Seifeddine Makhlouf : « Le prochain gouvernement doit être composé de partis et formé sur la base de quotas partisans »    SNJT : Appel pour la libération immédiate de Taoufik Ben Brik    4 nouveaux cas de contamination dont 3 locaux    Pétrole : Les cours du Brent en hausse de 5% sur l'ensemble du mois de juillet 2020    TOPNET: Le leader qui s'emploie à démocratiser l'internet et innover utilement    Mohsen Hassan, expert en économie et ancien ministre du Commerce, à La Presse : «Pas de sortie de crise en l'absence de visibilité politique»    INDISCRETIONS D'ELYSSA    Espagne: Le roi Juan Carlos décide de s'exiler après des soupçons de corruption par la justice    CONDOLEANCES : Mustapha GUEDDAH    Le CAB concède le nul face à l'USBG au Bsiri : La situation devient alarmante !    En marge de EST-Assoliman : Ces Capbonais qui forcent le respect    Les Aghlabides ratent la reprise : La JSK touche le fond    MEMOIRE : Abdelaziz CHAOUACHI    Les unités de la protection civile effectuent 114 interventions pour éteindre les incendies    ‘'Le coronavirus encore là pour longtemps''    Gloire au soldat martyr, honte aux hommes politiques    IT'S TIME TO GO!…by Anouar Chennoufi    Danse contemporaine à «Sahriyet été 2020 A Hammamet» : Des œuvres riches et subtiles...    Canon et Climatepartner Célèbrent Dix ans de Partenariat    CA Bizertin : Kais Yaakoubi à la tête du staff technique    Tunisie: Reprise du transport du phosphate vers le complexe chimique après un mois de suspension    La production globale de phosphate n'a pas dépassé les 2136 mille tonnes, à fin juillet 2020    Les Allemands invités à investir en Afrique post-Covid-19    226 nouveaux cas de coronavirus en Libye    Météo : Températures en baisse    Tunisie: Le syndicat des travailleurs au sol de Tunisair réclame la fermeture de l'aéroport Tunis-Carthage    Tunisie: Zouhair Makhlouf annonce avoir dit à Hichem Mechichi qu'on peut former un gouvernement sans Ennahdha    Tunisie: Nabil Karoui: "Les affaires libyennes ne sont pas les notre"    Zouhair Maghzaoui : Même les sympathisant d'Ennahdha le soutiennent discrètement    Nouveau comité sur les affaires réglementaires : placer les lois et régulations au cœur de la compétitivité de l'Afrique    Drogba candidat aux élections de la fédération ivoirienne de football    OFFICIEL : Saïd Saïbi nommé entraîneur de l'AS Rejiche    Des signes annonciateurs d'un début imminent de la guerre en Libye ?    Encore 3 cas de عدوى محلية contamination locale de Coronavirus et 1 cas importé enregistrés à Tunis, Jendouba et Sfax    Tunisie : Discours de Kaïs Saïed à Mahdia et Sfax sur l'émigration illégale    Lutte contre la migration irrégulière : Pour une coordination plus grande entre les forces sécuritaires et armées    Ligue des champions de l'UEFA : C'est l'heure de la reprise !    Les Emirats à la Turquie : Ne vous immiscez pas dans les affaires arabes    Success Story : Mohamed Abid, un tunisien à la conquête de Mars    Mohamed Abid, le Tunisien à la conquête de la planète Mars    Monastir | Les familles de 24 pêcheurs appellent à intervenir pour libérer leurs enfants retenus par les autorités italiennes    Palais Borj Baccouche : Un joyau architectural à l'abondan    Gisèle Halimi, une autre icône de la diaspora tunisienne disparait    Le coronavirus, un choc traumatique(1)    Kaouther Ben Hania à la Mostra de Venise    Pièce de théâtre "La conférence des oiseaux" à Sahriyet été 2020 à Hammamet    Ciné-Drive en Tunisie : Le cinéma autrement au temps du Coronavirus    Ceux d'en haut qui nous regardent    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Efforts pour instaurer le calme
Publié dans Le Temps le 29 - 05 - 2015

Les forces sécuritaires ont fait usage, hier matin, de gaz lacrymogène afin de prévenir de nouveaux heurts entre groupe de jeunes de Jemna (délégation Kébili sud) et des jeunes d'El Kalaa (délégation Douz nord) qui organisaient un sit-in de protestation devant le siège du tribunal de première instance.
Les protestataires d'El Kalaa ont brandi des pancartes
pour exprimer leur innocence et revendiquer la libération du président de la délégation spéciale de la municipalité de Kalaa et son fils qui ont été arrêtés à la suite d'actes de violence et de saccage opérés mardi dernier dans une exploitation agricole à Jemna.
Les forces sécuritaires ont été déployées aux alentours du siège du tribunal de première instance pour empêcher toute nouvelle altercation entre les deux groupes.
Un policier et deux habitants d'El Guella ont été légèrement blessés par des jets de pierres lancés par les groupes de jeunes, a affirmé une source médicale de l'hôpital régional de Kébili.
Des unités militaires ont été déployées dans la zone agricole près de la localité El Gred (entre El Kalaa et Jemna) pour empêcher toute altercation entre les jeunes des deux zones, a constaté le correspondant de l'Agence TAP dans la région.
Les forces sécuritaires effectuent depuis la nuit de mercredi des opérations de ratissage pour empêcher tout acte de violence entre les deux parties, permettant
ainsi d'instaurer le calme dans la région.
Un groupe de jeunes de la localité de Jemna ont bloqué, jeudi matin, la route régionale 216 au niveau de l'entrée sud de la localité pour protester contre les dégâts subis, a constaté le correspondant de la TAP précisant que des sages de la région ont intervenu et la voie a été réouverte.
Selon une source responsable de l'hôpital régional de Kébili, les affrontements survenus mercredi entre les jeunes des deux localités ont fait quatre blessés parmi les policiers atteint de tirs de chevrotine dont un policier, blessé au niveau de la poitrine et du ventre,
a été maintenu sous surveillance. «36 habitants ont été également blessés, depuis mardi dernier, lors de ces heurts, ont été soignés dans des hôpitaux de Kébili et de Douz et ont quitté ces établissements de santé à l'exception d'un citoyen de Jemna toujours sous surveillance médicale», a précisé la même source. Les affrontements ont fait plusieurs dégâts matériels, a constaté le correspondant de la TAP dans la région.
A l'initiative de l'URT et de l'URICA à Kébili ainsi que les autorités régionales et des représentants de la société civile, une séance de travail était prévue
hier après-midi au siège du gouvernorat afin de trouver un compromis entre les deux parties en conflit et éviter toute escalade de violence, a affirmé le secrétaire général de l'URT, Ali Boubaker.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.