Bourse de Tunis – Wifak Bank : Baisse des fonds propres et du cours de l'action de la banque    Europa League : Une soirée parfaite pour Lyon et Monaco    Tunisie – Et la punition des sfaxiens continue et abat tous les records !    Bilan Covid-19 : 233 nouveaux cas et trois décès    Europa League : Aymen Abdennour, consultant chez Bein Sports    Ephéméride – 20 octobre 2011 : Les rebelles islamistes assassinent Mouammar Khadafi    Ahmed Souab : Mehdi Ben Gharbia est le bouc émissaire parfait !    Kaïs Saïed préside le Conseil des ministres et prône l'austérité    Une résolution du Parlement européen "pas trop mauvaise" pour Kaïs Saïed    Monde- Daily brief du 21 octobre 2021: La Turquie menace d'expulser 10 ambassadeurs occidentaux    Conseil de la concurrence - Des amendes de près de 11 millions de dinars infligées à des cliniques privées    Vient de paraître - Un nouveau recueil poétique de Abdelaziz Kacem : «Quatrains en déshérence»    Qui est Hassan Bedhief conseiller du président de la République chargé des Affaires économiques ?    Puissance et coopération dans la gouvernance du changement climatique    "Rouhaniyet" Nefta sous le signe "Hanin" du 4 au 7 novembre 2021    Ligue 1(CS Sfaxien) : le Mauritanien Ismail Diakité officiellement qualifié    Abir Moussi: Je suis celle qui a révélé aux tunisiens ce qui ce passait à l'ARP    Le Yachting Festival de Gammarth, du 21 au 24 octobre, au Port Marina de Gammarth    Le Parc d'activités économiques de Zarzis s'ouvre à l'investissement des TRE    La bibliothèque présidentielle: une institution américaine    Quel avenir pour la culture du colza en Tunisie ?    Moody's baisse la notation des dépôts bancaires à long terme de quatre banques tunisiennes    Les ministères de l'Equipement et des Domaines de l'Etat veulent mieux coopérer    Ami Assurances : Pas d'obligation d'OPA pour la BNA    Tunisie Covid-19 : Vaccination complète pour 66% de la population âgée de 75 ans et plus    AeTech : Augmentation du chiffre d'affaires de 41% au 30 septembre    Crise de l'huile subventionnée à Sfax, le directeur régional du commerce se prononce    Des avocats manifestent pour demander la libération de Seïf Eddine Makhlouf    UEFA Champions League : Equipe type de la J3    Ministère des Affaires Sociales: Versement des aides scolaires et universitaires très prochainement    Les relations tuniso-libyennes: Cafouillage diplomatique    TRANSTU: Le métro léger n°4 roulera sur une seule voie du 22 au 28 octobre 2021    Entretien téléphonique Najla Bouden-Abdelhamid Dbeibah    8ème Sfax Marathon International 2021, dimanche 7 Novembre    Sommet virtuel de la FIFA le 20 décembre    Europa League (Poules / 3è J) : les matches de ce jeudi    Djaili Amadou Amal lauréate de la sixième édition du prix Goncourt en tournée en Tunisie    Monde- Daily brief du 20 octobre 2021: Poutine décrète une semaine chômée payée pour freiner l'épidémie de Covid-19    Sénateur Bernie Sanders: Palestinians lives matter    La scène artistique tunisienne perdre le scénographe et artiste pluridisciplinaire Kais Rostom    Donald Blome proposé ambassadeur auprès de la République Islamique du Pakistan    Zammour Trekking de retour pour une 4e édition du 4 au 8 novembre 2021 à Médenine    Barcelone vs Dynamo Kiev : Sur quelle chaîne regarder le match en direct et live streaming ?    Ministre des Affaires culturelles: La situation sociale des artistes est notre priorité    Kairouan: Le ministre du Tourisme appelle à renforcer davantage le tourisme religieux et spirituel    La légende de Carthage en superstar à la Fashion Fair de Stockholm    Mahdia Des tensions suite au naufrage d'un bateau transportant des clandestins    Moncef Marzouki confond Khaled Mechaal et Ismaïl Haniyeh!    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les violences contre les femmes: quel traitement médiatique?
Publié dans L'expert le 13 - 12 - 2016

L'Association Tunisienne des Femmes Démocrates considère que les violences faites aux femmes sont une violation de leurs droits humains et une atteinte à la dignité humaine. À l'occasion des 16 jours d'activisme de lutte contre les violences faites aux femmes qui ont débuté le 25 novembre et se sont terminés le 10 décembre, le jour de la célébration de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, l'Association Tunisienne des Femmes Démocrates a posté la photo d'une femme qui a brisé le mur du silence en mettant à nu les séquelles sur son corps tuméfié des coups portés par son époux. Aussitôt l'image publiée, soit moins de 3 minutes après, Facebook censure la photo et ferme la pageofficielle de l'association.

L'Association Tunisienne des Femmes Démocrates dénonce avec fermeté:
* La censure faite au nom de la morale sans considération du contenu et du but de la publication de la photo d'un corps tuméfié suite aux violences subies
* L'enfermement du corps des femmes dans l'idée d'un corps objet de plaisir et sujet de sédition et la constance dans le déni de la gravité des violences qu'il subit
* Les obstacles mis à la campagne de sensibilisation et de prévention des violences faites aux femmes

Aussi, l'Association Tunisienne des Femmes Démocrates demande :
* Le dévoilement des violences faites aux femmes, sa dénonciation dans tous les medias et le rejet de toute censure arbitraire afin de soutenir les campagnes de prévention et de sensibilisation sur les violences qu'elles subissent.
* La contribution à la diffusion d'images de femmes rompant avec le système patriarcal qui fait du corps des femmes la propriété des hommes, un corps impudique qu'il faut couvrir.
* La diffusion d'une culture de non violence et l'abrogation des discriminations
* La contribution à la mise en place d'une égalité et d'une citoyenneté entières et effectives pour les femmes, en conformité avec les droits humains dont ceux des femmes forment une part indivisible.
* La participation à la lutte contre les discriminations à l'égard des femmes et à mettre fin à l'impunité dont jouissent les auteurs des violences.
* L'encouragement des femmes victimes de violence à briser le mur du silence, à dénoncer les violences qu'elles subissent.
* La levée de la censure de notre page fondée sur des critères moraux, en rappelant que tout ce que publie l'Association est porteur d'un projet sociétal de diffusion d'une culture des droits humains basée sur l'égalité totale entre les hommes et les femmes. Porter atteinte à ce projet serait lourd de conséquences dans un pays en transition démocratique et ne peut que renforcer le conservatisme, l'obscurantisme et les atteintes aux droits et libertés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.