Sahbi Baccar invite Makrem Lagguem pour l'humilier !    Affaire Bochra Bel Haj Hamida : la chambre correctionnelle annule la condamnation à six mois de prison    Sfax: En dépit de la grève des médecins, ce centre de vaccination n'a pas fermé ses portes (Vidéo)    Kaïs Saïed souhaiterait appliquer un modèle proche du Velayet-e faqih iranien, selon Hatem Mliki    Korchid : ''L'une des erreurs de Kais Saied...c'est Nadia Akacha''    CAN 2021 – EN : deux nouveaux cas Covid !!    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 25 Janvier 2022 à 11H00    Tunisie – Burkina Faso : Tunisair suspend ses vols en provenance et vers Burkina Faso    Titre    "Mes mots pour le dire", nouveau concours vidéo francophone international    Al-Koweit : Khenissi réussit un triplé    STA en bourse : visa du CMF obtenu, souscriptions à partir du 21 février 2022 au prix de 17 D l'action    CONDOLEANCES : Jamel ACHOUR    Un délinquant poignarde trois personnes à la station Intilaka : Grosse frayeur à bord d'un métro de la Transtu    Coronavirus : Du nouveau concernant Omicron    teste    Centenaire du cinéma tunisien : Zoom sur un pionnier nommé Albert Samama Chikly    Mekki : Saied s'est opposé au placement en résidence surveillée de Ghannouchi    Covid-19 | Béja : Un taux de positivité de plus de 41%    Tunisie-coronavirus : Plus de six millions de personnes entièrement vaccinées    Ce que pense un ancien ambassadeur des USA de la démission de Nadia Akacha    Pourquoi? | Avec de la volonté    Des entreprises américaines souhaitent investir en Tunisie, assure Donald Blome    Hatem Mliki: Ce qu'a fait Saied, ''c'est la honte''    Tozeur : Bientôt une zone irriguée à El Hamma de Djerid    La Banque mondiale s'attend à un ralentissement de l'économie tunisienne    CAN 2022 – Maroc vs Malawi : Sur quelle chaîne et à quelle heure regarder le match en direct ?    La censure des commentaires a frappé aussi le ministère des Sports !!    La date de remise des échantillons de l'édition 2022 du prix de meilleure huile d'olive reportée au 30 janvier    Gordon Gray commente la démission de Nadia Akacha et parle des causes probables de cette décision    Watford : l'entraîneur Claudio Ranieri limogé    Abid Briki: Nous soutenons les mesures prises par Saied    Assurances | M.A.E : Une première !    Matériel informatique et télétravail : Comment réduire la consommation d'énergie ?    Risques mondiaux : Les inquiétudes pour l'avenir persistent    Contrepoint | Le mal et l'issue...    BNA Bank : Performances records et dynamique de croissance confirmée    Coronavirus: 4 décès et 2834 nouvelles contaminations, Bilan du 23 janvier 2022    Météo: Nuages passagers et températures en baisse, ce mardi    Ukraine : les USA évacuent livrant le pays à Poutine, l'UE spectatrice    Pièce "Hend, le prince de Djerjer" d'IZA LOU mise en scène par Jean-Luc Garcia à EL TEATRO Tunis    Rabat pourrait-il "voler" à Alger l'organisation du sommet de la Ligue arabe?    Sur nos écrans l «Al Kahen» de Othman Abou Laban : Le genre dans le mauvais    « Art Expo » à la galerie « Musk & Amber » : Action commune    Livres | «Ton absence n'est que ténèbres» de Jón Kalman Stefánsson : Une mosaïque romanesque extraordinaire    Ammar Mahjoubi: Le caractère fondamentalement inégalitaire de la société romaine*    Monde : Le président arménien annonce sa démission    Un astéroïde "potentiellement dangereux " passera prés de la terre mardi soir    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Un portefeuille de 15 millions de dollars en jeu
La BFPME et le fonds qatari « QFF » l'emploi des jeunes tunisiens dans les régions intérieures
Publié dans Le Temps le 23 - 10 - 2013

• Les prêts accordés par la BFPME seront à taux 0, avec une maturité de 5 ans et un délai de grâce de 2 ans
Dans le cadre du renforcement des relations tuniso-qataries, et dans le but de soutenir l'économie tunisienne à travers la promotion des PME, un accord sur un programme de coopération a été signé entre la Banque de Financement des Petites et Moyennes Entreprises (BFPME) et le Qatar Friendship Fund (QFF) qui financera la dite banque par un montant qui s'élève à 15 millions de dollars, et ce dans le but d'aider les jeunes tunisiens à lancer leurs propres projets.
Il est certain que la jeunesse tunisienne, en particulier les jeunes diplômés des régions intérieures du pays, est confrontée aujourd'hui à de nombreux défis, y compris le phénomène du chômage, qui a atteint, selon les dernières statistiques 16.5%. Ce pourcentage augmente en particulier dans les régions intérieures, où il atteint jusqu'à 23% dans les régions du Sud-Est. Aujourd'hui, il est important de se poser quelques questions relatives au projet QFF/BFPME : Ce genre d'initiative aura-t-il un impact direct sur l'avenir de la jeunesse tunisienne ? Cela encouragera-t-il les jeunes à lancer leurs propres projets ? Serait-ce une des solutions résolvant le problème du chômage pour les années à venir ?
Afin d'avoir plus de détails sur cet accord de coopération, nous avons rencontré Son Excellence l'Ambassadeur de l'Etat du Qatar en Tunisie, Monsieur Saad Ben Nasser El Hamidi, et le Président Directeur Général de la Banque de Financement des Petites et Moyennes Entreprises, Monsieur Khalil Ammar, à qui nous avons demandé plus d'éclaircissements.
Soutenir l'entreprenariat en Tunisie
Le Qatar Friendship Fund (QFF) a lancé son programme en Tunisie le 08 Mai 2013 à travers l'appui de ses premiers partenaires tunisiens à savoir, Réseau Entreprendre Tunis et Start Up Factory. Il est à rappeler que l'objectif de QFF en Tunisie est de consolider les relations entre la Tunisie et le Qatar, et ce en créant de nouvelles opportunités d'emploi pour les jeunes tunisiens pour qu'ils puissent réaliser leurs aspirations tout en améliorant leurs conditions de vie, et ce à travers l'entreprenariat et les nouvelles technologies.
De ce fait, le Qatar Friendship Fund se veut une plateforme économique qui regroupe le plus grand nombre de partenaires tunisiens, (du secteur public, privé et de la société civile) en vue de couvrir toute la chaîne de valeur de l'entrepreneuriat, c'est-à-dire de la conception à l'expansion de nouvelles initiatives ou de projets existant désirant se développer.
QFF et ses partenaires assureront aussi bien la formation que le suivi nécessaire des jeunes entrepreneurs tunisiens, sur les plans techniques et financiers, leur fournissant de ce fait les conditions optimales de réussite.
C'est dans ce cadre que la BFPME rejoint les efforts de QFF devenant ainsi le troisième partenaire de cet écosystème.
Son excellence l'Ambassadeur de l'Etat du Qatar et Président de QFF, Monsieur Saad Ben Nasser El Hamidi a déclaré : « QFF et ses partenaires tunisiens ont œuvré depuis le lancement de ce programme à soutenir la jeunesse tunisienne. La signature de cet accord est la concrétisation de notre vision pour la Tunisie. Ainsi, 345 projets bénéficieront directement de ce programme s'étalant jusqu'au début de l'année 2016 avec l'appui de la BFPME ».
Et d'ajouter également : « la signature de cet accord aura un impact positif et direct sur la jeunesse tunisienne, et en particulier ceux qui habitent les régions intérieures, et qui ont le plus besoin de soutien afin de concrétiser leurs opportunités. La contribution de QFF d'un montant de 15 millions de dinars, servira à renforcer les fonds propres des candidats aux projets, facilitant ainsi l'octroi des prêts à ces jeunes promoteurs. Ce projet prendra effet au début du mois de novembre 2013».
De la conversion de l'idée en projet !
La BFPME, la Banque de Financement des Petites et Moyennes Entreprises, le partenaire de QFF en charge de ce programme, a été créée en 2005 afin de promouvoir et de soutenir les jeunes entrepreneurs. La Banque dispose de 20 bureaux répartis sur l'ensemble du territoire tunisien et fournit des services d'assistance et de facilitation des l'accès au financement.
Depuis sa création, la Banque a contribué au financement de plus de 1600 projets avec des crédits pouvant atteindre 240 milles dinars par projet dans l'industrie, l'agriculture, les services et les énergies renouvelables.
Le Président Directeur Général de la BFPME, Monsieur Khalil Ammar, explique dans ce contexte que le programme de coopération signé entre la BFPME et QFF permettra aux jeunes tunisiens dans les régions intérieures d'obtenir le financement nécessaire pour la création de leurs propres projets, ce qui contribuera à générer approximativement 6,600 emplois directs et 19,800 emplois indirects.
Monsieur Khalil Ammar ajoute: « QFF contribuera ainsi à la création et le développement des petites et moyennes entreprises à travers la Tunisie, et une attention particulière sera accordée aux régions prioritaires et aux projets innovants et à forte valeur ajoutée ».
Les prêts accordés par la BFPME seront à taux 0, avec une maturité de 5 ans et un délai de grâce de 2 ans.
Il convient de noter que la Banque est forte d'une expertise reconnue en matière de coopération avec les différents opérateurs dans les secteurs public et privé et qui sont capables de contribuer et de faciliter la réussite du programme de QFF.
Pareilles initiatives contribueront à surmonter les défis majeurs de la Tunisie en termes de développement économique et social. Ceci se caractérise, entre autres, par la réduction du taux de chômage, l'amélioration des conditions de vie des populations des zones de développement régional ou encore par l'assurance d'une justice sociale à la hauteur des attentes de chacun.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.