Ligue 2 | Play-off : L'ES Djerba décide de se retirer    Tunisie: En images, protestation des agents de finances à Béja    L'UTIPEF mobilise 284 millions de dinars pour l'entretien de nombre d'établissements scolaires publics    Earth Day 2021 Doodle: Découvrez le Google Doodle spécial Journée de la Terre    Club Africain : 40 milles tickets pour le derby    Hakim Ben Hammouda : Le rôle primordial de l'Etat est de protéger les citoyens !    Tunisie: Arrestation de 158 recherchés par les unités de la Garde nationale    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 22 Avril 2021 à 11H00    Pas d'inquiétude pour les Tunisiens au Tchad    Tunisie: Un mandat d'amener à l'encontre du député Rached Khiari    DECES : Professeur Moncef Gargouri    Perturbations sur la plateforme Evax : l'ANSI met en garde contre les fake news    News | Moncef Khemakhem pris d'un malaise    Un vieux problème qui touche le sport le plus populaire : Jeûne et football, l'éternel dilemme !    L'ANSI met en garde contre les fake news concernant la plateforme Evax    Projet Tarabot/Documentary Challenge : Appel à candidature "Soutna – Génération solidaire"    Tunisie-Ministère des Finances: Rééchelonnement des dettes des entreprises touchées par le Coronavirus    Mohamed Fadhel Kraïem : La Tunisie est un pays en pénurie d'eau    Vidéo Buzz: Une ouvrière Tunisienne fait don de 7700 dinars sur une chaine TV    Dépendance de l'extérieur !    «El Foundou» de Saoussen Jomni : Récit d'un désigné coupable    Moncef Marzouki réunit ses anciennes troupes    Tunisie-météo: Météo: Températures en baisse et pluies éparses attendues    Tunisie : Le test RT-PCR toujours à 209 dinars malgré la révision à la baisse de son tarif    Foot-Europe: le programme du jour    L'Etat affrète un avion spécial pour ramener Moncef Khemakhem du Bénin !    Tunisie [Vidéo]: Lancement du patrouilleur El Jem 213, explications du ministre de la Défense    Les répercussions de la crise du Covid-19 se poursuivent chez Tunisair : les chiffres du premier trimestre 2021    Tunisie: Daily brief du 22 avril 2021    One Tech Holding : Hausse des revenus de plus de 15% et un retour à la normale au premier trimestre 2021    BM : les prix des produits de base devraient se stabiliser à la faveur de la reprise économique mondiale    Tunisie- Affaire Rached Khiari: L'Ambassade Américaine sort de son silence!    Que risque Rached Khiari ?    France: Les ambassadeurs de la Tunisie et l'Italie discutent la relance du tourisme    Coupe de la CAF-Phase de groupes-5ème journée: Le CSS se qualifie aux quarts de finale, l'ESS éliminée !    « Mahdia, chroniques d'une ville heureuse », le récit enchanteur de Alya Hamza    Syrie : Bashar Al-Assad présente sa demande de candidature aux élections présidentielles    Monde: Daily brief du 21 avril 2021    Foot-Europe: le programme du jour    Un citoyen perd une jambe dans l'explosion d'une mine au Mont Chaâmbi    Un blessé dans l'explosion d'une mine à Châambi    Dernière minute- Kasserine : Etat de santé du citoyen blessé dans l'explosion d'une mine    Israël : 73 ans d'existence mais que de nuages sur la fête !    Décès du président du Tchad Idriss Déby    Exposition collective «L'espace du dedans, livres d'artistes» à la galerie A. Gorgi : Un médium d'art total    Mood Talent organise sa 36e édition à Dar El Marsa du 23 au 25 avril    "Covid'Art Espoir" s'engage pour CoviDar    Tunisie : Le mois du patrimoine en ligne du 18 avril au 18 mai    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Peut-on sauver Tunisair ?
Publié dans Tunisie Numérique le 22 - 02 - 2021

L'affaire du limogeage de Olfa Hamdi annoncé ce lundi 22 février 2021, deux mois à peine après sa nomination en tant que PDG de Tunisair continue à défrayer la chronique.
Au fait, Moez Chakchouk Ministre du Transport et de la Logistique vient de déclarer aujourd'hui à une radio privée que la situation de Tunisair est difficile et que le ministère assume sa responsabilité pour redresser les équilibres de la compagnie tout en affirmant que l'autorité de tutelle tient à la vocation d'entreprise publique de Tunisair et la pérennité de son exploitation.
Chakchouk a regretté, dans sa déclaration, la concentration de Olfa Hamdi sur des questions qu'il a qualifiées de secondaires et sur les réseaux sociaux malgré la volonté du ministère de donner une chance à la jeunesse et à la femme pour diriger des entreprises de taille et de valeur en Tunisie.
Cependant, le ministre a assuré que d'importants efforts ont été déployés pour lever la saisie-arrêt sur les comptes de la compagnie et que la flotte de celle-ci sera renforcée par 14 à 17 appareils d'ici l'été tout en déclarant que le gouvernement débloquera 60 millions de dinars (18 millions d'euros) pour payer les dettes des fournisseurs, notamment ceux qui ouvrent au niveau de la maintenance des appareils.
Mais il semble que les autorités n'ont pas réellement les moyens de réaliser toutes ces ambitions. En effet, les indicateurs de la Bourse de Tunis montrent des défaillances au niveau des équilibres financiers fondamentaux de Tunisair, notamment en ce qui concerne le déficit de liquidité et l'endettement. Les recettes du transport ont régressé sur l'année 2020 de 95% et la société a transporté près de 23 mille voyageurs seulement.
De surcroît, la compagnie fonctionne actuellement avec seulement 7 à 8 avions et certains observateurs allèguent que cette situation « inédite » libère la voie aux compagnies concurrentes pour conquérir irréversiblement le marché du transport aérien en Tunisie.
Les derniers chiffres actualisés de deux rapports publiés consécutivement en mai et juin 2020 sur la situation des entreprises publiques et leur niveau d'endettement par le ministère des Finances montrent que le capital de Tunisair est négatif (-433 millions de dinars) avec des dettes de 2700 millions de dinars auprès des tiers, dont 1065 millions de dinars de dettes bancaires.
Cette situation financière difficile veut tout simplement dire que Tunisair n'a plus de crédit pour honorer ses engagements après la consommation de son capital devenu négatif et qui est le gage ultime de solvabilité. Seule une intervention énergique de l'Etat pour injecter des fonds conséquents pourrait limiter les dégâts en attendant la fin de la crise de la COVID-19 qui a touché de plein fouet le transport aérien dans le monde.
Un plan social pour alléger l'effectif pléthorique de la compagnie n'est pas impossible, malgré la pression que subissent les caisses sociales. Toutefois, l'intervention de l'Etat peut se faire attendre faute de moyens, du moins actuellement.
Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.