Football : La Premier League pourrait reprendre le 17 juin    Le ministre de la Santé met en garde contre la consommation d'eau de source inconnue    Rappel du Ministère des Finances : le samedi 30 Mai est le dernier délai pour les entreprises désireuses de bénéficier des mécanismes d'encadrement et de soutien    Un nouveau cas de coronavirus à Bizerte    Décès de l'humoriste français Guy Bedos    On tarde à intégrer l'éthique à la vie politique    Création d'une nouvelle forme de financements exceptionnels refinançables    7 mois de vacances pour la moitié des équipes !    Ahmad Ahmad va témoigner !    Protocole sanitaire du tourisme tunisien    Rohani prône la coopération avec les ultraconservateurs    eux olympiques de Tokyo : les lutteurs tunisiens reprennent les entraînements le 4 juin    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour du 28 mai à 11H00    L'indépendance de la justice sur la sellette    La police dissuade les manifestants à Hong Kong    On traine les gens dans la boue sans aucun égard pour leur dignité    « Nouba 2 », l'exception qui ne fait pas la règle    Le premier roman tunisien sur Covid-19 et le confinement !    Quand le virtuel dépasse le réel    845 nouveaux cas au Koweït en 24 heures    Gafsa : arrestation de deux suspects dans l'incendie de la locomotive appartenant à la CPG    Tunisie: Arrestation deux suspects dans l'incendie de la locomotive de transport du phosphate dont un agent paramédical    Coronavirus : Deux nouvelles contaminations à Ben Arous    Tribune | Merci Albert Memmi d'être resté Tunisien dans l'âme    Quatre personnes arrêtées et une autre maintenue en liberté dans l'affaire de l'empoisonnement au « méthanol » à Hajeb El Ayoun    Didier Raoult défend toujours l'hydroxychloroquine    Date de l'examen de l'affaire de Sami Fehri fixée    Saisie d'argent et de faux bijoux d'une valeur de 250 mille dinars    Tunisie – Météo : Températures en baisse et pluies éparses l'après-midi sur le centre-ouest    Wall Street Journal met à l'honneur l'app mobile visionnaire du Club Sportif d'Hammam-lif    Les villes post-covid-19 | Najem Dhaher, chercheur et maître de conférences en urbanisme et aménagement, à La Presse : « Fin des aménagements dogmatiques et standardisés et retour à l'approche sanitaire »    Leaders Immobilier inaugure prochainement sa nouvelle agence au Lac 2    Inégalité fiscale et économique en Afrique du Nord : Savoir trouver le juste équilibre    REMERCIEMENTS ET FARK : Saïda JAZIRI    Perspectives clubistes : Le combat des chefs    Point de vue : Retour précipité !    Pierre Abi Saab, Journaliste et critique libanais, à La Presse : Questions de culture    MEMOIRE : Saloua KOURAICHI    Le personnel et cadres de la Santé publique observent ce jeudi « Une Journée de colère nationale »    Kais Saied furieux contre les nouveaux tarifs consulaires ?    Tunisie: Les institutions publiques sont priées de mettre fin aux contrats de deux députés    Olivier Poivre d'Arvor, reconduit à la présidence du musée national de la Marine    L'association Nous Tous prépare un programme de célébration de l'œuvre d'Albert Memmi    Zarzis : Mieux vaut tard que jamais !    Tribune | A peu de gens convient le diadème !    Libye : Les Etats-Unis accusent la Russie de transférer des avions de chasse en Libye pour aider ses mercenaires de “Wagner”.    Tunisie: Poursuite par le ministère de la Défense des recherches de migrants clandestins naufragés au large de Sfax    MEMOIRE : Sadok BEN SEDRINE    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La France et la Turquie s'accusent de semer le trouble en Libye
Publié dans L'expert le 31 - 01 - 2020

Après avoir accusé Recep Tayyip Erdogan de continuer à intervenir dans les affaires libyennes, le président Emmanuel Macron s'est vu reprocher la responsabilité française dans les « problèmes » du pays.
« Le principal responsable des problèmes en Libye depuis le début de la crise en 2011 c'est la France », a déclaré le porte-parole du ministère turc des Affaires étrangères, Hami Aksoy, mercredi 29 janvier.
« Ce n'est un secret pour personne que ce pays continue d'offrir un soutien inconditionnel (au maréchal Khalifa Haftar) en échange d'un droit de regard sur les ressources naturelles en Libye », a-t-il ajouté.
Ces accusations font suite aux propos d'Emmanuel Macron, qui reprochait plus tôt au président turc Recep Tayyip Erdogan de « non-respect de la parole donnée ».
« Nous voyons ces derniers jours des navires turcs accompagner des mercenaires syriens arrivant sur le sol libyen. C'est en contravention explicite avec ce que le président Erdogan s'était engagé à faire lors de la conférence de Berlin. C'est attentatoire à la sécurité de tous les Européens et des Sahéliens », a déclaré le président français aux côtés du Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis, qu'il a reçu à déjeuner.
Le chef de l'Etat a aussi répété qu'avec ses partenaires européens il soutenait la Grèce et Chypre, « en condamnant les intrusions et provocations de la Turquie ».
Un partenariat France-Grèce
Emmanuel Macron a annoncé, par ailleurs, la mise en place d'un partenariat stratégique de sécurité entre la France et la Grèce, qui sera précisé dans les prochaines semaines, avec une présence navale accrue des forces françaises afin « d'assurer pleinement la sécurité d'une région stratégique pour l'Europe ».
Déjà, le 19 janvier, le chef de l'Etat avait demandé lors du sommet sur la Libye à Berlin que « cesse » l'envoi à Tripoli de combattants syriens pro-turcs.
Ankara est accusé d'avoir dépêché quelques centaines de combattants syriens sur place, en soutien à Fayez al-Sarraj, chef du gouvernement d'union nationale (GNA), reconnu par l'ONU ,et en grande difficulté face à l'offensive de son rival, le maréchal Khalifa Haftar, qui contrôle les trois-quarts du territoire libyen.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.