Tunisie – Mairie de Mahdia : Pas plus de 15 personnes aux cérémonies de mariage    Tunisie – AUDIO : Gabes : 28 nouvelles contaminations locales au covid    Tunisie – Fadhel Kraïem avance dans le dossier du repêchage de la Tunisair    Ligue 1 : L'US Monastir reprend sa 2ème place    Coronavirus : 21 nouvelles contaminations dont 18 locales    Précisions de Monsieur Julien Balkany et de Panoro Energy ASA au sujet de la plainte contre Monsieur Yassine Ayari    Ligue 1 : L'US Ben Guerdane bat l'AS Soliman    La Tunisie, à l'ère de la culture 0.0 !    Non à un ''gouvernement de la peur''    Boussaïdi et Maâla à la barre !    Déplacement de tous les périls !    Veto contre un gouvernement de technocrates !    Drame sans précédent pour une ONG française    Le chef du gouvernement annonce la démission de son gouvernement    La Loya Jirga autorise la libération de 400 taliban    Tests RT PCR même pour les personnes provenant de la zone verte !    ''La Covid 19 a révélé une forte présence des femmes dans les professions vitales''    Avec ou sans les partis, Méchichi joue et peut gagner    Une école d'été pour la culture    BRUITS ET CHUCHOTEMENTS    Re (lire) Histoire de ma vie de George Sand    Tunisie: Adnen Mansar: Kais Said a parié sur la volonté des partis d'éviter des élections anticipées    BCT : Les réserves en devises couvrent 142 jours d'importation, un record depuis 2011    Mise en place d'une commission nationale chargée du transport et du stockage des produits chimiques dangereux    2ème édition « balades solidaires » le 12 et 13 août au Palais de l'artisan à l'occasion de la fête nationale de la femme    Real Madrid : Alphonse Areola retourne au PSG (officiel)    Tunisie: Augmentation de 3,8 milliards de dinars du déficit budgétaire de l'Etat au cours du 1er semestre 2020    Sidi Bouzid : Réouverture de la ligne ferroviaire n°13 et reprise d'activité de la mine de phosphates de Meknassi    Tunisair : Chute de 97% du nombre de passagers transportés durant le deuxième trimestre 2020    Tunisie : Les nouveaux prix de l'essence et du Gasoil dès le 11 août 2020    Migration irrégulière : La chasse aux passeurs est lancée    Tunisie : Annulation d'une desserte du car-ferry CARTHAGE à destination de Marseille    Hichem Mechichi tranche : «Un gouvernement de compétences indépendantes de tous les partis»    BCT : Le solde budgétaire se creuse à -3.847 MDT à fin juin 2020    CONDOLEANCES : Halima ROUISSI    Espace "El makhzen" ferme ses portes: Un agitateur culturel de la médina de Tunis capitule…    Théâtre | Jamel Madani traite du statut de l'artiste    Handball | Championnat féminin de beach hand : Menzel Temime haut la main    Programme TV du mardi 11 août    Abdelkader Maalej: Les cendres d'Hannibal    L'Evolution du Coronavirus au Maghreb arabe : l'Algérie et le Maroc toujours au coude-à-coude !    Météo : Températures légèrement en hausse    Ligue 1 – L'US Monastir veut reprendre la 2e place    Poutine : La Russie a développé le 1er vaccin contre le Covid-19    Le nombre de cas confirmés dans le monde dépasse les 20 millions    Formation du gouvernement, programme des rencontres de Mechichi    Liban | Le premier ministre annonce la démission du gouvernement    Tunisie: L'expulsion par l'Italie d'immigrés clandestins tunisiens, viole tous les accords, selon Sami Ben Abdelali    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ambiance pourrie
Publié dans Le Temps le 14 - 07 - 2020


p class="p1" style="text-align: justify; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 43.5px; line-height: normal; font-family: "Myriad Pro"; color: rgb(233, 34, 34);"Un chef du gouvernement qui compte ses jours, pour cause de conflit d'intérêts. Un président de l'Assemblée des représentants du peuple (ARP) contesté et faisant l'objet d'une « motion de retrait de confiance » ayant recueilli plus « de 73 signature », selon Haykal Mekki, porte-parole du Bloc démocratique. Et, pour couronner le tout, les coups de boutoir assénés par le président du bloc de la coalition Al Karama qui veut faire ce que bon lui semble au sein de l'institution parlementaire. Le ras-le-bol est quasi-général. p class="p1" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 10px; line-height: normal; font-family: "Myriad Pro";"Ennahdha cherche à profiter de la situation et tire trop sur la couverture, en « chargeant » son président Rached Ghannouchi qui est, aussi, le président contesté de l'Assemblée des représentants du peuple (ARP) d'entamer un dialogue avec le président de la République et avec toutes les composantes du paysage politique et des organisations nationales. N'étant capable de mettre l'habit d'un président du Parlement, il cherche plus haut, en piétinant, encore une fois, les platebandes du président de la République qui a montré qu'il ne va pas se laisser faire, cette fois-ci. Il a affirmé haut et fort qu'il n'a délégué aucun pouvoir à Ghannouchi pour entamer les tractations et que le gouvernement va continuer à travailler. p class="p1" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 10px; line-height: normal; font-family: "Myriad Pro";"Al Karama continue à faire des siennes, et voilà que son président Seifeddine Makhlouf qui introduit un fiché S17 et S19 dans l'enceinte de l'Hémicycle, avec tout le mal qui accompagne ses agissements, surtout qu'il se croit tout permis et qu'il a affirmé que « personne ne peut entraver ce qu'il veut faire». p class="p1" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 10px; line-height: normal; font-family: "Myriad Pro";"Le pire est que l'individu est un fondateur de la Coalition Al Karama, ce qui ne devait pas être possible, avec son dossier chargé, avec des actes pour lesquels il doit répondre devant la justice. Et on se demande pourquoi les pouvoirs publics avaient accordé l'autorisation à ce mouvement, alors que l'un de ses fondateurs est accusé d'extrémisme. p class="p1" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 10px; line-height: normal; font-family: "Myriad Pro";"Dans cette ambiance pourrie, c'est le pays qui en fait les frais, avec l'instabilité qui va s'ensuivre et on risque d'en payer le prix fort, surtout que les intérêts partisans ont primé sur ceux de la patrie. La Tunisie entre dans une zone de turbulences très dangereuse, avec le mouvement islamiste acculé, actuellement, dans ses derniers retranchements. p class="p1" style="text-align: justify; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 43.5px; line-height: normal; font-family: "Myriad Pro"; color: rgb(233, 34, 34);" p class="p1" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 10px; line-height: normal; font-family: "Myriad Pro";"Le paysage politique actuel ne permet pas de mieux faire, et le blocage est imminent. La dissolution du parlement dont on a beaucoup parlé pointe du nez. Mais, sera-t-elle la solution ?

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.