Covid-19 : Ouverture d'un nouveau centre de vaccination au palais des congrès d'une capacité d'accueil de 2000 personnes par jour    Tunisie | Plusieurs marches de soutien au peuple palestinien    Décès de Bahri Jelassi    Ligue des champions : voici le stade qui accueillera la finale    Ligue des champions : l'Espérance pour mettre un pied dans le dernier carré    Photo du jour Les manifestants appellent à la chute d'Ennhahda    Horaires administratifs : Retour à la normale ce lundi    Tunis - Manifestation de soutien à la Palestine    Tunisie-INS: La Tunisie compte plus de 740.000 chômeurs!    Le service de la dette dépasse les flux extérieurs de 252%    Football : Programme TV de ce samedi 15 mai 2021    Le taux de chômage augmente à 17.8% au premier trimestre 2021    Polémique aux USA – Covid-19 : Masque ou pas Masque pour les vaccinés    Mondial 2022 (éliminatoires) : Marquinhos, Lucas Paqueta et Neymar convoqués avec la Seleçao    LC Afrique (Quarts aller): les matches de ce samedi    Endettement : La Tunisie aux portes du club de Paris    Rached Khiari dans la peau d'un petit Ben Ali    Tunisie-Nissaf Ben Alaya: Malgré la baisse du nombre de contaminations, la situation sanitaire demeure alarmante    Les transferts d'argent vers l'Afrique subsaharienne ont plongé de 12,5 % en 2020    Tunisie-Sfax: Journée de colère pour soutenir la Palestine    Le financement social islamique, levier de reprise économique ?    Tunisie-Béja: Les préparatifs de la SRT pour la reprise des déplacements entre les régions [Vidéo]    Covid-19 : le taux de positivité des tests reste élevé et dépasse les 30%    Ammar Mahjoubi: La fin de la République et la création du Principat par Auguste    Ligue 1 : programme de la 26e et dernière journée    Tunisie: Le maire du Kram interdit la commercialisation des produits israéliens    Allocution de Hichem Mechichi lors du sommet virtuel de l'appel de Christcurch    La présidence tunisienne réitère son soutien au peuple palestinien    Bilan Covid-19 : 457 nouveaux cas et 34 décès    Hichem Mechichi prend part au deuxième sommet contre le terrorisme    Un sommet à Paris pour bâtir une nouvelle structure de financement des économies africaines    Mechichi, ce soir avec Macron, la Première ministre de Nouvelle Zélande, Boris Jhonson et Trudeau en sommet virtuel contre le terrorisme    Para Athletics – Grand Prix de Nottwil: Walid Ktila remporte la course des 800m et bat son record d'Afrique    La situation dans les territoires occupés au centre d'un entretien téléphonique entre Ghannouchi et des dirigeants de Hamas    Le Courant populaire appelle à participer massivement à la marche de soutien au peuple palestinien ce samedi    INS : Augmentation des importations du phosphate de 35,1%    Chaos sur les routes de la Tunisie à cause de l'ambiguïté des mesures gouvernementales    La régularité des vols Tunisair dépasse les 94%    Et pourtant...notre pays est riche en compétences !!    Après avoir annoncé le contraire, l'armée israélienne nie être entrée dans Gaza    JO de Tokyo : « Impossible » d'organiser les Jeux, selon un syndicat de médecins japonais    Chedli Klibi : un an déjà    Tunisie: Covid-19 : Le chant de l'espoir et des retrouvailles (clip et spot)    Tfanen organise des tables rondes digitales sur la contribution de la culture au développement durable    Willis from Tunis: 10 ans et toujours vivant    Dreams Chebeb, 2e édition: 15 projets artistiques voient le jour malgré la crise    Décès du doyen de l'ophtalmologie Ridha Mabrouk    " De la Casbah de Mazara del Vallo à la Petite Sicile de La Goulette " : La longue histoire des échanges entre l'Italie et la Tunisie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les médecins généralistes brandissent la menace d'une grève ouverte !
Publié dans Le Temps le 31 - 12 - 2020

p class="p1" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 13px; line-height: normal; font-family: "Myriad Pro";"Le Temps - Walid KHEFIFI p class="p2" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 11px; line-height: normal; font-family: "Myriad Pro";"La mobilisation des médecins généralistes exerçant dans les institutions hospitalières publiques ne faiblit pas. Après les multiples grèves et les rassemblements de protestation organisés tout au long des dernières semaines, ces médecins de première ligne envisagent de recourir à une grève générale ouverte en signe de protestation contre un décret gouvernemental qui les oblige à poursuivre une formation complémentaire pour passer au statut médecin de famille.
«L'unique alternative qui nous reste est désormais la grève générale ouverte vu que le ministère de tutelle continue à atermoyer et à ignorer notre revendication relative à l'homologation systématique des médecins généralistes avec la spécialité de médecine de famille au niveau académique et salarial», souligne Dr Salem Ouerghemmi, secrétaire général de l'Union des médecins généralistes de la santé publique (UMGSP).
Le responsable syndical estime que le décret gouvernemental N° 2019-341 du 10 avril 2019 fixant le cadre général du régime des études et les conditions d'obtention des diplômes des études médicales est humiliant pour les médecins généralistes qui exercent depuis de nombreuses années dans les hôpitaux puisqu'il permet à des médecins de familles fraîchement diplômés de devenir les chefs des généralistes qui les avaient encadrés.
«C'est une aberration. Si les médecins généralistes boycottent l'encadrement, le cursus de la médecine de famille sera entièrement bloqué », a-t-il ajouté.
L'Union des médecins généralistes de la santé publique, qui a qualifié le décret gouvernemental N° 2019-341 d' «anticonstitutionnel», avait déjà organisé une grève de trois jours en juillet et une grève de quatre jours en décembre ainsi que de nombreux rassemblements de protestation depuis plus d'un an. Elle a également déploré l'ingratitude dont ont fait preuve les autorités de tutelle à l'égard des médecins généralistes en dépit des efforts colossaux qu'ils ne cessent de fournir particulièrement en cette conjoncture sanitaire exceptionnelle marquée par une forte propagation de la pandémie du Covid-19.
Mesure transitoire
Dr. Ouerghemmi a d'autre part indiqué que l'Union des médecins généralistes de la santé publique va soutenir les diverses actions de protestation qui seront organisés par le Syndicat général des médecins, pharmaciens et dentistes de la santé publique rattaché à 'union générale Tunisienne du travail (UGTT). Ce dernier avait organisé le 25 décembre une grève générale d'une journée pour protester contre le décret gouvernemental N° 2019-341 du 10 avril 2019.
Le Syndicat général des médecins, pharmaciens et dentistes de la santé publique, qui réclame l'insertion d'une mesure transitoire dans le décret contesté pour permettre l'intégration de tous les médecins généralistes dans la spécialité de la médecine de famille, a également menacé de lancer le mot d'ordre d'une grève ouverte au cas où le ministère continue à ignorer ses revendications légitimes.
De son côté, le Syndicat tunisien des médecins libéraux (STML) a exprimé son rejet catégorique du décret gouvernemental N° 2019-341.
Le STML, qui défend les intérêts des médecins de libre pratique, a appelé dans ce cadre tous les bureaux régionaux à se préparer à toutes formes de protestation légales possibles au cas où le ministère ne satisferait pas les revendications des médecins généralistes avant le 31 décembre 2020.
p class="p2" style="text-align: justify; text-indent: 8.5px; font-variant-numeric: normal; font-variant-east-asian: normal; font-stretch: normal; font-size: 11px; line-height: normal; font-family: "Myriad Pro";"


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.