Un gouvernement sans réaction    Météo: Prévisions pour vendredi 16 avril 2021    Tunisie – Noureddine Bhiri ne sait plus pour qui il roule ?    Tunisie – Ministère de l'éducation : Vers une suspension des cours ?    Tunisie – Les syndicats de l'enseignement font le bonheur des écoles privées ?!    Tunisie | Covid-19 : 73 décès et 2649 nouvelles contaminations enregistrés en 24 heures    Vivez un meilleur ramadan avec Ooredoo    Le Groupe QNB : Résultats financiers du 1er trimestre 2021    Alerte météo | Vents de sable forts et visibilité réduite dans les régions du sud ce jeudi soir et vendredi    Tournoi de Charleston 2 : sans forcer, Ons Jabeur en quarts de finale    Bourse de Tunis : Le TUNINDEX termine la séance de jeudi dans le rouge    Ayachi Zammel : La motion de censure contre Rached Ghannouchi a récolté plus de 109 signatures    Vers l'inscription des sites d'el Magtaa et Sbeïtla au patrimoine mondial de l'UNESCO    Fuite des investisseurs : Le gouvernement se tourne vers les TRE !    Si votre smartphone est bloqué, déposez une demande sur la plateforme Sajalni    Pêche durable : le Japon accorde à la Tunisie un don de 31 MD    Décès d'un citoyen dans l'explosion d'une mine à Kasserine    Tunisie-Kasserine: Une personne décédée dans l'explosion d'une mine au Mont Mghilla    L'Agora abrite l'expo-vente Ramadan'ART By le collectif des créateurs    Zellige, l'un des piliers de l'artiste Slim Gharbi    400 éditeurs tiendront en septembre 2021 à Tunis les états généraux du livre francophone    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 15 Avril 2021 à 11H00    Covid-19 : Tunisair rappelle les conditions d'entrée sur le territoire tunisien    Kaïs Saïed accusé de normaliser avec Israël : démystification    Appel à des mesures efficaces en faveur des professionnels des arts dramatiques    DECES ET FARK : Ftouma Chelayfa    Tunisie – Médias : Ils condamnent l'agression des journalistes de l'agence TAP par la police    Fédération de l'enseignement secondaire : Le gouvernement doit suspendre les cours !    Ligue 1 : Le CS Sfaxien et l'Etoile du Sahel veulent reporter le Clasico    Tunisie- Affaire TAP: Le SNJT appelle à un rassemblement protestataire    Renforcer l'écosystème institutionnel pour accompagner les entrepreneurs tunisiens    USM-ESS (3-1) : L'USM avec bravoure    UST-EST (1-3) : Le leader impose sa loi    Plus de 87% des tunisiens pensent que la corruption a sensiblement augmenté : Un cercle vicieux !    Europa League (Quarts de finale retour): le programme    News | Lassaâd Jarda intronisé au Raja    Ligue2 (Play-off) : programme de la 1ère journée    Tunisie- ARP: L'examen du renvoi fait par Kais Saied en session plénière    Rassemblement de protestation des journalistes devant le siège de la Tap    Tunisie – Séries TV et sit-coms : Evitons la médiocrité... Les enfants sont là !    Amag Ramadan Ceremony 2021 : 29 feuilletons, sitcoms et programmes télé en lice    Tunisie [Vidéo]: Tir du canon de l'Iftar à Béja    L'entreprise autrement | Processus grippé, rêve brisé (*)    Le neveu de Bayrem Ettounsi, Mahmoud Bayrem, à La Presse : « Saïed a ravivé la mémoire de Bayrem »    Afghanistan : Retrait de toutes les troupes américaines avant le 11 septembre    Militant des droits de l'homme et farouche critique des états unis, Ramsey Clark est mort    Visite du Chef de l'état en Egypte : Saïed veut renforcer les liens entre Al-Azhar et la Zitouna    Kais Saied visite Al-Azhar et la Cathédrale de la Nativité au Caire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des frappes en Syrie tuent 22 miliciens pro-Iran
Publié dans Le Temps le 27 - 02 - 2021

- Agences- Au moins 22 combattants ont été tués dans des frappes américaines visant des milices pro-iraniennes dans l'Est de la Syrie, a rapporté hier une ONG, première opération militaire de l'administration de Joe Biden décidée en réponse aux récentes attaques contre la présence américaine en Irak.
Qualifiant cette opération militaire de "défensive", le porte-parole du ministère de la Défense américain, John Kirby, a précisé que les frappes nocturnes avaient détruit "de multiples infrastructures situées à un poste-frontière utilisé par des milices soutenues par l'Iran".
"Les frappes ont été autorisées en réponse aux attaques récentes contre le personnel américain et de la Coalition en Irak, et à des menaces toujours en cours contre ce personnel", a-t-il précisé dans un communiqué.
Les raids ont visé deux factions de la puissante coalition de paramilitaires irakiens du Hachd al-Chaabi, Kataeb Hezbollah et Kataeb Sayyid al-Shuhada, d'après Washington.
Frontalier de l'Irak, l'Est de la Syrie en guerre est dominé par des milices pro-Iran, combattant au côté du régime syrien. Les transferts d'armes transfrontaliers sont monnaie courante et le secteur connaît régulièrement des frappes meurtrières imputées à Israël, grand ennemi de Téhéran.
Une "agression américaine" menée par des "raids aériens a visé des secteurs à la frontière syro-irakienne", a confirmé vendredi la télévision d'Etat syrienne.
Les frappes ont détruit trois camions de munitions qui arrivaient d'Irak au niveau d'un poste-frontière illégal au sud de la ville syrienne de Boukamal, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).
"Au moins 22 combattants de milices irakiennes pro-Iran ont péri, tous membres du Hachd al-Chaabi", a indiqué le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane.
Tandis que le président Joe Biden attend un geste de Téhéran avant de réintégrer l'accord historique dont Washington s'est retiré en 2018 sous Donald Trump, trois attaques ont été imputées en Irak à des groupes armés pro-iraniens ces derniers jours, faisant au total deux morts et un blessé.
Evoquant les frappes nocturnes en Syrie, le porte-parole du Pentagone a estimé que "l'opération envoie un message sans ambiguïté: le président Biden protégera les forces américaines et celles de la coalition".
"Cette réponse militaire proportionnée a été menée en parallèle avec des mesures diplomatiques, notamment des consultations avec les partenaires de la coalition" antijihadiste en Irak et Syrie, a assuré M. Kirby.
"Nous avons agi de façon calculée, afin de calmer la situation dans l'Est de la Syrie et en Irak", a-t-il estimé.
Les frappes apparaissent comme un avertissement à Téhéran, qui pourrait être tenté d'augmenter sa marge de manoeuvre en cas de négociations avec les Etats-Unis.
"Les Etats-Unis signalent que les activités régionales iraniennes ne seront pas tolérées pour le bien des discussions sur le nucléaire", résume l'analyste Dareen Khalifa, chercheuse au International Crisis Group (ICG), estimant que les raids ne sont pas annonciateurs d'un "durcissement" américain.
Si Kataeb Hezbollah n'a pas revendiqué les dernières attaques en Irak, le ministre américain de la Défense, Lloyd Austin, a assuré que la puissante organisation pro-iranienne en était bien responsable.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.