BCT : Légère appréciation de dinar face à l'Euro    Nafaâ Ennaifer appelle à défendre les exportations tunisiennes contre les mesures pénalisantes de l'Algérie    Algérie : Deux militaires meurent dans des affrontements avec des terroristes    Corruption : Mandat de dépôt contre un ancien gouverneur et 2 autres responsables    CAN 2022 – Quarts de finale : Tunisie – Burkina Faso, où regarder le match en direct et en live streaming    CAN 2022 – Quarts de finale : Programme des quarts de finale, où regarder les matchs du samedi et dimanche    CAN (Quarts de finale) : les matches de ce samedi    Tunisie: La compagnie "EasyJet" programme 3 vols par semaine Genève Enfidha    Noureddine Taboubi : La Tunisie n'est pas à vendre!    CONDOLEANCES    MEMOIRE : Hajja Khadija Bembla    Les raisons de la dégradation de la note souveraine de la Tunisie : La solidité des finances publiques, le maillon faible    Lecture des premiers résultats de la consultation nationale électronique : Tendance vers un régime présidentiel, des réformes politiques et une justice indépendante !    CAN 2021 : le classement final de la 9ème à la dernière place    CAN (1/4 de finale) : formation probable de la Tunisie contre le Burkina Faso    L'attaquant nigérian Kingsley Eduwo officiellement "sang et or"    Express    Tunisie-Covid: 13 décès et 8660 nouvelles contaminations en 24 h !    Pourquoi? | Cimetière mal entretenu    Avec l'apparition du variant BA.2 : L'épidémie de Covid-19 touche-t-elle à sa fin ?    Rached Ghannouchi écope d'une amende de 10 mille dinars    Tabboubi: Aucune partie ne peut délimiter le champ d'action de l'UGTT    30 migrants portés disparus au large de la Tunisie    Bizerte-Agriculture: Hausse de 12% de projets financés en 2021    Enquête judiciaire contre Ezzar pour des soupçons de spéculation    Ouverture d'une procédure judiciaire à l'encontre de Abdelmajid Ezzar    Météo : Temps nuageux et températures en baisse, ce samedi    Tunisie : Ghannouchi rencontre une délégation de l'Alliance Civile Nationale    Taboubi : nous voulons un dialogue participatif des forces républicaines    Un plan terroriste dans une région touristique déjoué    Russie-Ukraine : Macron réussit là où Biden a lamentablement échoué    Tunisie : La Tunisie classée rouge par...    Bourses de création : Appel à projets aux artistes tunisiens    Coronavirus : Le Maroc rouvre son espace aérien    Don algérien de 1 million de doses de vaccin anti-Covid-19 à la Tunisie    EN : Kebaier et Ben Romdhane remis du Coronavirus !!    CAN 2021 | Quarts de finale Tunisie-Burkina Faso – Demain soir (20h00) : Au gré du covid !...    Messenger vous dira quand quelqu'un prend une capture d'écran d'un chat    Neïla Sellini, déclarée morte par la CNRPS    Tunisie : Du nouveau concernant Imed Trabelsi    Adel Megdiche, le peintre qui s'en va avec son monde    Décès de l'artiste peintre Adel Megdiche    Attaque du Capitole: Donald J. Trump entre le marteau et l'enclume    César 2022 : l'acteur Sami Oitalbali nominé pour le César du meilleur espoir masculin    salon des créateurs MOOD TALENT: 6e anniversaire du 4 au 6 février 2022 à l'hôtel Dar El Marsa    Le chanteur Florent Pagny annule sa tournée à cause d'un cancer, sera-t-il présent à The Voice?    Google Doodle rend hommage à l'actrice Egyptienne Souad Hosni, la Cendrillon du monde arabe    Exposition au musée de l'Institut du Monde Arabe : Slimen Elkamel à cœur ouvert    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La base américaine à Okinawa, maintenue
Japon
Publié dans Le Temps le 05 - 05 - 2010

Le Temps-Agences - Le Premier ministre japonais Yukio Hatoyama a annoncé hier qu'il renonçait à sa promesse électorale de retirer une base américaine controversée de l'île d'Okinawa (sud).
"Je suis vraiment désolé d'avoir à demander aux habitants d'Okinawa leur compréhension car une partie des opérations de la base va devoir être maintenue", a dit le chef du gouvernement devant des journalistes alors qu'il effectuait sa première visite sur l'île depuis son élection en septembre.
Pendant sa campagne électorale, M. Hatoyama avait promis de retirer d'Okinawa la base aérienne de Futenma, située actuellement en pleine ville, ou même de la transférer à l'étranger, afin d'alléger le fardeau de la population locale, lassée du bruit et de la hausse de la criminalité.
Plus de la moitié des quelque 48.000 soldats américains stationnés au Japon vivent à Okinawa.
C'est la première fois que le Premier ministre admet publiquement qu'il ne pourra pas honorer sa promesse. Cet aveu de faiblesse va encore peser sur sa cote de popularité qui est passée en dessous des 30% de satisfaits à deux mois des élections sénatoriales.
A son arrivée à Naha, ville principale d'Okinawa, M. Hatoyama a été accueilli par quelque 400 manifestants réclamant le départ de Futenma. Il a eu un entretien avec le gouverneur de l'île, Hirokazu Nakaima, qui lui a fait part du mécontentement croissant de la population locale.
Le 25 avril, quelque 90.000 personnes avaient manifesté pour réclamer le départ de la base américaine.
Soulignant l'importance de l'alliance nippo-américaine, M. Hatoyama a jugé également "impossible" le transfert de la base à l'étranger.
Le gouverneur a jugé ces propos "en totale inadéquation" avec ce que souhaitent les habitants d'Okinawa. "Je veux qu'il continue à chercher un plan conforme à sa promesse électorale", a-t-il dit aux journalistes.
La question du transfert de Futenma a suscité une tension dans les relations avec les Etats-Unis, principal allié du Japon, dont ils assurent la défense depuis la fin de la guerre.
Après plus de dix ans de négociations, un accord avait été conclu en 2006 entre l'ancien gouvernement conservateur japonais et l'administration américaine pour transférer la base sur un site moins peuplé d'Okinawa, dans la baie de Henoko.
Le Parti démocrate du Japon (PDJ) de M. Hatoyama s'était engagé à réviser cet accord et son arrivée au pouvoir a suscité une vague d'espoir à Okinawa et une certaine irritation à Washington.
Mais après plusieurs mois de tergiversations, M. Hatoyama a dû se rendre à l'évidence qu'il n'existait pas de solution miracle.
Selon les fuites publiées dans les médias, le gouvernement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.