Etats-Unis-Investiture: Kais Saied félicite Joe Biden    Remaniement ministériel : L'ATGEC dénonce le non respect d'égalité des chances entre homme et femme dans les postes de décision    De Trump à Biden: la force de la symbolique    Tunisie : Les soldes d'hiver commencent à partir du 29 janvier 2021 et se poursuivront jusqu'au 11 mars 2021    L'UTAP appelle le ministère de l'Agriculture à prendre des mesures urgentes pour sauver la saison    Covid-19 | Campagne nationale de vaccination : 100 mille citoyens déjà inscrits    CAN U17 – Qualifications : La Tunisie fait le job contre la Libye    Ligue 1 (9 journée) : le match Espérance-STunisien à El Menzah, à 14h00    Hichem Anane présente le nouveau format de la facture de la STEG    Le CCIH organise une résidence artistique "Imagine Music" à l'occasion du Sommet de la francophonie en Tunisie    Festival de la chanson tunisienne 2021: 35 artistes confirmés et émergents sont nominés    Stade Tunisien : Dix joueurs testés positifs au Covid-19    Yassine Ayari : 4 familles monopolisent l'économie et la politique en Tunisie    Alya Djamal, la doyenne de RTCI    Wifak Bank remporte le prix "Best Islamic Corporate Bank Tunisia 2020" par Global Banking & Finance Review    Tunisie-Un blogueur arrêté pour un simple statut Facebook, le Syndicat des Journalistes dénonce [Vidéo]    La Banque de Tunisie réaffirme sa capacité à surmonter la crise    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 21 Janvier 2021 à 11H00    En vidéo: Leonida, artiste musulmane et française, répond à l'islamophobie en chantant    Handball – Mondial d'egypte – La Tunisie éliminée: Il fallait s'y attendre !    CONDOLEANCES: Mohamed Moncef MAATOUG    Le ministère de l'enseignement supérieur appelle les étudiants à regagner les foyers universitaires à partir d'aujourd'hui    Pas d'augmentation des tarifs de la STEG    CONDOLEANCES: Saida SOHLOBJI épouse OUENNICHE    CONDOLEANCES: Ali BAAZAOUI    NEWS: L'USM sur Jassem Hamdouni    Mini-Football – Championnat national des féminines: Un championnat à 17 équipes    Kerim Bouzouita : « Les sondages ne votent pas »    Covid-19: le primat de l'économie et des considérations politiciennes sur la santé    Basket – Equipe nationale : Salah Mejri réintègre le groupe    Dépréciation du dinar face aux principales devises étrangères    Ayoba: Une appli de messagerie africaine gratuite qui protège la vie privée    Présidence de la République: démenti des déclarations attribuées à Kaïs Saïed    PERSPECTIVES: Adhérer massivement à la révolution industrielle    La pénurie d'eau, une menace réelle dans la région de Kairouan    Météo | Temps nuageux et températures stables    The Voice Belgique: Un candidat tunisien impressionne le jury    Coronavirus: Point sur la situation épidémiologique à Nabeul    Tunisie [Photos]: Hospitalisation des premiers patients à l'unité Covid-19 de Jebeniana    Au moins deux morts dans une forte explosion d'un immeuble au centre de Madrid    Deux policiers et un citoyen tués dans une fusillade à Riyad    Dans une capitale sous haute surveillance, le nouveau président des Etats Unis Joe Biden prête sement    Le président algérien s'est fait opéré en Allemagne    Spectacle Felliniana hommage au grand réalisateur Federico Fellini en streaming gratuit    Les films tunisiens "Un Fils" et "L'Homme qui a vendu sa peau" primés au festival des Lumières de la Presse Internationale    Programmes confinés: Savoir adapter le vivant au numérique    L'efficacité du 2ème vaccin russe anti-Covid est de 100%    Le ''patient zéro'' de l'épidémie pourrait ne jamais être retrouvé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Pour un scrutin apaisé
Présidentielle en Guinée
Publié dans Le Temps le 07 - 11 - 2010

Le Temps-Agences - Un appel au calme et à la fraternité, lancé par les deux candidats à la présidentielle en Guinée, était diffusé hier dans tout le pays, pour diminuer la tension à la veille d'un scrutin «historique», dont l'attente a été troublée par des violences politico-ethniques.
Il s'agit de la première présidentielle libre de l'histoire du pays depuis son indépendance de la France en 1958.
Sous la pression du Groupe international de contact sur la Guinée (GIC-G), les deux civils en lice se sont donnés l'accolade vendredi soir devant les caméras. "Nous, Cellou Dalein Diallo et Alpha Condé (...), réitérons notre engagement à œuvrer pour un scrutin apaisé, libre et démocratique", ont-ils affirmé, en appelant tous les citoyens à faire de cette période électorale "un moment historique de confraternité retrouvée".
La poignée de main des deux rivaux s'est faite sous les applaudissements des représentants de la communauté internationale.
"On n'est jamais à l'abri d'une surprise mais nous allons plutôt vers un scrutin calme", a affirmé hier l'envoyé spécial de l'Union africaine (UA) en Guinée, Ibrahima Fall, qui s'est dit "raisonnablement optimiste".
"Ces dernières semaines avaient été marquées par des incidents qui avaient quelque peu empoisonné l'atmosphère de coexistence interethnique dans certaines villes du pays", a rappelé le représentant de l'UA.
Les deux reports du second tour en septembre et octobre, après un premier tour qui s'est tenu le 27 juin, avaient favorisé toutes les suspicions.
Depuis septembre, des affrontements qualifiés de "politiques" ou d'"ethniques" s'étaient produits entre des partisans des deux candidats issus des plus importantes ethnies du pays, M. Diallo étant peul et M. Condé malinké.
"Il faut éviter le moindre incident interethnique" qui pourrait "être colporté au niveau national, agrandi démesurément, a mis en garde M. Fall, en jugeant que "le premier danger, c'est la rumeur".
Cellou Dalein Diallo, plusieurs fois ministre puis Premier ministre sous le régime du défunt général Lansana Conté (1984-2008), affronte au second tour l'universitaire Alpha Condé, opposant à tous les régimes depuis l'indépendance. Ils avaient obtenu respectivement 43% et 18% des voix au premier tour.
Le représentant du secrétaire général de l'ONU en Afrique de l'Ouest, Said Djinnit, s'est dit hier "plutôt confiant" dans le fait que le scrutin se passe "dans des conditions relativement pacifiques".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.