La clientèle française pourrait-elle sauver la saison?    La JICA organise un Concours des meilleurs plans d'affaires pour les start-ups    Dimanche contre le CSS, lundi en stage à Sousse    DE PARTOUT... DE PARTOUT...    Le fil perdu de la colombe    Constat des expertes du FMI : Le télétravail n'est pas l'alternative appropriée pour les plus vulnérables    1067 guérisons en Tunisie    Il était une fois... «12 mille dinars pour des Ripoux» !    Cri d'alarme pour les droits d'auteur    Irremplaçable pour toujours !    Un avertissement sans frais à Netanyahou    Les députés passent au crible le rapport sur les blocages des projets de développement régional    Tunisie: La réouverture de la Foire Internationale de Sfax en "avant première" [vidéo]    En photos : Première sortie officielle de Mme Fakhfakh    Rached Ghannouchi : Nécessité de revoir le modèle de développement actuel    BTS Bank : Des résultats exceptionnels qui confirment son statut de Leader dans le financement des très petites entreprises    Ligue Europa : le tirage des quarts et demies    Une centrale photovoltaïque flottante aux Berges du Lac de Tunis sera inaugurée en 2021    L'huile d'olive de Téboursouk enregistrée en tant qu'appellation d'origine protégée    Augmentation de 81% des mouvements de protestation au mois de juin    Tunisie – Bac 2020 : Examens des Mathématiques pour les sections Techniques,Economie, Sciences Exp. et Sport    Algérie : Interdiction de circulation automobile entre 29 wilayas    Tunisie: Rached Ghannouchi dévoile la composition de la commission d'enquête sur le conflit d'intérêts    ARP : La politique étrangère au centre d'une rencontre avec le ministre des AE et des membres de la commission des droits et des libertés    Tunsie : La Cité de la Culture officiellement baptisée au nom de Chedli Klibi    Plan d'activité pour les entreprises : Gérer la continuité    REMERCIEMENTS ET FARK : Abdelmajid TLEMÇANI    FARK : Claude Leila BEN CHEDLY veuve Boubaker LAZAAR    Vidéo : A travers "Fakhfekh meter", I watch évalue les promesses de Eleyes Fakhfekh    Lancement du nouveau projet du Ballet de l'Opéra de Tunis : «Empreintes dansées» dans les régions    Utopies Visuelles à Sousse (du 10 au 26 juillet 2020) : Une édition en partie digitale    Mercato, transferts, rumeurs et officialisation : Chamakhi aux portes du Parc B ?    Foot-Europe: le programme du jour    Mini-football | Championnat national – Quarts de final : Béni Khiar et Hammamet passent...    3 membres d'une même famille testés positifs à Sousse    EST | Recrutement non-stop : On attend encore un grand nom    La 3ème Edition du Forum mondial de la Mer de Bizerte, se tiendra par visioconférence, le 15 Juillet 2020    Lancement d'un programme d'accompagnement des femmes actives dans la vie publique locale dans le domaine du leadership    Météo: Légère hausse des températures    Les Diamants Free Fire chez Ooredoo    Portrait poignant de deux afghanes sous le joug masculin    Un Tunisien remporte le 1er prix d'un concours mondial de poésie, Découvrez son poème    Nouveau projet «Bassamat Ebdaaia» : Laboratoire de création    32 nouveaux décès en France en 24 heures    469 nouveaux cas en Algérie en 24 heures    L'Ocean Viking sur le point de débarquer 180 migrants en Sicile    Plus de 1 000 nouveaux cas en 24 heures    Une étudiante tunisienne active dans le secours des migrants remporte le prix de l'organisation Pro-Asyl-2020    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





13ème prix Ibn Khaldoun-Senghor: les candidatures prolongées jusqu'au 31 juillet 2020
Publié dans Le Temps le 06 - 06 - 2020

La date limite de candidature pour le 13e prix Ibn Khaldoun-Senghor est prolongée jusqu'au 31 juillet 2020 ont annoncé l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et l'Organisation arabe pour l'Education, la Culture et les Sciences (ALECSO).
Organisé par Alecso et l'OIF, ce prix récompense la traduction du français vers l'arabe et de l'arabe vers le français d'une œuvre littéraire et/ou en sciences humaines et sociales.
"Compte-tenu du contexte sanitaire, les dossiers peuvent être envoyés par voie électronique", indiquent les organisateurs. Pour plus d'informations supplémentaires sont disponibles sur le site de l'Alecso et celui de l'OIF.
L'appel à candidatures est ouvert depuis fin janvier dernier sachant que le dernier délai pour le dépôt des dossiers était initialement fixé au 31 mai.
Les candidatures au prix peuvent être soumises par les traducteurs qui répondent aux conditions fixées par le règlement du Prix.
Il est ouvert aux universités, aux instituts d'enseignement supérieur et aux centres d'études et de recherches dans le monde arabe et dans l'espace francophone, aux associations et aux unions nationales dans les pays arabes et dans l'espace francophone, aux personnalités renommées dans les domaines du prix et aux maisons d'édition.
La candidature au Prix se fait par la présentation d'un ouvrage littéraire ou en sciences humaines, traduit du français vers l'arabe ou de l'arabe vers le français. La participation est limitée à un seul ouvrage par candidat.
Le livre candidat doit être une première traduction d'un texte jamais traduit auparavant. La date de sa sortie ne dépasse pas les trois ans à compter de la date de la publication de l'appel à candidatures.
Créé en 2007, le Prix de la traduction en sciences humaines Ibn Khaldoun et Léopold Sédar Senghor, du français vers l'arabe et de l'arabe vers le français, est régi par un règlement approuvé par les deux partenaires, l'OIF et l'ALECSO.
Ce Prix a pour objectifs de récompenser les traducteurs de la langue arabe vers la langue française et de la langue française vers la langue arabe, pour faire connaître les œuvres littéraires et en sciences humaines dans les espaces arabophone et francophone en vue de l'enrichissement mutuel des deux cultures.
Il vise aussi à encourager la traduction ainsi que l'édition d'ouvrages littéraires et en sciences humaines traduits du français vers l'arabe et de l'arabe vers le français et à promouvoir ainsi le mouvement de la traduction dans les deux espaces linguistiques et culturels.
Le prix consiste en un diplôme signé par la Secrétaire générale de la Francophonie et par le Directeur général de l'ALECSO, une bourse d'un montant de 10 000 euros et la promotion de la traduction primée et de son traducteur jusqu'à l'édition suivante du Prix.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.