DECES : Médecin général Mohamed Moncef Ben Moussa    Le 27 novembre, date de la plénière à l'ARP pour le vote de la LF complémentaire    Une excédent commercial de 157 MDT des produits de la pêche (janvier-septembre 2020)    Focus Business | Les projets public-privé sur la sellette    Moez Chakchouk prend la défense du projet du port Enfidha    Le digital et médiation culturelle : Des idées à revendre    Impact de la crise Covid-19 sur le secteur de l'hôtellerie : De lourdes conséquences sociales    Projet Souk El Kahina : Appui à la petite agriculture en Tunisie    Sécurisation des dispositifs médicaux : Un hacker peut‐il vous briser le cœur?    Elon Musk dépasse Bill Gates pour devenir la deuxième personne la plus riche du monde    Expatriés : La régularité de Dräger    NEWS | La filière clubiste pour l'UST    Equipe nationale | Une esquisse de bilan : Kebaïer n'est pas le vrai problème    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 24 Novembre 2020 à 11H00    Vient de paraître | «Covid-19 La Tunisie abasourdie»    Coronavirus: De nouveaux décès à Manouba    Contrepoint | Petite déduction, grosse vérité    Présidence de la CAF : l'intérim du Congolais Constant Omari prolongé    Ooredoo atteint 24 gouvernorats durant sa campagne de sensibilisation contre la propagation du Covid-19    Donald Trump ordonne le transfert de pouvoir à Joe Biden    Kasserine : la vanne du champ pétrolier « Douleb » fermée par les sitinneurs    Vers le lancement du programme de l'initiative économique des femmes "Raeda" dans sa nouvelle version    Tunisie: La Première dame entamera ses fonctions au Centre d'études juridiques et judiciaires de Tunis    Après les bouteilles de gaz, une pénurie de carburant à Sfax    Foot : La Ligue des champions de l'UEFA reprend ses droits aujourd'hui    2846 cas confirmés en milieu scolaire depuis la rentrée    Les juges puis les cadres judiciaires, les grèves dans les tribunaux s'éternisent    Mercato : Le défenseur du Primeiro de Agosto dans le viseur du Club Africain    Le mystérieux virus Chapare inquiète les scientifiques    Jerandi en France pour participer à la Conférence ministérielle de la Francophonie    LC Europe (poules / J4): les matches de ce mardi    Météo | Légère hausse des températures et pluies sur la plupart des régions    Haikel Mekki-audio :" Le ministre des finances a présenté de fausses données à la commission des finances "    Tunisie [Vidéo]: Projets et préoccupations de l'île de Kerkennah, explications du maire    Affaire des déchets italiens : Le réseau Tunisie verte menace de recourir à la justice internationale    Les terribles conditions de vie des réfugiés éthiopiens    Pandémie, allégement de la dette et lutte pour le climat, en débat    Huit morts dans des tirs de roquettes    Le court métrage "A moitié d'âme" propose une image qui interpelle le cœur dans une société où l'argent est le maître du monde    Des participants au dialogue libyen auraient reçu des pots-de-vin, l'ONU mène l'enquête    Voici les prix des vaccins anti-Covid-19    En vidéo, Enfin une nouvelle chanson pour la diva Amina Fakhet    Mes odyssées en Méditerranée | Siciliens de Tunisie – les Ciscardi : De la Sicile à la Tunisie, la route de l'espoir...    Fadhel Jaziri à La Presse : «Notre politique culturelle n'est plus articulée sur un marché»    France: Nicolas Sarkozy jugé pour corruption et trafic d'influence    Nouvel ouvrage de Sahraoui Gamaoun sur l'histoire et le patrimoine de sa ville natale Akouda    "Non à la Démolition", une campagne artistique virtuelle pour sauvegarder le bâtiment de l'Hôtel du Lac à Tunis    Gastronomie: "Couscous" et "Charfiya " vers l'inscription au patrimoine immatériel de l'humanité de l'UNESCO    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Covid-19/ Economie : Risques accrus pour les pays en développement dépendant du tourisme
Publié dans L'expert le 02 - 04 - 2020

Les pays en développement, en particulier ceux qui dépendent du tourisme et des exportations de produits de base, sont confrontés à des risques économiques accrus, face à la pandémie du Covid-19, alerte le Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies (DESA), dans un rapport publié mercredi.
D'après la même source, la baisse des revenus liés aux produits de base et une inversion des flux de capitaux augmentent la probabilité de surendettement pour de nombreuses économies tributaires de ces produits de base.
Ainsi, les gouvernements se verront alors contraints de réduire les dépenses publiques, à un moment, où ils doivent augmenter leurs dépenses pour contenir la pandémie et soutenir la consommation et l'investissement.
Le développement durable ne sera pas épargné par cette crise qui touchera de manière » disproportionnée « , note le DESA dans son rapport : » Des millions de travailleurs à bas salaires dans les secteurs des services, qui manquent souvent de protection du travail et travaillent à proximité physique des autres « .
Et d'ajouter qu'en l'absence d'un soutien d'un revenu adéquat, cette pandémie affectera beaucoup de personnes qui tomberont dans la pauvreté, même dans les économies développés.
Commerce et investissement touchés
D'après le DESA, les effets néfastes des restrictions prolongées sur les activités économiques dans les économies développées impacteront bientôt l'investissement et le commerce dans les pays en développement.
Et d'expliquer qu'une forte baisse des dépenses de consommation dans l'Union européenne et aux Etats-Unis réduira les importations de biens de consommation en provenance des pays en développement.
De surcroît, la production manufacturière mondiale pourrait se contracter considérablement, compte tenu de la possibilité de perturbations prolongées des chaînes d'approvisionnement mondiales.
Dans le pire des scénarios, le PIB mondial pourrait diminuer de 0,9% en 2020 au lieu de croître de 2,5%, estime le DESA.
La production mondiale pourrait se contracter davantage si les restrictions imposées aux activités économiques se prolongent jusqu'au troisième trimestre de l'année et si les réponses budgétaires ne soutiennent pas les revenus et les dépenses de consommation, prévient le rapport.
La gravité de l'impact économique -qu'il s'agisse d'une récession modérée ou profonde- reste tributaire, en grande partie, de la durée des restrictions à la circulation des personnes et des activités économiques dans les grandes économies et de la taille et de l'efficacité réelles des réponses budgétaires à la crise.

Plan de relance budgétaire
Pour faire face à cette pandémie, le DESA recommande dans son rapport de mettre en place un plan de relance budgétaire qui puisse accorder la priorité aux dépenses de santé et apporter un soutien aux ménages les plus touchés par cette pandémie.
« Des mesures politiques urgentes et audacieuses sont nécessaires, non seulement pour contenir la pandémie et sauver des vies, mais aussi pour protéger les plus vulnérables de nos sociétés de la ruine économique et pour soutenir la croissance économique et la stabilité financière », a souligné Liu Zhenmin, Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires économiques et sociales
« Bien que nous devions donner la priorité à la riposte sanitaire pour contenir à tout prix la propagation du virus, nous ne devons pas perdre de vue ses effets sur la population la plus vulnérable et ce que cela signifie pour le développement durable. Notre objectif est d'assurer une reprise résiliente de la crise et de nous remettre sur la voie du développement durable », souligne Elliott Harris, économiste en chef des
Nations Unies et Sous-Secrétaire général au développement économique.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.