Football | L'Espérance Sportive de Tunis remporte la Super Coupe de Tunisie    Est-il possible de réguler les réseaux sociaux?    Supercoupe: L'Espérance Sportive de Tunis remporte le titre devant le Club Sportif Sfaxien grâce aux tirs au but    Tunisie | « La situation de la pandémie liée à la coronavirus pourrait s'aggraver d'ici un mois … »    L'EST remporte le Trophée de la Super-Coupe tunisienne de football 2020 aux tirs au but face au Club Sportif Sfaxien    Covid-19 | Le Président de la République ordonne la mise en place, dimanche, d'un laboratoire d'analyse à Sidi Bouzid    Super-Coupe de Tunisie de Football EST vs CSS : Nissaf Ben Alaya donne le coup d'envoi du match en tirant sur le ballon    Tunisie – Pour son premier test Mechichi devra trancher entre l'Etat de droit et l'état de non-Etat    Ouverture du 5E Congrès du SNJT: Les droits des journalistes, un fondement de la liberté de la presse    La FTDJ accuse le gouvernement Fakhfakh de vengeance: A-t-on vraiment sanctionné les médias ?    Marseille (OM) vs (LOSC) Lille en direct et live streaming : comment regarder le match ?    Programme TV du dimanche 20 septembre    EST: Vaincre et plaire    CSS: Un deuxième objectif à réaliser    Programme TV du samedi 19 septembre    Le PDL organise une marche contre le terrorisme: Moussi épingle Ennahdha et promet des dossiers à Mechichi    Région du Proche-Orient et Afrique du Nord — Pandémie de la Covid-19: Main dans la main vers un avenir alimentaire durable    REPORTAGE — Transports en commun: Un protocole sanitaire difficilement respecté    A paraître aux éditions Cérès: «Hamed Karoui, une vie en politique»    Mes odyssées en Méditerranée – Festivaletteratura : Tunis, "Une ville en livres"    Kamel Chaabouni: Et si la Tunisie adhérait à l'union des Etats-Unis d'Amérique !    Tunisie: 35 nouvelles infections au coronavirus dont 10 pour le personnel de santé à Jendouba    Météo: Prévisions pour dimanche 20 septembre 2020    DERNIERE MINUTE – Coronavirus – Etats-Unis : Plus de 200.000 morts    L'écrivain italo-tunisien Alfonso Campisi décoré par le président Matarella    Commission européenne : Nouvelles sanctions en vue contre les Gafa    Ammar Mahjoubi: pourquoi le mot manichéisme a-t-il une connotation péjorative ?    Mohamed Larbi Bouguerra: -Deal- du Siècle ou cynisme ehonté ?    Précision de la Banque mondiale à propos d'un article sur le financement des entreprises en Tunisie    L'UGTT œuvrera pour l'amélioration des conditions de travail des journalistes    Russes et Turcs proches d'un accord sur la Libye    «Entraîner le Real Madrid, c'est mon rêve !»    Le niet du Hezbollah et du mouvement Amal    L'ONU tire la sonnette d'alarme sur l'aide humanitaire    «Don Quichotte...» à l'ouverture de la saison du théâtre    Amour, bonheur et... ennui    Les «Amis Artistes» vus par Hechmi KHALLADI    La Russie salut la décision libyenne de reprendre le commerce du pétrole    2000 migrants irréguliers algériens sont entrés en Espagne depuis le début de 2020    Ces jeunes nouveaux magistrats du Tribunal administratif    Covid-19 : 540 nouveaux cas de contamination    La Tunisie engagée dans la lutte contre l'appauvrissement de la couche d'ozone    Le ministère de la Santé actualise l'état de la situation épidémiologique dans tous les gouvernorats à la date du 16 Septembre    Les nouvelles du marché boursier    Investissements directs étrangers : Une dynamique recrudescente    En Tunisie, le secteur informel compte 1,5 million de travailleurs (INS)    Exposition/Confinement/Coronavirus : Trois pièces archéologiques tunisiennes retrouvent le sol tunisien    Libye: Haftar annonce la reprise de la production et de l'exportation du pétrole après 7 mois de blocus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le HCR n'est pas une agence de voyage », déclare Ursula Aboubacar, représentante du HCR en Tunisie
Fermeture du camp de transit de Choucha
Publié dans Le Temps le 23 - 03 - 2013

« C'est fini. Il n'y a plus d'interviews pour les réfugiés depuis décembre », a déclaré Ursula Aboubacar, la représentante du Haut Commissariat des Réfugiés (HCR) en Tunisie lors de conférence de presse tenue hier, à Tunis pour présenter la stratégie de fermeture du camp de transit de Choucha.
« Le HCR n'est pas une agence de voyage », dixit la responsable. De fait, les 12 Palestiniens qui observent une grève de la faim depuis dimanche 17 mars n'auront pas une chance pour être réinstallés dans l'un des pays d'accueil en Europe ou en Amérique du Nord. Il est clair que le dossier est clos au niveau du HCR qui mise actuellement sur la communication avec les grévistes pour les convaincre d'adhérer aux démarches adoptées dans ce cadre.
Les grévistes de la faim palestiniens demandeurs d'asile et qui campent à Choucha sont-ils victimes de formalités adoptées par les instances humanitaires ? A priori c'est ça. En fait, le HCR se trouve dans l'obligation d'appliquer des procédures qui déplaisent aux demandeurs d'asile surtout ceux qui voient leurs requêtes rejetées. Expliquant la démarche appliquée pour le traitement des demandes d'asile, Ursula Aboubacar précise que la réouverture des dossiers est quasi impossible une fois que l'appel a été refusé. Elle explique à ce niveau que « quand le demandeur d'asile présente son dossier, une première décision est prise ». « Ensuite, il y a le droit d'appel, le dossier est examiné de nouveau par différentes personnes, et si encore une fois, c'est négatif, ça s'arrête là », enchaîne la représentante du HCR en Tunisie. « Il n'y a pas d'autres possibilités », tenait-elle à préciser. Les explications étaient très claires et ses déclarations même beaucoup plus pertinentes. « Le HCR n'est pas une agence de voyage », a déclaré la responsable humanitaire dans les coulisses à une chaîne télévisée de la place.
Le sort des grévistes
Il semble que le sort des grévistes palestiniens est déjà décidé. Ils n'ont qu'à prendre leur mal en patience ou renoncer à leur décision et se résigner à accepter le fait accompli. D'ailleurs, des négociations sont en cours avec eux pour leur expliquer les procédures appliquées. « Nous leur assurons une prise en charge médicale et nous communiquons avec eux », annonce Sébastien Apatita chef du bureau du HCR à Zarzis.
A rappeler dans ce cadre que le camp de transit de Choucha a été établi en février 2011. Aujourd'hui près de 800 réfugiés y vivent encore dont, 600 attendent de voyager. Le HCR estime à ce niveau que 300 réfugiés demeureront en Tunisie après la fermeture de cet espace prévue pour la fin du mois de juin 2013. D'ailleurs, des négociations sont en cours d'être engagées entre le HCR et les autorités tunisiennes pour intégrer ces réfugiés dans notre société. Notamment, 34 enfants non accompagnés seront réinstallés chez nous. Où, quand, comment ? Le HCR, les ministères concernés, l'UNICEF et les acteurs de la société civile se penchent sur la question. Ils s'inspirent de l'expérience française pour assurer une meilleure intégration à ces mineurs livrés à eux-mêmes. Certains parmi eux seront d'ailleurs intégrés dans le système scolaire tunisien à partir de septembre 2013, car l'école installée au camp de Choucha sera fermée fin mars. Entre temps que feront-ils. Comment seront-ils pris en charge ?
Par ailleurs, pour mieux intégrer les réfugiés qui seront installés en Tunisie, le HCR envisage de renforcer leur autonomie à travers la mise à disposition de formations professionnelles et du soutien à la recherche d'emploi et à la création d'activités génératrices de revenu. Cela sera réalisé sachant que la législation tunisienne n'offre pas le statut de réfugié. « Nous sommes en discussion avec les autorités tunisiennes afin que le projet de loi d'asile garantissant l'accès aux droits fondamentaux et aux services de base de personnes nécessitant une protection internationale soit finalisé et adopté », annonce la représentante du HCR qui n'a cessé de faire des éloges au gouvernement tunisien.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.