enquête sur l'implication présumée d'agents de sécurité dans l'opération de migration clandestine organisée dans la nuit de samedi à dimanche (2 et 3 juin) qui a fait naufrage à cinq miles nautiques des côtes de l'île de Kerkennah (gouvernorat de Sfax), a indiqué le porte-parole des tribunaux de Sfax Mourad Turki.
La même source a ajouté que le premier juge d'instruction a été chargé d'enquêter sur cette affaire suite aux informations relayées sur les réseaux sociaux autour d'une prétendue conspiration derrière l'organisation de cette tentative d'émigration clandestine qui a fini par le dramatique naufrage de l'embarcation au large de Kerkennah faisant plus de 62 morts, selon un bilan provisoire.
Le ministère de l'Intérieur avait annoncé le limogeage de 10 responsables des unités de la sûreté nationale et de la Garde nationale suite à une enquête ouverte pour déterminer les responsabilités dans ce drame.
Cette enquête intervient avant la décision, mercredi, du chef du gouvernement de démettre le ministre de l'Intérieur Lotfi Brahem de ses fonctions.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.