Tunisie-Tunisair: Avis aux passagers à destination de l'Algérie    Kairouan Mohamed Rouiss : La situation épidémiologique est très préoccupante    Daily brief du 21 juin 2021: Confinement général dans plusieurs gouvernorats    Tunisie- Faouzi Mehdhi en visite au Kairouan    Tunisie- Confinement général et Bac    Coronavirus : la Tunisie le pays plus touché parmi ses voisins de la Méditerranée    Kaouther Ben Hnia au jury du festival de Cannes 2021    Tennis | Tournoi de Birmingham : Ons Jabeur remporte le premier tournoi de sa carrière    Toute la classe politique est défaillante et doit partir    Décès de Ridha Hamza    Ons Jabeur gagne son premier titre WTA    Dacia dévoile sa nouvelle identité visuelle    Confinement général dans quatre gouvernorats    Programme TV du dimanche 20 juin    Médenine: Air France reprend ses vols vers l'aéroport de Djerba-Zarzis    Vers la suppression de 25 autorisations pour les activités économiques    Le programme des demi-finales de la Coupe de Tunisie    Ghar El Melh : Arrestation de deux personnes exploitant des parkings anarchiques    FITA 2021 : Neuf ministres africains seront présents aux côtés des plus grands bailleurs de fonds    NEWS: Houcine Rabii positif au coronavirus    Ligue des champions – Demi finale aller – EST-Al Ahly (0-1): Le métier d'Al Ahly...    Exposition de groupe «Itération» à la Galerie Aïn Répéter pour mieux dire    Participation du centre international de Tunisie pour l'économie culturelle numérique à la foire du livre du 17 juin au 27 juin à la cité de la culture: Des livres audios et six essais par des voix féminines au programme    Affaire Nabil Karoui — l'association tunisienne des experts judiciaires affirme : «Aucune mise en accusation n'a été formulée à l'encontre des experts»    Protection contre la violence et la discrimination fondées sur l'orientation sexuelle et l'identité de genre: Observations préliminaires sur la situation en Tunisie    Météo : Temps partiellement nuageux sur la plupart des régions et mer agitée    SALON POLLUTEC La Tunisie en tant qu'invitée d'honneur    Réseau méditerranéen d'investissement ANIMA: La Tunisie, premier pays bénéficiaire    65e Anniversaire de la création de l'Armée: Hommage à l'Armée nationale et gloire au soldat tunisien    Entretien avec Ridha Dhib (artiste visuel et marcheur): Le devenir territoire    Ammar Mahjoubi: L'histoire à Rome de César à Auguste    Ons Jabeur affronte Daria Kasatskina pour la finale du tournoi de Birmingham    La vulnérabilité de 53% des terres en Tunisie est très élevée face au phénomène de la désertification (ministère)    Démarrage du festival Gabès Cinéma Fen : Découvrez le programme du 19 au 26 juin 2021    Ouverture d'une exposition de femmes rurales au Palais Ennejma Ezzahra    Tunisie : La production nationale de gaz naturel augmente de 62%    Euro: les matches de ce samedi    Tunisie – Etats-Unis : Visite virtuelle de Wendy Sherman à Tunis    Un fils de la médina d'envergure universelle: Ibn Khaldoun    Houcine Abassi : Qui est Kaïs Saïed pour mettre en doute notre patriotisme ?    Haniyeh au Maroc, bien que le pays ait normalisé ses relations avec Israël    Monde- Daily brief du 17 juin 2021: Fin de l'obligation du port du masque en extérieur en France    "La Tunisie un allié important pour les Etats-Unis et pour le continent africain" (Andrew M. Rohling)    La migration "irrégulière" vers l'Europe ne doit en aucun cas être résolue dans le cadre d'une approche sécuritaire (Saied)    Ce qui s'est passé en Algérie est-il un signe de la fin de l'ère des islamistes du Monde ?    Monde- Daily brief du 16 juin 2021: Sommet Poutine-Biden à Genève    Un soldat blessé lors de l'explosion d'une mine à Mghilla    La Tunisie accueille une partie de l'exercice militaire "African Lion 21" (Défense)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un acte manqué contre la paix en Afghanistan?
Publié dans Le Temps le 10 - 09 - 2020

Au moins dix personnes ont été tuées hier à Kaboul lors d'un attentat contre le convoi d'Amrullah Saleh, premier vice-président connu pour être anti-talibans, alors que des pourparlers de paix entre les insurgés et le gouvernement afghan doivent démarrer à Doha.
"Ce matin alors que nous nous rendions à mon bureau, notre convoi a été attaqué. Je vais bien (...) j'ai des brûlures sur le visage et la main", a raconté M. Saleh dans une vidéo publiée sur Facebook, la main recouverte d'un bandage.
"Malheureusement dix civils, la plupart des gens qui travaillaient dans cette zone, ont été tués et quinze autres, dont certains des gardes du corps du premier vice-président, ont été blessés", a déclaré Tariq Arian, un porte-parole du ministère de l'Intérieur.
"L'explosion d'aujourd'hui n'a rien à voir avec nous", a réagi le porte-parole des talibans Zabihullah Mujahid.
"Un magasin qui vend des bouteilles de gaz a aussi pris feu, faisant exploser les bouteilles", a raconté Abdullah, un commerçant qui, comme de nombreux Afghans, n'utilise qu'un seul nom.
Le président afghan Ashraf Ghani a condamné l'attaque d'hier.
La délégation de l'Union européenne en Afghanistan a quant à elle dénoncé "un acte désespéré de ceux qui veulent gâcher les efforts de paix".
Mohammad Masoom Stanekzai, chef de l'équipe de négociateurs de Kaboul pour les pourparlers de paix avec les insurgés, a appelé à l'arrêt des violences pour faciliter le processus de paix. "Le meurtre du peuple doit cesser", a-t-il tweeté
Ancien chef des services de renseignement afghans, Saleh avait déjà échappé à une tentative d'assassinat l'été dernier pendant la campagne présidentielle.
L'attaque contre ses bureaux avait fait au moins 20 morts, pour la plupart des civils, et 50 blessés.
"Après huit heures de combat, je suis retourné à mon bureau, pour voir mes amis et collègues massacrés", avait-il raconté quelques mois plus tard au site indien The Print.
"Ils m'ont manqué", avait-il commenté ajoutant que "le cerveau (de l'attaque) était l'ISI", l'agence de renseignement militaire du Pakistan, dont il avait dénoncé "l'effrayante ingérence" dans le pays.
Dans un tweet, le ministère des Affaires étrangères pakistanais a "fermement condamné" ce nouvel attentat. "C'est un soulagement que le premier vice-président soit indemne", a poursuivi Islamabad, que Kaboul et Washington accusent de soutenir les talibans, ce que le Pakistan nie.
L'attaque d'hier intervient alors que des négociateurs afghans et talibans doivent entamer des pourparlers de paix inédits au Qatar.
Dimanche, M. Saleh avait déclaré que l'engagement des talibans pour la paix serait mesuré dès le début des négociations. "Le premier test pour les talibans est (un) cessez-le-feu", avait-il dit à la chaîne privée afghane Tolo News.
"Certains éléments parmi les talibans se fichent d'un échec des négociations", a expliqué Atta Noori, un analyste politique basé à Kaboul.
Les insurgés ont été enhardis, selon des observateurs, par la signature d'un accord en février avec Washington, qui entérine le retrait des troupes américaines d'ici mi-2021.
"Ils savent que le gouvernement afghan faiblit, alors que la communauté internationale s'y intéresse de moins en moins et porte plus d'attention aux talibans", a continué M. Noori. "Les talibans veulent leur Emirat à tout prix et que personne ne s'oppose à eux".
Prévue en mars, l'ouverture d'un dialogue de paix, inédit entre les deux camps, a été reportée à plusieurs reprises du fait de désaccords autour d'un échange de prisonniers aujourd'hui presque achevé.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.