Tunisie: Le maire du Kram interdit la commercialisation des produits israéliens    Tunisie-Tunisair: Avis aux passagers à destination de l'Allemagne    Le chef du gouvernement participe à un sommet virtuel sur le terrorisme en ligne    La Tunisie poursuit ses contacts pour une mobilisation internationale en faveur de la cause palestinienne    La Tunisie n'a pas sollicité une restructuration ou un allégement de sa dette    Tunisie – Sousse : Pas de décès au covid durant le jour de l'Aïd    Fathi Laayouni interdit la vente de produits israéliens dans la commune du Kram    Hichem Mechichi : La lutte contre la cybercriminalité, un des défis majeurs pour notre pays    Covid-19 | 34 décès et 457 nouvelles contaminations recensés le 13 mai    « La Tunisie n'a pas présenté une demande pour bénéficier du cadre commun du traitement de la dette des pays pauvres »    VIDEO : Afflux de centaines de jordaniens vers la frontière avec la Palestine    Para Athletics – Grand Prix de Nottwil: Walid Ktila remporte la course des 800m et bat son record d'Afrique    Mechichi, ce soir avec Macron, la Première ministre de Nouvelle Zélande, Boris Jhonson et Trudeau en sommet virtuel contre le terrorisme    INS : Augmentation des importations du phosphate de 35,1%    La situation dans les territoires occupés au centre d'un entretien téléphonique entre Ghannouchi et des dirigeants de Hamas    La Tunisie en crise : La diaspora vole à son secours    Chaos sur les routes de la Tunisie à cause de l'ambiguïté des mesures gouvernementales    SNCFT : Reprise, à partir de vendredi, du trafic ferroviaire desservant les grandes lignes    Sonede - Un sabotage à l'origine des perturbations dans la distribution de l'eau potable    Israël abat un palestinien qui allait commettre une attaque au couteau    La régularité des vols Tunisair dépasse les 94%    Hafedh Zouari : L'échange de vœux de l'Aïd entre les trois présidences est un message positif    Après avoir annoncé le contraire, l'armée israélienne nie être entrée dans Gaza    Et pourtant...notre pays est riche en compétences !!    Vrai ou faux Docteur Louzir ?    Origines du Covid-19 : l'hypothèse de l'accident de laboratoire écartée à tort ?    Washington fait appel à l'Egypte et la Tunisie pour désamorcer la crise en Palestine    Mechichi se rend à la salle centrale des opérations au ministère de l'Intérieur    Banque mondiale : Hausse de 2,5% des transferts d'argent vers la Tunisie en 2020    Expatriés : Aissa Laidouni élu joueur de l'année en Hongrie    Le chef du gouvernement annonce une série de mesures au profit des victimes de la pandémie    JO de Tokyo : « Impossible » d'organiser les Jeux, selon un syndicat de médecins japonais    Coupe de Tunisie : on connaît la date du tirage au sort    La récolte de blé 2021 sera meilleure que la précédente, dixit Kraïem    Football : Programme TV de ce jeudi 13 mai 2021    Palestine - Israël: Le fer et par le feu    Chedli Klibi : un an déjà    JO-2020 (TQO) – Basketball : Le Cinq national en stage à partir de lundi à Monastir    Tunisie: Covid-19 : Le chant de l'espoir et des retrouvailles (clip et spot)    Tfanen organise des tables rondes digitales sur la contribution de la culture au développement durable    L'UTAP met en garde contre un éventuel effondrement de la filière laitière    Judo : 18 judokas tunisiens au tournoi qualificatif à Dakar pour les JO de Tokyo    Foot-Europe: le programme du jour    Willis from Tunis: 10 ans et toujours vivant    Dreams Chebeb, 2e édition: 15 projets artistiques voient le jour malgré la crise    Décès du doyen de l'ophtalmologie Ridha Mabrouk    " De la Casbah de Mazara del Vallo à la Petite Sicile de La Goulette " : La longue histoire des échanges entre l'Italie et la Tunisie    Covid19 : Report de la manifestation théâtrale "Semaine pour le théâtre tunisien"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'armée poursuit les arrestations, la contestation s'intensifie
Publié dans Le Temps le 06 - 02 - 2021

-Agences- En Birmanie, la junte militaire poursuit les interpellations et la campagne de désobéissance s'organise suite au coup d'Etat militaire. Des centaines de professeurs et d'étudiants se sont notamment réunis devant l'Université Dagon à Rangoun.
Des centaines de manifestants se sont réunis, hier, à Rangoun pour protester contre le coup d'Etat qui a renversé le gouvernement civil d'Aung San Suu Kyi, alors que l'armée poursuit les arrestations. Ces professeurs et étudiants se sont rassemblés devant l'Université Dagon à Rangoun, première manifestation d'importance contre le putsch.
Ils ont fait le salut à trois doigts, un geste de résistance emprunté aux films américains Hunger Games et scandé « longue vie à Mother Suu », Aung San Suu Kyi, « assignée à résidence » dans la capitale Naypyidaw et « en bonne santé », d'après un porte-parole de son parti, la Ligue nationale pour la démocratie (LND).
150 responsables politiques et activistes arrêtés
Les généraux, qui ont mis brutalement fin lundi à la fragile démocratie, poursuivaient les interpellations, malgré les condamnations internationales. Win Htein, 79 ans, très proche d'Aung San Suu Kyi, a été interpellé hier à l'aube, selon la LND. Ce vétéran du parti a passé plus de vingt ans en détention sous la junte de 1989 à 2010. Min Htin Ko Ko Gyi, un réalisateur, qui a déjà fait de la prison pour avoir critiqué l'armée, a également été interpellé, d'après son neveu.
Près de 150 responsables politiques et activistes, ont été arrêtés, d'après l'Association d'assistance aux prisonniers politiques, une ONG basée à Rangoun. La résistance contre le coup d'Etat militaire prend de l'ampleur, mais il est encore trop tôt pour savoir si l'armée répondra de façon disproportionnée.
« Jusqu'à présent, nous avons vu de nombreuses arrestations parmi les militants des droits de l'Homme. Et hier, il y a eu apparemment des interpellations à Mandalay. Mais pour le moment, on n'observe pas de réponse répressive à grande échelle. Les Birmans sont d'ailleurs très conscients du risque qu'ils encourent. Car la Birmanie a une longue tradition de répressions sanglantes », estime le directeur Asie de la Fédération Internationale des Droits de l'Homme (FIDH), Andrea Giorgetta.
Plusieurs corps de métier impliqués
Les Birmans pourraient ne pas se laisser plus museler par l'armée « Nous avons vu que de nombreux corps de métiers ont rejoint la campagne de désobéissance civile. Aujourd'hui, ce sont les enseignants qui sont descendus dans la rue. On a des rapports qui parlent d'environ 200 enseignants qui se seraient rassemblés dans différentes parties de Rangoun », dit-il.
Le contexte n'est pas le même qu'il y a deux ou trois décennies. « D'une part, assure Andrea Giorgetta, on observe une résistance accrue contre le pouvoir militaire, surtout parmi la jeunesse, et d'autre part, il y a une solidarité régionale qui se met en place, notamment en Thaïlande, Il sera donc beaucoup plus difficile pour l'armée d'isoler voire de museler la société birmane à long terme ».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.