Tunisie – Elections tunisiennes à l'étranger : Très faible taux de participation    BEN ALI serait toujours vivant, et poursuit sa convalescence chez-lui à Jeddah    Taux de participation des Tunisiens à l'étranger aux élections présidentielles    Coupe de la CAF : l'US Ben Guerdane s'incline face au Bandari FC    Barcelone : Suarez opérationnel, Messi incertain à Dortmund    US Ben Guerdane : le Onze de départ contre Bandari FC    Programme TV du samedi 14 septembre    Coupe de la CAF – US Ben Guerdane : Prendre une option pour la qualification au prochain tour.    CHAN 2020 : la liste de Mondher Kebaier dévoilée    Samsung Electronics célèbre ses 50 ans à l'IFA 2019    Les raisons pour lesquelles le candidat de Machrou Tounes s'est retiré de la course électorale au profit d'un autre candidat    Projet tuniso-allemand : Nouvelle académie de gestion automobile à Sousse    Echange de tirs et arrestation de trois contrebandiers par l'armée    La Cinémathèque Tunisienne rend hommage à Youssef Ben Youssef du 17 au 20 septembre (Programme)    Se passant pour un agent municipal, il arnaque les buralistes    Tunisie: Des chars pour empêcher la réunion du Parlement, précisions d'Abdelkrim Zbidi    A TOUS LES FANS DE BEAUTE : FOREO ARRIVE EN TUNISIE    Campagne électorale présidentielle : Chuuut…silence !    En photos : CEED Tunisie honore ses jeunes entrepreneurs diplômés    Par Hatem Mestiri – Présidentielles 2019 : premier tour en chiffres    Un quart des migrants arrivant en Italie sera accueilli en Allemagne    Rania Barrak dit Chuut ! Silence électoral    Saïd Aïdi ne s'est pas désisté en faveur de Zbidi    SIAMAP 2019: 14ème salon de l'agriculture, du machinisme agricole et de la pêche du 24 au 29 septembre    Taboubi à Sousse lors de la «Journée du savoir» : la Tunisie est dans un virage dangereux, mais la lutte continue pour défendre les échéances nationales    Vidéo: Aslan Berjeb met en garde contre les fraudes électorales    SAVE THE DATE – "Rêvons la Medina"    Festival National du Théâtre Tunisien: Première édition hommage à l'homme de théâtre Moncef Soussi    L'Equipe nationale de handball (filles – juniors) se qualifie pour la finale du Championnat d'Afrique des Nations à Niamey    Une banque française refuse d'ouvrir des comptes à des étudiants tunisiens    Présidentielle 2019 : Démarrage des votes pour les Tunisiens à l'étranger    Makhlouf : On me demande de me retirer de la course électorale    Italien Business oscars 2019    Partenariat stratégique entre MERZ Pharmaceuticals et le Groupe VERTU    Le siège de la RNTA violé par des gangs du marché parallèle munis de bâtons et d'armes blanches selon leur syndicat de base    Coupe Davis (Afrique/Groupe III) : La Tunisie bat le Mozambique 3-0    Italian Business Oscars 2019    Les Tunisiens trollent le député français ayant critiqué la Tunisie    BLACK MAMBA Un film de Amel Guellaty Avec Sarra Hannachi    Le sommet et le forum économique Russie-Afrique    EMEL MATHLOUTHI PUBLIE UNE NOUVELLE CHANSON + UNE NOUVELLE VIDEO    Salon MUSE de Mood Talent du 20 au 22 septembre 2019 à Dar El Marsa    En photos : Hend Sabri à la Mostra de Venise, encore un look qui fait sensation…    4 prix pour la Tunisie à la Mostra de Venise    Confirmation du décès de l'Adjudant-chef de la Garde nationale Najiboullah Cherni dans les affrontements de Hydra    Corée du Nord- Pyongyang effectue de nouveaux tirs de missiles    Mohamed Ali Chihi – Ambassadeur de Tunisie à Moscou – décoré de la médaille de la Coopération russe    Fin de la cavale du meurtrier de Farès, le jeune serveur tunisien d'origine Djerbienne tué par balles pour un sandwich    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Onze personnes arrêtées, dont deux femmes
Attentat du Caire
Publié dans Le Temps le 24 - 02 - 2009

Le Temps-Agences - Onze personnes, toutes de nationalité égyptienne, ont été interpellées après l'attentat qui a tué une jeune Française et blessé une vingtaine de personnes dimanche soir au Caire, apprend-on de sources policières.
Deux des personnes interpellées sont des femmes qui portaient un voile dissimulant la majeure partie de leur visage, précise-t-on. Les cinq suspects se trouvaient sur les lieux de l'attentat et ont été placés en détention dans la nuit.
On ignore si la police dispose de preuves à leur encontre. Les forces de sécurité égyptiennes ont l'habitude de ratisser large en cas d'incident, avant de resserrer leurs investigations et de relâcher la plupart des personnes interrogées.
L'attentat a été commis peu après la tombée de la nuit près du bazar de Khan el-Khalili, dans l'est de la capitale, où les touristes achètent des colifichets et fréquentent cafés et restaurants.
Une adolescente française de 17 ans a été tuée dans l'explosion. Au moins 21 autres personnes ont été blessées, dont 13 Français, un Allemand, trois Saoudiens et quatre Egyptiens.
A son arrivée à une réunion des ministres des Affaires étrangères des Vingt-Sept à Bruxelles, Bernard Kouchner s'est dit "extrêmement touché par cet attentat" et a assuré "suivre la situation de très près".
"Les choses semblent s'améliorer pour la personne qui a été gravement blessée", a-t-il ajouté, faisant allusion à l'un des 13 blessés français.
A Paris, le président Nicolas Sarkozy a adressé un message de condoléances à la famille de la jeune fille tuée au Caire.
L'attentat n'a pas été revendiqué.
"Nous avons entendu un bruit énorme sans savoir de quoi il s'agissait", a dit un témoin à la télévision d'Etat égyptienne. "Ce sont des touristes innocents, qui ne font pas de politique et viennent visiter notre pays."
Des responsables de la sécurité cités par l'agence Mena ont dit que l'engin était dissimulé sous un banc dans un square et que des artificiers ont désamorcé une deuxième bombe avant qu'elle ne se déclenche.
D'autres sources ont cependant cité des témoins selon lesquels la bombe a été lancée d'une moto. L'agence Mena avait rapporté auparavant que l'engin avait été jeté du toit d'un immeuble.
La bombe a explosé alors que des gens se rassemblaient autour de plusieurs cafés de la place pour suivre un match de football à la télévision, a déclaré à Reuters un témoin qui a demandé à garder l'anonymat.
"Il y a eu un grand bruit, mais on a d'abord cru que c'était dû à des gens qui festoyaient, a-t-il dit. Mais ensuite des personnes qui s'enfuyaient en courant se sont mises à hurler et à tomber au sol. Il y avait beaucoup de cris."
La télévision nationale a montré des images de flaques de sang en divers points de la place, tandis que des policiers quadrillaient le secteur.
Les forces de sécurité égyptiennes ont renforcé leur surveillance autour des sites touristiques et des ambassades. Un point de contrôle était installé dans la rue menant à l'ambassade des Etats-Unis.
Si personne n'a revendiqué l'attentat jusqu'à présent, des activistes islamiques s'en sont pris à des secteurs touristiques égyptiens ces dernières décennies.
Selon Abdel-Monem Saïd, directeur du Centre Al Ahram pour les études politiques et stratégiques, l'attentat de dimanche ne semble pas être le fait d'un groupe très organisé.
"Il s'agissait de dispositifs élémentaires dont l'un n'a pas fonctionné, a-t-il noté. Les dégâts n'ont pas été très étendus, cela semble l'action de quelques personnes en colère."


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.