Covid-19 : la Banque Africaine de Développement mobilise 180 millions d'euros pour soutenir la Tunisie dans sa réponse à la crise sanitaire    Equipe nationale : 26 joueurs pour débuter le stage de préparation    Ligue 2 : l'Olympique de Béja en préparation pour les matches barrages face à l'EO Sidi Bouzid    L'ibuprofène, un traitement contre le Covid-19 ?    Le PDL a promis de l'argent aux signataires de sa motion    La KfW met à la disposition du Gouvernement Tunisien un prêt à taux concessionnel s'élevant à 100 M€    Où est passé la neutralité légendaire de la Tunisie?    Ça sent la privatisation et l'assainissement social    Où est passé l'argent? demande Nabil Karoui    Deux scénarios pour boucler la coupe de la Ligue Africaine et celle de la CAF    Aujourd'hui, verdict du TAS sur l'affaire EST-WAC    Aujourd'hui, la reprise avec un effectif de 37 joueurs    Reprise de la circulation entre les régions    Bravo ! Les respirateurs fabriqués par les étudiants produits en série    Suspension de la production dans les champs de Nawara et El Waha    Tunisie [Vidéo]: Le ministre du Tourisme dévoile les tarifs des hôtels durant le confinement pour les rapatriés    Précisions de l'INP sur les pièces du patrimoine tunisien en vente aux enchères à Paris    Report de la 56ème session pour 2021    Le ténor Italien Cristian Ricci dédie sa dernière vidéo filmée à Venise au peuple Tunisien (vidéos)    Faouzi Mahfoudh (Directeur de l'Institut National du Patrimoine)    Tunisie [Vidéo]: Une plénière de perte de temps et aucun député ne peut remplacer Rached Ghannouchi, Selon Seifeddine Makhlouf    Plateforme [email protected] d'AMEN BANK    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour du 3 juin à 11H00    ARP : Le débat continu sur le déroulement de la séance et son ordre du jour    La députée Olfa Terras s'élève contre «le populisme en appelant à placer l'intérêt de la Tunisie au-dessus des surenchères stériles et des antagonismes simulés»    Projet PRACTICE-JAWDA PAQ-DGSU de l'Université de Carthage 2020-2024    Arrestation du syndicaliste sécuritaire Walid Zarrouk : Deux versions et des contradictions    FARK : Professeur Mohamed Taher KHALFALLAH    COVID-19 | Coopération Tuniso-Coréenne face à la pandémie    Prolongation de la validité des certificats de visite technique    Reprise du secteur touristique : Le sauvetage est-il encore possible ?    Suppression puis réactivation de comptes d'« influenceurs » tunisiens : La mystérieuse affaire Facebook !    Tribune | Statut de l'artiste en Tunisie : Supprimons cette censure que l'on ne saurait voir !    Boutar rafle le Golden YouTube Creator Rewards    Tarek Kahlaoui - L'opportunité diplomatique en Libye: Combler le vide de médiation crédible!    Tunisie – VIDEO : Ghannouchi doit partir… Il sera, même, incapable de répondre aux accusations    CSS | Reprise des entrainements ce vendredi : On rechausse les crampons !    Reprise des activités de l'espace B7L9 : Un programme «phygital»    «Les Âmes fortes» de Jean Giono : L'œuvre qui met à nu l'âme humaine    Campagne #AfricaTogether contre la Covid-19 par la Croix-Rouge, Facebook et Plusieurs artistes    Coronavirus | Gafsa : Premier cas de décès à Métlaoui    Météo : temps partiellement voilé    Parlement : Ouverture d'un débat autour de la diplomatie parlementaire, le refus de toute intervention étrangère en Libye et rejet d'une base logistique en Tunisie    L'Ambassade de Suisse à Tunis recrute    Bizerte : Saidani demande de prendre en charge les travaux du stade 15 octobre    Tunisie: Après le tollé, Imed Khemiri annonce le rejet par Ennahdha de toute ingérence étrangère en Libye    Ghanouchi : La neutralité négative n'a pas de sens    Libye: L'ONU annonce l'acceptation de la reprise des pourparlers pour un cessez-le-feu par les parties en conflit    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





« Il y a des mesures qui sont déjà en marche…les entreprises commencent à encaisser leurs trop perçus de TVA »
Publié dans Le Temps le 03 - 04 - 2020

Le « corona-Krash » a semé le chaos dans le monde entier livrant chaque nation à son sort. Il est vrai que personne ne sait de quoi demain sera fait, toutefois les gouvernements -même s'ils sont désarmés- s'ingénient à limiter la casse et à endiguer les effets socio-économiques dévastateurs de ce choc dit exogène. Partout dans le monde, les entreprises crient à l'aide. Chez nous, les entreprises attendent toujours les décrets d'application des mesures exceptionnelles annoncées par le Chef du Gouvernement le 21 mars dernier.
Une séance plénière à distance se tient aujourd'hui par les députés et qui sera consacrée à l'examen de deux projets de loi, l'une portante délégation au Chef du gouvernement le pouvoir de publier les décrets lois et l'autre en relation avec le transfert de l'emprunt obligataire émis par la BCT sur le marché financier international au profit de l'Etat. Néanmoins et en attendant la « bénédiction » de l'ARP et la fin des querelles politiques autour de l'article 70 de la Constitution, les entreprises et ses partenaires économiques et sociaux (clients, fournisseurs, banques…..) n'ont pas de temps à perdre.
Chefs d'entreprises et entreprises publiques en difficulté dégagent un besoin pressant de fonds de roulement. Salaires, fournisseurs, factures…en dépendent. De nouvelles mesures de soutien et d'accompagnent aux PME, TPE et même aux grandes entreprises sont attendues mais faut-il au préalable accélérer la mise en application du premier jet de mesures ?
Anis Wahabi expert-comptable nous affirme : « Il y a des mesures qui sont déjà en marche et qui ne nécessitent pas des textes de loi. Il s'agit du versement du trop-perçu de TVA, des primes d'investissements, les sommes dues aux subventions de mise à niveau etc. Le ministère des finances s'active pour rembourser les entreprises redevables. Des commissions spéciales ont été créées, et l'on commence déjà à restituer les sommes dues. Par ailleurs d'autres mesures sont à entreprendre, je proposerais entre autres la mise en place par la BCT d'une ligne de crédit servant à financer des crédits de gestion aux entreprises et professionnels leur permettant de payer les dettes fournisseurs à court terme et les salaires du mois d'avril et de mai. Pour ce qui est des PME, professions libérales et petits métiers, il faut injecter de l'argent directement à ces entreprises, sous forme de subvention en partie et de crédit fiscal en partie. Le montant à injecter doit être proportionnel à la moyenne des impôts payés durant les trois dernières années. Pour le volet social, le gouvernement doit promulguer sans plus tarder une loi de chômage technique permettant une prise en charge totale de la cotisation sociale et de l'impôt sur le revenu pour trois mois renouvelables et le paiement de 70% du salaire hors prime. Pour lever des fonds l'Etat gagnerai à promulguer une amnistie de change et une autre pour les contrebandiers et tous les acteurs du marché parallèlefaisant d'une pierre deux coups mobiliser les fonds tout en intégrant le marché parallèle dans le circuit réel de l'économie. Les sommes à déclarer doivent passer à travers les banques, investies à 50% dans l'épargne ou les fonds d'investissement et subir une imposition forfaitaire de 15% ».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.