Tunisie-Algérie : Entretien téléphonique entre Kais Saied et Abdelmajid Tebboune à l'occasion de l'avènement de Ramadan    Etats-Unis : Victimes d'une fusillade au lycée dans le Tennessee    Tunisie – Yassine Ayari fait la lumière sur une bizarrerie des dépenses de l'Etat    Tunisie – En désespoir de cause, Enahdha rêve de ressusciter ses anciennes alliances    En faible volume, l'indice phare de la bourse s'inscrit à la baisse    « La nomination d'un nouveau PDG à la tête de la TAP ne sera pas révisée », assure Mechichi    Bilan Covid-19 : Plus de 2.000 personnes hospitalisées et 39 décès notifiés le 11 avril    Tunisie-Mechichi : « J'exige toujours que les nouveaux ministres prêtent le serment constitutionnel »    Porsche dévoile son Taycan Cross Turismo    Signature d'un mémorandum d'entente entre le ministère de l'Intérieur et l'ambassade des USA    Prière des Tarawih : Le ministère des Affaires religieuses fixe les règles à suivre    Tunisie-El Watania Educative: Premier jour de diffusion    Coûtant 430 millions de dinars, l'aménagement de Sebkhet Sijoumi inquiète...    "Des aides exceptionnelles seront versées à environ 1 million de familles à revenus limités" (Trabelsi)    « Béder » : pour ancrer l'esprit entrepreneurial chez les écoliers    Ahmed Ounaies : La visite de Kaïs Saïed en Egypte était exceptionnelle    CS Sfaxien : rupture du ligament croisé pour Aymen Dahmen    La protection de l'orphelin    La miséricorde    Les droits du voisin    HUAWEI Tunisie annonce pleins de nouveautés au cours d'une soirée organisée à l'hôtel Four Seasons    Prix des produits alimentaires : Lancement d'une application qui permet de signaler les dépassements    Covid-19 | Monastir : 2 décès, 40 nouvelles contaminations et 25 cas de guérison    L'Amen Bank propose la distribution d'un dividende de 2,150 dinars par action    Jeu quiz Fortuna 2021 by Ooredoo : Voiture et montants cash hebdomadaires et mensuels mis en jeu    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 12 Avril 2021 à 11H00    Saha Chribtek propose 4 clips vidéos filmés au Parc Belvédère de Tunis durant Ramadan 2021    News | Ça dérape en Ligue 3 !    Ramadan 2021 : Horaire d'ouverture des Bureaux de Poste    Visite du Chef de l'état en Egypte : Saïed veut renforcer les liens entre Al-Azhar et la Zitouna    MEMOIRE : Haj Brahim GUERRICHE    Enquête | Paris sportifs en ligne :«Les liaisons dangereuses…»    AG évaluative du CNOT : L'union fait la force    Entretien avec Lassaâd Ben Abdallah : Un performeur de tous les défis    "L'homme qui a vendu sa peau" sacré meilleur film et "El Harba" meilleur scénario au festival de Malmö    Exposition de photographies de Souheila Ghorba : « Al Layali Essoud »    11 Ramadan    2- Le jeûne et les maladies chroniques    Kais Saied visite Al-Azhar et la Cathédrale de la Nativité au Caire    Tunisie: Daily Brief du 12 avril 2021    Kaïs Saïed quitte l'Egypte après une visite de trois jours    Egypte : Kais Saied rencontre le Cheikh d'Al-Azhar    Kais Saied visite Al-Azhar et la Cathédrale de la Nativité au Caire    Ligue des champions (6e et dernière journée) : résultats complets et les qualifiés    Foot-Europe: le programme du jour    Israël, le 51e Etat?    «La dernière» de Wafa Taboubi au Rio: Rien ne va plus !    Qui est Nora Al Matrooshi, la première femme astronaute arabe ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Féroce bataille pour le contrôle des capitaux
Publié dans Le Temps le 24 - 02 - 2021

- Agences- Londres et l'Union européenne se livrent une féroce bataille pour le contrôle des capitaux en Europe. De nouvelles négociations post-Brexit sur la finance devraient se conclure le mois prochain. En ligne de mire, la perte du "passeport européen" pour les établissements britanniques de La City, première place financière du continent.
D'après la Banque de France, au moins 2 500 emplois et 170 milliards d'euros d'actifs ont été relocalisés du Royaume-Uni vers la France dans le cadre du Brexit. Paris a déjà accueilli une centaine d'entreprises, selon l'étude du cabinet de conseil Knight Frank, qui a analysé tous les mouvements liés au Brexit depuis 2016.
"Paris est en deuxième position derrière Dublin pour de saisons évidentes de proximité géographie, culturelle et économique. Mais Paris, qui était plutôt derrière Francfort et Luxembourg, aujourd'hui est véritablement ancrée est en seconde position", explique Vincent Bollaert, CEO of Knight Frank France.
Les mouvements concernent surtout la finance, un secteur qui représente 7 % du PIB Britannique. La City de Londres a été une porte d'accès aux marchés européens, mais de nouvelles négociations de Brexit sont en cours et la bataille s'annonce rude.
En effet, un autre accord de Brexit portant exclusivement sur ce secteur oublié du premier texte trouvé fin décembre doit être conclu entre l'UE et Londres avant la fin du mois de mars. Plusieurs capitales européennes espèrent en profiter pour grappiller quelques parts de l'immense marché financier britannique.
Vers des équivalences révocables
L'accord devrait offrir aux entreprises britanniques des équivalences au passeport financier européen, pour qu'elles puissent poursuivre leurs activités. Mais ces équivalences seront révocables.
"Il y a plus d'une cinquantaine d'accords à négocier, qui permettraient à l'Europe, en cas d'évolution défavorable ou considérer comme tel de la réglementation ou du comportement du Royaume-Uni, de suspendre ou supprimer les équivalences", selon Didier Alleaume, spécialiste des services financiers et associé chez Grand Thornton.
Un accès limité et incertain, qui pourrait encourager de nouveaux déménagements. "En ce moment on voit des fonds d'investissement basés à Londres qui viennent s'installer à Paris chercher un accompagnement pour pouvoir développer leurs opérations. Le Brexit est fait, le mouvement est toujours en cours, reste à voir comment les investisseurs vont accompagner ce mouvement. Et ça, c'est l'histoire qui va le dire", résume Didier Alleaume.
Selon les experts, Londres devrait rester la première place financière du continent. Mais d'autres capitales européennes, dont Paris, pourraient profiter du Brexit, pour grimper dans le classement mondial.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.