Tunisie – Pour quels candidats et quels partis les tunisiens ne vont pas voter ?    USBG-CA : qui sera le quatrième ?    Ligue 1 : L'ESS assure l'Afrique, le SG relégué et le Champion encore battu    Les pays africains dans le dernier Classement FIFA / Coca-Cola    En vidéos : Parc d'activités à Zarzis, un pôle économique majeur de La Méditerranée est né    Aujourd'hui, dernier délai pour l'inscription aux élections 2019    ESS-CA : un Classique pour l'Afrique    Six orphelins de djihadistes de l'EI rapatriés en Belgique    Après l'incarcération des 2 Premiers ministres algériens Ouyahia et Sellal, les anciens hauts responsables ont la peur au ventre    Sonia Ben Cheikh et Abdelkrim Zbidi supervisent la clôture de la saison sportive militaire    Météo du Weekend, températures en légère baisse aujourd'hui    Tunisie- Bac 2019: un candidat agresse un professeur à Siliana    Tunisie- Il la viole dans un cimetière.. la chambre criminelle rend son verdict    Tunisie: Arrestation en mer de 28 africains en majorité étudiants entrain d'immigrer clandestinement    Devant la mascarade survenue à l'ARP : Nabil Karoui est plus que jamais attaché à son droit constitutionnel de se présenter aux élections    Tunisie: Le ministère de l'Intérieur annonce un nouveau plan contre la migration clandestine    Le marketing d'influence, quand Instagram rapporte des sous !    Pétroliers attaqués : Washington accuse Téhéran, qui dément    Levée par la CAF de la suspension de 6 mois infligée à l'arbitre égyptien Jihad Greisha : il n'y avait donc pas d'arbitrage partial en faveur de l'EST à Rabat !    MEDIA LOVES TECH est de retour pour une deuxième édition!    Tunisie: Une décision judiciaire ôte toute légitimité juridique aux deux clans de Nidaa Tounes    Smartfuture, partenaire de Microsoft et représentant officiel de Certiport en Tunisie, organise le Championnat Microsoft Office Specialist Tunisie 2019    Rencontre-débat : Violations des droits de l'Homme le long des frontières extérieures de l'UE au Sahel    Dabchy, la seule startup Tunisienne qui participe au programme d'accélération Womentum 2019    Tunisie: Soutien de Nidaa Tounes à Nabil Karoui, “pourquoi pas”, répond Néji jalloul    Programme TV du vendredi 14 juin    Tunisie – Bac 2019 : Examens des Maths des sections Techniques,Economie, Sciences Exp. et Sport    Festival International De Poésie de Sidi Bou Saïd 2019 du 14 au 16 juin    Classement FIFA : La Tunisie gagne trois places (25e)    En vidéo: Attijari Bank et la compagnie maritime GNV signent une convention de partenariat en faveur des Tunisiens Résidant à l'Etranger    Championnat d'Angleterre : Les dates des chocs de la saison 2019-2020    Tunisie : La HAICA appelle Nessma TV à suspendre immédiatement la transmission    Tunisie – Météo : Températures en hausse atteignant 46 degrés sur le sud avec coups de Sirocco    Attaques de deux pétroliers en mer d'Oman-Washington accusée de “sabotage diplomatique”    « Boulevard Paris 13 », ou le premier Louvre du Street Art conçu par le franco-tunisien Mehdi Ben Cheikh    L'arrivée des armes et la présence des terroristes en Libye dénoncées par la Tunisie, l'Algérie et l'Egypte    BardoFest du 19 au 30 juin 2019 avec du théâtre, du cinéma et du jazz (Programme)    TTS accueille le premier vol charter touristique via Iraqi Airways de retour en Tunisie depuis 28 ans    Le blocage de la transition démocratique en Tunisie impactera la région, déclare Jean Pierre Raffarin    Tunisie: Approbation par le FMI d'un versement de 247 millions de dollars    Tunisair Express et Tunisie Telecom, une confiance renouvelée    Arabie Saoudite : IMAGES : 26 blessés par un missile des houthis qui a frappé l'aéroport d'Abha au sud du Royaume    Organisé par Le Pont Genève, huit maires tunisiens en voyage d'échange en Suisse    L'association Jeunesse et Horizons, en partenariat avec la Fondation Orange, organise la 5ème édition du TABARKA SKY LANTERN FESTIVAL    Le producteur de musique Jamel Saibi victime d'un sérieux accident    L'association Jeunesse et Horizons, en partenariat avec la Fondation Orange, organise la 5ème édition duTABARKA SKY LANTERN FESTIVAL «حلمة »    Lancement des travaux de restauration du site archéologique d'Oudhna (Photos)    Le Maréchal Haftar remet à l'Egypte le terroriste égyptien le plus recherché, Hicham el-Achmawy arrêté à Derna en octobre 2018    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Facebook – Quelles sont les pages qui travaillaient au compte d'Israël En Tunisie ?
Publié dans Tunisie Numérique le 17 - 05 - 2019

L'annonce par la direction du réseau social Facebook la désactivation d'un certain nombre de pages et de faux profils qui travaillaient au profit de l'entité sioniste, pour manipuler les opinions publiques et les orienter dans les choix, notamment, en Asie du Sud, en Amérique latine et en Afrique, y compris en Tunisie… Cette annonce n'a pas fini de susciter des débats et une vague d'indignation sur la scène tunisienne.
Cette indignation est double. Elle est en rapport avec cette ingérence inacceptable de l'entité sioniste dans les affaires internes du pays, et, même, dans la manipulation des élections. Ce qui constitue une grave atteinte à la souveraineté du pays. Miss il y a un côté de cette indignation qui est en rapport avec une certaine culpabilité d'un bon nombre de citoyens qui se sont sentis floutés, puisqu'ils ont cru n ces pages et les sornettes qu'elles distillaient.
Maintenant, en ce qui concerne la liste de ces profils qui ont été créés par les entreprises israéliennes et orientés vers la Tunisie, il y a, certes, certains noms de pages qui circulent, depuis ce matin et qui ont été révélés par des gens proches de la direction de Facebook, comme celles qui se donnaient pour nom :
* Tout sauf chahed
* Chahed degage
* الشاهد ارحل
* Stop à la désinformation et aux mensonges en Tunisie
* Les parasites de Tunis
Sachant que ces noms ne représentent qu'une infime partie de celles qui sont en train d'œuvrer dans ce sens. Et il suffirait de constater la disparition de certains profils pour savoir ce qu'il en était.
Ces pages se sont fixé pour objectif de «parasiter, justement, l'esprit des tunisiens, et de les manipuler en diffusant des intox, et en inondant le Net de désinformation, en publiant des chiffres erronés et des données inexactes, le tout pourquoi ?
Et c'est là la vraie source de la solution bien que ce ne soit pas la bonne question qu'il fallait se poser. Il aurait, peut-être, mieux valu se demander pourquoi Israël se donnait tant de mal pour manipuler les tunisiens et influencer les résultats des prochaines élections ? Ou, dans une autre version de la question : A qui profite le crime ? Et quelles sont les parties politiques qu'Israël voulait booster, et celles qu'elle entendait saboter ?
C'est à partir de cette question que les choses deviennent claires comme l'eau de roche. Car cette question va nous ramener huit ans en arrière avec le déclenchement de leur satané « printemps arabe ». Un projet préparé outre Atlantique, par les grandes puissances occidentales, et dont le principal, voire le seul, objectif était de garantir la stabilité, la sécurité et la prospérité d l'entité sioniste.
Ce petit bond dans le passé nous rappellera que les printemps arabe voulait rendre service à Israël, en installant l'Islam politique aux commandes de la région. Mais de nos jours, avec l'échec, et le dérapage, de la tentative, avec la virevolte opérée par les grandes puissances par rapport à ce projet, allant jusqu'à étudier sérieusement, la classification des frères musulmans comme organisation terroriste, l'entité sioniste constatant son projet tombé à l'eau, n'entend pas lâcher le coup aussi facilement. Il s'accroche et se débat et a voulu opéré tout seul sans compter sur ses alliés qui lui ont fait faux pas. Du coup, les fins stratèges d'Israël ont mis le paquet, pas moins que 812 000 dollars ont été dépensés en sponsoring de ces pages, qui ont atteint le nombre de 161 pages sans compter la trentaine de groupes créés et les trois millions de crédules qui ont suivi ces profils.
Il faut avouer que les israéliens sont tenaces et perspicaces. Ils ont constaté la réussite du déclenchement de leur chantier en 2011, à travers les réseaux sociaux, ce qui les a poussés à garder le même principe et utiliser le même support, profitant de l'engouement témoigné par certaines populations à croire, les yeux fermés, tout ce qui se dit sur les réseaux sociaux.
Maintenant, quant à l'objectif de toute cette manœuvre, eh bien c'est tout simple, ils veulent revenir à leur projet et booster les frères musulmans, notamment en Tunisie, seule contrée où ils ont, encore, une présence (pour le moment), et éviter qu'ils ne chutent dans les prochaines élections, ce qui commence à s'envisager sérieusement.
A partir de là, avec un axe islamiste dans la région, formée par la Tunisie et la Turquie, l'entité sioniste pourrait reprendre ses affaires, et continuer ses combines.
Donc, en conclusion, sans trop se poser de questions, les pages administrées par les israéliens et leurs serviteurs sont celles qui font l'éloge des islamistes. Mais comme ils sont assez rusés pour ne pas y aller ouvertement, ces pages sont en train de s'acharner sur tous ceux qui peuvent gêner les islamistes, comme les partis libéraux et entre autres, Tahya Tounes, et son chef (supposé) Youssef Chahed qui risque de prendre la grosse tête et de laisser tomber ses alliés de l'instant, les islamistes d'Ennahdha !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.