Le ministère de la Santé actualise l'état de la situation épidémiologique dans tous les gouvernorats à la date du 16 Septembre    Tunisie : Le parlement organise 3 séances plénières en octobre prochain pour l'examen de 11 projets de loi    Anas Hmaidi, président de l'Association des Magistrats Tunisiens (AMT), à La Presse : « Il est temps de réformer le Conseil supérieur de la magistrature »    Tunisie : Après l'UGTT, Mechichi rencontre les membres du bureau exécutif de l'UTICA    Les nouvelles du marché boursier    M. Ridha Chiba, conseiller international en exportations à La Presse : «Activer l'exportation tunisienne et dynamiser la diplomatie économique»    Sousse | 3e session du salon national des sports : Tout est prêt pour commencer les exercices sportifs !    Transport aérien : Réouverture de l'aéroport Tozeur-Nefta    Super Coupe de Tunisie : Sur quelle chaîne voir le match Espérance de Tunis – CS Sfaxien ?    Expatriés : La première pour Nassim Hnid avec l'AEK Athènes    Toutes les régions classées rouge : Faut-il se résigner à vivre avec le Covid-19 ?    Nouvelles de Kairouan    Autoroutes tunisiennes : La circulation automobile est-elle devenue dangereuse ?    Volley-ball | Play-off (9e journée) : Duels à distance    Handball | Demi-finales de la Coupe de Tunisie : Pronostiqueurs, s'abstenir !    Demain la Supercoupe EST-CSS à Radès (18h00) | EST : Rendre une meilleure copie !    En Tunisie, le secteur informel compte 1,5 million de travailleurs (INS)    Nissaf Ben Alaya : prés de 17 mille tests Corona sont effectués par semaine    Investissements directs étrangers : Une dynamique recrudescente    Tunisie-vidéo : Est-ce qu'il n'y a plus de places dans le service de réanimation à l'hôpital Abderhaman Mami ?    Tunisie: Suspension des cours dans un lycée et un collège à Testour    Portraits | Paco et Katybon, l'instrumentiste et le rappeur : Les deux font la paire    Forum des journées cinématographiques de Carthage : Les JCC, avenir et devenir !    Mise au point de la Banque mondiale à propos de l'article sur le financement des entreprises en Tunisie    Météo: Prévisions pour samedi 19 septembre 2020    Ligue 1 : La réserve de la JS Kairouan rejetée    Margini succède à Faouzi Benzarti    Le président de la Fédération italienne veut introduire un «Final 8»    Le vent en poupe !    Plusieurs artistes avaient brillé par leur absence    Exposition/Confinement/Coronavirus : Trois pièces archéologiques tunisiennes retrouvent le sol tunisien    Libye: Haftar annonce la reprise de la production et de l'exportation du pétrole après 7 mois de blocus    Tunis abrite une session d'information, le 23 septembre, sur le programme Europe Créative    La création dune université tuniso-allemande est toujours d'actualité, selon le MERS    Un nouveau décès à Monastir    Un enfant de 4 ans et 4 autres personnes testés positifs à Grombalia    L'UTICA appelle a réviser le projet de loi relatif à la redynamisation de l'économie    Principe de l'alternance au pouvoir à Ennahdha : Ghannouchi rappelé à l'ordre    150 millions d'enfants plongés dans la pauvreté à cause du coronavirus    Tunisie: Dysfonctionnements majeurs dans le mouvement des magistrats de l'ordre judiciaire    Nescafé Comedy Show : Mohamed Barakati, lauréat de la 6e édition    L'INP et l'Amvppc célèbrent la journée internationale de la paix" Façonner la paix ensemble"…contre le coronavirus    Ghaza théâtre de frappes de représailles israéliennes    France : Près de 10 000 nouvelles contaminations en 24 heures    Un nouveau né dans la région MENA n'atteindra à l'âge adulte que 57% de ses capacités productives    La reprise économique mondiale pourrait prendre 5 ans    Programme de formation militaire tuniso-américain en matière d'extinction des incendies et d'évacuation sanitaire aérienne    Israël scelle son entente avec les Emirats et Bahreïn    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





BRUITS ET CHUCHOTEMENTS
Publié dans Le Temps le 11 - 08 - 2020

«Sahriyet» été 2020 à Hammamet
La scène du théâtre de plein air du Centre culturel international de Hammamet a brillé de mille feux samedi 08 aout 2020 avec deux spectacles de musique et de chants présentés par l'artiste Raoudha Abdallah en première partie et Mortadha Ftiti en deuxième partie en présence d'un public très nombreux venu acclamer ses deux idoles dans le cadre de Sahriyet été 2020 à Hammamet.
C'est avec la chanson « Ya Chebaba » que Raoudha Abdallah a ouvert cette magnifique soirée au cours de laquelle l'artiste a interprété plusieurs titres de son nouvel album « Dena » avant de chanter « Dena » qui a donné le nom à cet album et qui raconte sa propre histoire, celle d'une fillette qui a grandi dans le sud tunisien avant de débarquer à la capitale où elle s'est donnée à l'art.
En partant de ces propres textes avec la complicité de Mouna Chtourou dans la composition, Raoudha Abdallah, nous a fait voyager à travers son univers chargé d'émotions, de sensibilité et de rêve. Ses chansons sont une immersion dans ses souvenirs d'enfant qui découvre la poésie et la chanson à travers les improvisations des femmes pendant les cérémonies de voyage. « Elli Fat » sa toute première chanson, puis Enkhammam fik », un titre écrit pendant le confinement, « Ya bladi » ou encore « Saat » et « Ennadi Ennadi », sont des perles de chansons qui démontrent la grande capacité vocale de l'artiste, mais aussi son attachement à l'authenticité tunisienne, une démarche qui lui a valu un grand succès à l'Opéra du Caire et ailleurs.
Ce spectacle est le fruit de plusieurs mois de recherches dans le cadre d'un atelier regroupant, dans la complicité, Raoudha Abdallah et Mouna Chtourou. Sculptant son art, Raoudha défini ses orientations artistiques et musicales aussi bien sur le plan des textes que de l'écriture musicale.
Elle peint ses chansons nouvelles pour traduire des histoires différentes les unes des autres. Chacune d'entre elles, une fois racontée, devient la nôtre autant que la sienne.
Ce périple musical est une sorte de voyage dans le temps et dans le ton avec une sonorité innovée et une expression nouvelle qui se veut actuelle.
Et ce fut à l'artiste Mortadha Ftiti de monter sur scène pendant la deuxième partie de cette soirée. Ce jeune artiste originaire de Sousse a fait vibrer le public par des sonorités très rythmées en interprétant plusieurs chansons de son répertoire avant de visiter le patrimoine musical national et chanter les plus belles noubas qui ont fait danser les plus récalcitrants. « Fakri », « Malek Al ichk », « Alzheimer », « Berjoulia », « Reyda » autant de chansons et autant d'histoires d'amour et de colère d'un jeune artiste plein de talent et bourrée de potentiels. Morthada a surfé sur tous les modes, sans oublier les chansons à thème dont « Bent El oued » une nouvelle chanson dédiée à la petite écolière du nord ouest emportée par les eaux, un titre poignant qui en dit long sur l'inspiration sans limite de ce jeune artiste dont la notoriété ne cesse de grimper.
Ce Spectacle est un projet musical débordant d'imagination, de sensualité et d'engagement. Une belle démonstration de la virtuosité de l'artiste et de ceux qui l'accompagnent dans cette extraordinaire aventure artistique.
Au cours de cette soirée, Mortadha, a offert à ses fans, ses tubes les plus aimés mais aussi les plus joyeuses, allant de l'oriental au latino en passant par les tubes les plus en vogue sans pour autant oublier les éternelles maghrébines avec un bouquet des plus beaux morceaux de notre patrimoine tunisien.
La 18ème session de la nuit des étoiles, samedi 22 août à la Cité des sciences
La Cité des Sciences organise le Samedi 22 août 2020 la 18ème session de la nuit des étoiles.
Plusieurs conférences figurent au programme de cet évènement annuel.
A cette occasion, M. Sabri MEKKAOUI, de l'Agence Spatiale Européenne donnera une conférence sur " Les missions spatiales vers la lune ".
D'autres conférences qui porteront sur " Mars, destination future ", " Le ciel d'été ", " Les étoiles filantes " et " La beauté de l'Univers à travers le télescope spatial HUBBLE " seront également présentées .
Un spectacle de conte astronomique " Fedaoui Falaki " sera au rendez-vous, des interludes musicaux intitulés " HAMS " interprétés par le violoniste Mohamed Gharbi viendront animer la soirée.
Une projection en live streaming des observations astronomiques de la soirée, plusieurs stands d'animations, et des expériences scientifiques ludiques seront aussi proposés.
Les animations du programme sont proposées en collaboration avec la Société Astronomique de Tunisie (SAT), l'Association Jeunes Sciences de Tunisie (AJST), l'association des jeunes astronomes (TAYA), l'association tunisienne de l'aéronautique (ATA), et la START Up Aca Robotique et l'Association pour le développement de la recherche et de l'innovation (ADRI).
Journée internationale des peuples autochtones
La Tunisie a célébré, dimanche, la Journée internationale des peuples autochtones, célébrée le 9 août de chaque année, à travers le monde sous les auspices de l'UNESCO.
Selon le site de l'UNESCO, la Journée internationale des peuples autochtones est "l'occasion unique d'attirer l'attention mondiale sur l'apport des peuples autochtones à l'édification de la paix et à la construction de sociétés durables et résilientes".
A cette occasion, l'institut national du patrimoine (INP) et l'Agence de mise en valeur du patrimoine et de promotion culturelle (AMVPPC) ont annoncé une série de manifestations dans le cadre d'une journée éducative qui couvre plusieurs musées à travers la république. Cet événement baptisé "Journée internationale de l'autochtonie" est placé sous le thème "Quand nos genres autochtones s'expriment".
Chaque musée prévoit un programme différent sur des thèmes comme la musique (chanson), le vestimentaire (habits et bijoux), l'artisanat (poterie) et l'architecture. Ce rendez-vous culturel constitue une occasion de faire découvrir aux jeunes générations le patrimoine culturel matériel immatériel du pays et le savoir savoir-faire unique dans chaque région de la Tunisie.
Chaque année, l'UNESCO marque la célébration de la Journée en partageant des informations sur les projets et les activités qui concernent ce thème. L'organisation onusienne place les besoins des peuples autochtones parmi ses domaines d'action prioritaires.
En cette Journée, l'organisation s'emploie "à reconnaître et faire valoir que les peuples autochtones sont des détenteurs de savoir qui ont contribué à la préservation et à l'utilisation viable de la biodiversité et des écosystèmes terrestres".
"En établissant des partenariats avec les peuples autochtones, l'UNESCO se propose de les soutenir en s'attaquant aux multiples difficultés auxquelles ils sont confrontés, et en reconnaissant l'importance du rôle qu'ils jouent dans le maintien de la diversité du paysage culturel et biologique du monde".
Les peuples autochtones détiennent, occupent ou utilisent 22% des terres de la planète alors que leur nombre est de 370 à 500 millions. Ils ont créé et parlent la majorité des quelque 7 000 langues vivantes.
Actuellement, ils représentent plus de la moitié de la diversité culturelle du monde alors que nombre d'entre eux souffrent encore de marginalisation, d'extrême pauvreté et autres violations des droits humains.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.