Abid Briki adresse un message à Kais Saïed [Audio]    Sami Ben Slama : ce qui se passe est contraire aux engagements du président    Hand – Championnat d'Afrique des Clubs Champions : programme TV de dimanche    CAN 2025: Officiel. La Tunisie n'est pas concernée pour remplacer la Guinée !    Mondial 2022 : Liste des villes françaises qui vont boycotter la compétition !    Béja: L'usine de sucre va reprendre son activité la semaine prochaine [Vidéo]    Hubert Tardy-Joubert : de l'IFT au cabinet de la ministre de l'Europe et des Affaires étrangères    Kaïs Saïed reprend son rôle d'explicateur    La Chine est-elle sur le point de se redresser sur le plan cyclique ?    Hédi Bouraoui élevé Académicien à vie à la Société Royale du Canada    Kais Saïed évoque le sujet de la fuite des médecins [Vidéo]    L'Algérie sera candidate à l'organisation de la CAN 2025    OTE : des pays européens ont l'intention de restreindre les transferts de fonds des résidents étrangers    Béja: Le secteur agricole en grève de 3 jours    Kais Saïed veut renforcer le dispositif sécuritaire aux alentours de l'hôpital La Rabta [Vidéo]    Météo | Légère hausse des températures, aujourd'hui    Le Pr Tahar Gallali: Un grand homme de science    Deguiche : le ministère veillera à l'application de la loi malgré l'accord entre la FTF et les clubs    Tunisie – L'accord avec le FMI est nécessaire mais insuffisant !    Tunisie – Noureddine Ben Ayed : Il est temps d'accorder à l'agriculture ce qu'elle mérite comme intérêt    Mahdia : La Corniche déclarée première plage écologique en Tunisie    Briki à Saïed : les élections sont en danger !    L'éducation au fil du temps qui passe : Que reste-t-il de l'école publique ?    Législatives anticipées : Quel avenir pour les partis politiques ?    L'édito de Taoufik Habaieb: S'attaquer aux démons    Tunisair pourrait se retrouver dans l'incapacité de payer les salaires de ses employés    En photos - Manifestation de soutien aux Iraniennes à Tunis    Monde-Daily brief du 30 septembre 2022: Guerre en Ukraine : Poutine officialise l'annexion de quatre régions occupées    Poutine facilite l'accès à la nationalité russe si...    Tunisie: 70% des personnes victimes d'une crise cardiaque sont des fumeurs    Haykel Khadhraoui, nouveau DG par intérim de la BH Bank    Razi Meliani : seulement 30% des médicaments sont disponibles à la Pharmacie centrale    Ukraine : Poutine l'a fait… !    Le policier filmé en train de toucher un pot-de-vin, placé en garde à vue    Le CS Chebba rejette les décisions de la FTF    Spectacle Mallasine Story interprété par Bilel Briki au 4ème art    Les plus beaux dessins de soutien aux Iraniennes    Inauguration de l'académie Africaine de tennis à Sousse : Un acquis irréversible    La France décore Slim Khalbous des insignes de Chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres.    La vigilance éternelle    Dialogues éphémères | Considérations sur une politique anti-apocalyptique    Deguiche : vers la création d'un tribunal arbitral sportif tunisien    Solidarité féminine: Une manifestation de soutien aux femmes Iraniennes    France : La fin de Macron, après la même bourde que Chirac en 1997?    Festival de l'Humour Francophone 'Normal Enti' à Tunis    Le DG de Hyundai Mobis élu président de l'Organisation internationale de normalisation    «Mirath Music : l'exposition sonore itinérante » au Goethe-Institut de Tunis : Musique itinérante    37e édition du Festival International du Film Francophone de Namur (FIFF) : Deux films tunisiens en compétition    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Ben Guerdane renaît lentement de ses cendres
Publié dans Le Temps le 09 - 03 - 2016

Théâtre, lundi 7 mars d'une attaque terroriste d'envergure avortée, la ville de Ben Guerdane a repris hier son souffle suite à une nuit calme marquée par une observation stricte des consignes du couvre-feu décrété de 19 heures à 5 heures du matin.
Ainsi les rues de la localité ont retrouvé, hier à la première heure du matin leurs mouvements habituels, plus précisément les activités commerciales avec l'ouverture de la majorité des magasins qui s'est poursuivie, normalement, jusqu'à 9h30 lorsque des informations ont fait état de l'existence d'affrontements sporadiques et de chasse à l'homme dans la zone de Jallal se trouvant à environ 7 kilomètres du centre de la ville.
En effet, les informations indiquaient qu'un groupe composé de quatre individus a tiré des coups de feu en direction de la caserne militaire avant de se retrancher dans l'une des maisons avoisinantes où ils ont été encerclés par les unités sécuritaires et militaires. Les échanges de tirs se sont poursuivis, à ce rythme, pendant près d'une heure avant de s'achever par l'arrestation d'un des membres du groupe terroriste et l'élimination des autres.
Place fut donnée, ensuite, à de vastes opérations de ratissage exécutées par voie maritime, terrestre et même aérienne, sachant que des descentes ont été effectuées dans la nuit du lundi à mardi dans les zones dites de Jallal, El Amriya et Tabaî et ont permis de mettre la main sur d'importantes quantités d'armes et d'arrêter 17 suspects.
D'autre part, une descente a été menée, hier matin, à la mosquée Ennaguez dans la zone de Tabaî qui a été minutieusement fouillée suite à des données faisant état de la présence de certains éléments terroristes en fuite.
Par ailleurs, interrogé, le muezzin de la mosquée « Jallal», Jilani Guerfel, a fourni des précisions quant aux allusions faites, auparavant, par le chef du gouvernement concernant le démarrage de l'opération terroriste suite à un signal donné à partir de cette mosquée.
M. Guerfel a déclaré qu'à l'aube du lundi 7 mars, il s'est dirigé, comme à son habitude, à la mosquée Jallal vers 5 heures à l'aube où il a fait le premier appel à la prière d'El Fajr sans rien remarquer d'étrange ou d'inhabituel dans le sens où la mosquée était pratiquement vide et aucune personne étrangère ne s'y trouvait.
Et d'ajouter que vers 5h13, il a clamé le 2ème appel à la prière d'El Fajr. Et avec l'arrivée des premiers prieurs les bruits des détonations commençaient à se faire entendre, ce qui ne les a pas empêchés d'effectuer la prière avant de quitter la mosquée et de se réfugier dans l'une des boutiques du voisinage jusqu'à l'arrivée des unités de l'Armée nationale qui leur avaient demandé de rester dans le local de commerce jusqu'à la sécurisation des lieux vers 9 heures du matin, ce qui leur avait permis de quitter la place.
Le même imam a affirmé que les terroristes n'ont, à aucun moment, fait irruption dans la mosquée et les impacts de balles observées sur la façade du minaret, comme rapporté par les médias, résulteraient des échanges de tirs entre les terroristes et les unités de l'Armée et de la Garde nationales avant de conclure qu'il assurait les appels à la prière à la mosquée Jallal depuis 2008 tout affirmant qu'il est désigné par le ministère des Affaires religieuses.
Calme précaire et opérations
de ratissage
Aux dernières nouvelles, on parle d'un calme précaire qui régnait hier après-midi à Ben Guerdane, après des coups de feu entendus, dans la matinée dans la localité de Jallal (7 km du centre ville de Ben Guerdane), dans le cadre des opérations de ratissage pour traquer les terroristes en fuite et retranchés dans la région.
«La situation est sous contrôle», ont affirmé des sources sécuritaires à la correspondante de la TAP, rappelant que les forces de sécurité sont déployées, notamment, à proximité des entrées de la ville et districts de sécurité.
«Des patrouilles sécuritaires et militaires poursuivaient les opérations de ratissage dans la ville et des hélicoptères survolaient la région», ont-elles ajouté.
Le gouverneur de Médenine, Tahar Matmati, qui s'est rendu au chevet d'un blessé transporté, lundi, à l'hôpital régional de Ben Guerdane, a déclaré que la cellule régionale de crise, chargée du suivi de la situation dans la région, se réunit en permanence pour examiner la situation sécuritaire, assurer la coordination et fournir le soutien logistique.
Quant aux activités économiques, administratives et scolaires, elles ont continué à être suspendues, hier à Ben Guerdane, à l'exception de quelques commerces et boulangeries, a constaté la correspondante de la TAP dans la région.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.