Comité de défense de Slim Riahi: Conférence de presse [Vidéo en direct]    EXCLUSIF: Najla Bouden participe au Forum de Davos    Artes propose la distribution d'un dividende de 0,8 dinar par action    Foot-Europe: le programme du jour    EFA Africa E-Sports 2022 : La Tunisie bat le Mozambique et file en finale    Tolérance et ouverture...Ce qu'a dit l'ambassadeur de France à propos de la Tunisie    Zied Mallouli : à Sfax, nous avons des sangliers en plus des ordures    Prix au marché municipal de Sidi Bouzid [Vidéo]    Abdelmajid Zar : la tentative de m'écarter de l'Utap est une trahison    NBA – Finale Conférence Ouest : Golden State maîtrise Dallas pour le 1er match    FTF : Un nouveau renfort pour l'EN avant le mondial (photos)    Prévenir la pénurie alimentaire    Ghazi Maherzi: Le représentant du géant ukrainien de produits métallurgiques    Bassem Trifi : il faut qu'il y ait un vrai dialogue pour en parler    Près de 135 mille candidats passeront les épreuves du baccalauréat    Temps clair à peu nuageux    Des Israéliens à la Ghriba    Ezzahrouni: Arrestation d'un individu condamné à 15 ans de prison pour trafic de drogue    Match amical: USA-Maroc le 1er juin à Cincinnati    Le président de l'Instance générale des prisons et de la rééducation démis de ses fonctions    Par A.Ben Gamra : Notre banque centrale (BCT) cause elle-même l'inflation de notre économie    Isie, USAID, commission de Venise …Les 5 infos de la journée    Projet des Bibliothèques de l'imaginaire : vers la création de 100 bibliothèques dans les écoles rurales    Bien plus qu'un festival… un lieu de rencontre pour voir Gabes en plus grand    Libye : Bach Agha annonce Syrte comme siège de son gouvernement    Le PDL saisit la Commission de Venise pour dénoncer des ''irrégularités'' dans le processus électoral    Motus après le missile de l'USAID, Tunis attend qu'on coupe le robinet du FMI    Imed Hammami: Un remaniement ministériel est nécessaire    Quand Abdelkefi rappelle à Saied qu'il aurait dû le mettre à la Kasbah    match Eintracht Francfort vs Glasgow Rangers: Regarder la finale de l'Europa League 2022    Club Africain vs Etoile du Sahel: Lien streaming pour regarder le match CA vs ESS de la ligue 1 Tunisienne    Le Festival de l'Amandier débute ce vendredi à Sfax    Tahar Bekri: Aboulkacem Chebbi et la revue Forge    Roland Garros : Ons Jabeur commence les entraînements    OVNI : Des aveux inédits depuis 50 ans et ça se passe au Congrès américain    Ben Slama : le projet de calendrier du référendum a été élaboré par des parties étrangères à l'Isie !    La hausse du taux directeur ne nous aidera pas    Master International Film Festival : Un nouveau festival cinématographique tunisien en juin à Hammamet    Industrie du textile-habillement | La résilience à toute épreuve    Billet | Des signaux de reprise positifs    Du Cap-Vert, au Cap Bon, Elisabeth Moreno part à la conquête des électeurs français de Tunisie    La nuit des musées tunisiens: Ouverture exceptionnelle de 15 musées la nuit le 18 mai    L'artiste Mondher Jebabli n'est plus    Le consulat tunisien à Tripoli appelle les Tunisiens à la vigilance    Taïeb Dridi: Toujours à Odessa pour exporter des céréales et des féculents    "Nuit des musées tunisiens": 15 musées ouvrent leurs portes gratuitement pour des visites nocturnes    Des amis d'enfance juifs ouvrent un restaurant de couscous tunisien à Paris    Lancement du PREMIER MEDIA FEMINISTE de la MEDITERRANEE    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Coronavirus : Quels types de vaccins COVID-19 sont développés dans le monde ?
Publié dans Tunisie Numérique le 18 - 05 - 2020

Un site spécial est récemment apparu qui regroupe les informations de l'OMS, des CDC des Centers for Disease Control and Prevention et d'autres sources: COVID-19 Vaccine & Therapeutics Tracker. Le site est pratique pour suivre le développement des vaccins en temps réel.
Il existe déjà plus de 100 candidats potentiels pour les vaccins anticoronavirus, huit d'entre eux faisant l'objet d'essais cliniques chez des personnes en bonne santé. Le principe d'action des vaccins est basé sur plusieurs façons d'induire une réponse immunitaire dans le corps – chacun d'eux a ses propres avantages et inconvénients.
Quels types de vaccins sont développés?
1.Vaccins basés sur le virus atténué
Qu'Est-ce que c'est?
Le vaccin, qui contient un virus SARS-CoV-2 très fortement atténué (en d'autres termes, affaibli ) en laboratoire. Des vaccins de ce type sont connus depuis les années 1950: le principe sous-tend les vaccinations contre la rougeole, les oreillons, la rubéole (ROR) et la varicelle.
Qui est impliqué dans ce vaccin et à quel stade?
La société américaine Codagenix (développée conjointement avec l'Indian Serum Institute) a annoncé le 13 février 2020 le début du développement d'un vaccin à base de virus atténué. Selon l'OMS, le 30 avril 2020, le vaccin est en phase d'essais précliniques – c'est-à-dire qu'il n'a pas encore été créé ou est testé sur des animaux de laboratoire.
1. Vaccins inactivés
Qu'Est-ce que c'est?
Un vaccin qui comprend des virus inactivés, c'est-à-dire incapables d'infecter les cellules. Il s'agit également d'un vaccin ancien et éprouvé: le principe sous-tend la vaccination contre la polio et la coqueluche.
Qui est impliqué dans le vaccin et à quel stade?
Selon l'OMS, au 30 avril 2020, deux développeurs chinois avaient eu le plus de succès dans la création d'un vaccin inactivé. Sinopharm prépare deux vaccins à la fois : Le médicament n1, créé en collaboration avec l'Institut des produits biologiques de Wuhan, est dans la première phase des essais cliniques – la tolérance au vaccin est testée chez des personnes en bonne santé.
Le médicament n2, créé en collaboration avec l'Institut des produits biologiques de Pékin, est au tout début du développement – au stade de l'approbation des documents réglementaires.
La plupart des informations concernent le vaccin de Sinovac, qui en est également à sa première phase d'essais cliniques. Cette société collabore avec la société américaine Dynavax, qui a donné à Sinovac un adjuvant efficace qui fonctionnait bien dans le vaccin contre l'hépatite B – il n'est donc pas surprenant que le développeur chinois ait pris les devants car cela lui fait gagner beaucoup de temps.
Le 19 avril, Sinovac a publié une pré impression, une version préliminaire d'un article qui a montré que leur vaccin fonctionne: il stimule la formation d'anticorps contre 10 souches de SRAS-CoV-2 chez la souris, le rat et le singe rhésus. Bien qu'il soit trop tôt pour se réjouir – nous ne savons toujours pas comment le vaccin se manifestera sur les humains.
1. Vaccins vectoriels
Qu'Est-ce que c'est?
Vaccins basés sur des virus complètement différents (par exemple, des adénovirus), dans lesquels un petit gène est construit – une partie du génome du SRAS-CoV-2. En conséquence, les protéines de l'antigène SARS-CoV-2 apparaissent dans les enveloppes de virus inoffensifs (elles sont appelées un «vecteur», c'est-à-dire un transport pour la livraison aux cellules).
Qui est impliqué dans le vaccin et à quel stade?
Selon l'OMS, au 30 avril 2020, deux acteurs forts sont impliqués dans les vaccins viraux vectoriels.
La société chinoise CanSino Bio, en collaboration avec l'Institut de biotechnologie de Pékin, développe le vaccin Ad5-nCoV basé sur un adénovirus de type 5 modifié. Le vaccin est dans la deuxième phase des essais cliniques – c'est-à-dire que les essais de vaccins sur de vrais patients ont déjà commencé. Pour le moment, CanSino Bio mène la course aux vaccins – mais cela ne veut toujours rien dire, car la communauté médicale mondiale n'a pas encore vu les résultats de la première phase des essais. Il est possible qu'il existe un certain nombre de problèmes non approuvés avec le vaccin.
Le deuxième acteur important est l'Université d'Oxford, en Angleterre, qui développe un vaccin vectoriel basé sur l'adénovirus chimpanzé ChAdOx1 modifié. Le vaccin est dans la 1ère – 2e phase des essais cliniques – c'est-à-dire qu'il est également testé sur de vrais patients. A propos de ChAdOx1 jusqu'à présent, rien n'est connu. Mais un autre produit d'Oxford basé sur le même principe – le vaccin contre MERS-CoV, le «cousin» du virus SARS-CoV-2 – semble fonctionner, et il n'a eu aucun problème de sécurité.
1. Vaccins à ADN
Qu'Est-ce que c'est?
Un vaccin qui contient une molécule d'ADN circulaire (plasmide), qui contient les "instructions" pour créer une protéine virale.
Qui est impliqué dans le vaccin et à quel stade?
Selon l'OMS, le 30 avril 2020, la société Inovio Pharmaceuticals (Pennsylvanie, Etats-Unis) crée le vaccin ADN INO-4800 – uniquement à base de plasmides ADN, sans virus porteurs modifiés. INO-4800 est le soi-disant vaccin à ADN électrophore. Afin de «conduire» un plasmide dans les cellules musculaires ou cutanées, elles devront être affectées par un champ électrique, ce qui rendra temporairement les membranes cellulaires plus perméables. Pour effectuer une telle vaccination, une simple seringue ne suffira pas – vous aurez besoin d'un électroporateur spécial. Ce vaccin est dans la première phase des essais cliniques – les résultats des tests sont attendus en juin.
1. Vaccins à ARN
Qu'Est-ce que c'est?
Un vaccin qui contient une molécule virale de structure similaire à l'ADN – ARN messager (ARNm). Cette molécule est une «matrice» à partir de laquelle une protéine virale est directement lue. L'ARNm n'est pas inséré dans le génome cellulaire.
Qui est impliqué dans le vaccin et à quel stade?
Selon l'OMS, au 30 avril 2020, deux sociétés étaient les plus avancées dans la création de vaccins à ARN. La société américaine BioNTech a signé un contrat avec le géant pharmaceutique Pfizer. Cependant, en plus du fait que la société a reçu l'autorisation de commencer la 1ère – 2e phase des essais cliniques en Allemagne, on sait peu de choses sur le vaccin. Cependant, les représentants ont déclaré que leur vaccin pourrait être prêt d'ici l'automne 2020.
Moderna, une société américaine travaille avec le Vaccine Research Center (NIAID) sur le vaccin appelé ARNm-1273. Récemment, la première phase des essais a été achevée, à laquelle ont participé trois variantes de vaccins avec des concentrations d'ARNm de 25, 100 et 250 microgrammes. Maintenant, la société a demandé la deuxième phase des tests, dans laquelle le vaccin sera pris à des doses de 50 et 250 microgrammes – ces doses se sont peut-être révélées les plus efficaces.
1. Vaccins protéiques
Qu'Est-ce que c'est?
Un vaccin basé sur des antigènes protéiques, c'est-à-dire des "morceaux" du virus. Une fois dans le corps avec le vaccin, un mélange d'antigènes de protéines virales provoque une réponse immunitaire.
Qui est impliqué dans le vaccin et à quel stade?
Selon l'OMS, au 30 avril 2020, pas un seul vaccin protéique n'avait encore franchi le seuil des essais précliniques; il est peu probable que de tels vaccins se répandent. Bien qu'en théorie, la possibilité de produire des protéines virales en grand nombre existe – par exemple, Sanofi dispose d'une technologie qui vous permet de "tamponner" les protéines des virus de la grippe dans les cellules des chenilles. Mais fabriquer des vaccins de cette façon est très coûteux et difficile.
Quand faut-il attendre que le vaccin apparaisse?
À l'ère pré-coronavirus, le développement d'un vaccin a pris en moyenne plus de 10 ans. La seule exception est le vaccin contre le virus Ebola: Merck a réussi à développer ce médicament en cinq ans, un record. Mais au milieu de la pandémie de COVID-19, aucun des pays du monde n'a autant de temps, de sorte que les autorités réglementaires et les sociétés pharmaceutiques accélèrent le développement et les tests de vaccins candidats – par exemple, le gouvernement américain espère obtenir le médicament fini d'ici le début de 2021.
Si cela se produit vraiment, ce sera un pas en avant sans précédent pour toute l'humanité.
Il est plus réaliste d'espérer le vaccin contre COVID-19 pas plus tôt qu'après 12-18 mois.



Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.