Tunisie : 40,8%, taux de chômage parmi les jeunes    Tunisie : Un taux de croissance négatif de -3% au 1er Trimestre 2021    Le service de la dette dépasse les flux extérieurs de 252%    Polémique aux USA – Covid-19 : Masque ou pas Masque pour les vaccinés    Football : Programme TV de ce samedi 15 mai 2021    Tunisie: Les nouveaux horaires des pharmacies applicables à partir du 17 mai 2021    Mondial 2022 (éliminatoires) : Marquinhos, Lucas Paqueta et Neymar convoqués avec la Seleçao    LC Afrique (Quarts aller): les matches de ce samedi    Rached Khiari dans la peau d'un petit Ben Ali    Les transferts d'argent vers l'Afrique subsaharienne ont plongé de 12,5 % en 2020    Tunisie-Sfax: Journée de colère pour soutenir la Palestine    Tunisie: Reprise de la vaccination contre le Covid-19 à Sfax    Le financement social islamique, levier de reprise économique ?    Covid-19 : le taux de positivité des tests reste élevé et dépasse les 30%    Ammar Mahjoubi: La fin de la République et la création du Principat par Auguste    Météo : Légère baisse des températures    Ligue 1 : programme de la 26e et dernière journée    Tunisie: Le maire du Kram interdit la commercialisation des produits israéliens    Fathi Laayouni interdit la vente de produits israéliens dans la commune du Kram    Covid-19 | 34 décès et 457 nouvelles contaminations recensés le 13 mai    « La Tunisie n'a pas présenté une demande pour bénéficier du cadre commun du traitement de la dette des pays pauvres »    Allocution de Hichem Mechichi lors du sommet virtuel de l'appel de Christcurch    La présidence tunisienne réitère son soutien au peuple palestinien    Hichem Mechichi prend part au deuxième sommet contre le terrorisme    Un sommet à Paris pour bâtir une nouvelle structure de financement des économies africaines    La situation dans les territoires occupés au centre d'un entretien téléphonique entre Ghannouchi et des dirigeants de Hamas    Le Courant populaire appelle à participer massivement à la marche de soutien au peuple palestinien ce samedi    Para Athletics – Grand Prix de Nottwil: Walid Ktila remporte la course des 800m et bat son record d'Afrique    Mechichi, ce soir avec Macron, la Première ministre de Nouvelle Zélande, Boris Jhonson et Trudeau en sommet virtuel contre le terrorisme    INS : Augmentation des importations du phosphate de 35,1%    La Tunisie en crise : La diaspora vole à son secours    Chaos sur les routes de la Tunisie à cause de l'ambiguïté des mesures gouvernementales    Sonede - Un sabotage à l'origine des perturbations dans la distribution de l'eau potable    La régularité des vols Tunisair dépasse les 94%    Après avoir annoncé le contraire, l'armée israélienne nie être entrée dans Gaza    Hafedh Zouari : L'échange de vœux de l'Aïd entre les trois présidences est un message positif    Et pourtant...notre pays est riche en compétences !!    JO de Tokyo : « Impossible » d'organiser les Jeux, selon un syndicat de médecins japonais    Coupe de Tunisie : on connaît la date du tirage au sort    Football : Programme TV de ce jeudi 13 mai 2021    Palestine - Israël: Le fer et par le feu    Chedli Klibi : un an déjà    Tunisie: Covid-19 : Le chant de l'espoir et des retrouvailles (clip et spot)    Tfanen organise des tables rondes digitales sur la contribution de la culture au développement durable    Willis from Tunis: 10 ans et toujours vivant    Dreams Chebeb, 2e édition: 15 projets artistiques voient le jour malgré la crise    Décès du doyen de l'ophtalmologie Ridha Mabrouk    " De la Casbah de Mazara del Vallo à la Petite Sicile de La Goulette " : La longue histoire des échanges entre l'Italie et la Tunisie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Coûtant 430 millions de dinars, l'aménagement de Sebkhet Sijoumi inquiète...
Publié dans Tunisie Numérique le 12 - 04 - 2021

Selon l'instance générale des partenariats public – privé (IGPPP), un projet de mise en valeur et d'aménagement de Sebkhat Sijoumi à Tunis sera lancé avec comme maître d'ouvrage, le Ministère de l'équipement, de l'habitat et de l'aménagement du territoire.
Le projet dont le coût est estimé à 130 millions d'euros soit l'équivalent de 430 millions de dinars est classé dans le secteur des infrastructures urbaines et sera réalisé dans le cadre de la structure des projets du type partenariat public-privé institutionnel.
La fiche du projet indique que Sebkhat Sijoumi couvre une vaste zone de 2600 ha à l'ouest de Tunis. Initialement distante et déconnectée de la ville, la zone a été progressivement intégrée au périmètre urbain.
La zone est actuellement, d'après l'IGPPP entourée d'importantes infrastructures routières et d'un tissu urbain dense, avec une concentration de différents types de pollution (pollution des eaux, décharges non contrôlées représentant des risques importants pour : les quartiers proches, les habitants et pour la faune et la flore).
Elle est, en outre, soumise à des inondations récurrentes augmentant le niveau de risques pour la population et l'environnement.
En revanche, le projet a créé dès l'annonce de son schémas directeur, une divergence entre les autorités qui souhaitent approfondir l'étendue d'eau afin de résoudre les problèmes liés à la pollution et à l'urbanisme anarchique, d'une part et les défenseurs de l'environnement qui craignent que le projet ne fasse disparaître les flamants roses et les oiseaux, d'autre part.
Par ailleurs, le gouvernement est déterminé à mettre en œuvre le projet en prévoyant l'approfondissement du tiers de la lagune, d'environ un mètre.
Selon les autorités, plus de 1,8 million de m3 de déchets solides ont été déversés dans la lagune depuis 2009, ainsi que des eaux usées industrielles. À ce jour, la lagune de Sijoumi, quatrième zone humide d'Afrique du Nord et autrefois dotée d'une biodiversité unique constitue un écosystème fortement menacé qui requiert des gestes forts pour préserver ses ressources (eau, poissons, etc.).
Sauf que pour les défenseurs de l'environnement, ce projet qui sera réalisé sur la lagune de Sijoumi ne fera pas que l'embellir. L'initiative privera aussi les 100 000 oiseaux de nourriture puisque beaucoup d'entre eux ne peuvent pas plonger avec une grande profondeur.
Face à l'inquiétude des environnementalistes, les autorités affirment qu'un espace sera disponible pour les flamants roses. Un argument qui ne pourra être vérifié qu'à la fin des travaux d'aménagement de la lagune de Sijoumi.
WWF Tunisie, la branche du Fonds mondial pour la nature (WWF) explore actuellement des solutions pour stopper l'assèchement des eaux de la lagune Sijoumi, dans le cadre d'un projet dénommé GEMWET « Conservation et développement durable des zones humides côtières à haute valeur écologique ».
Selon WWF, le bassin salé, classé zone Ramsar (zone humide d'importance internationale) depuis 2007 s'assèche rapidement, avec pour conséquences une montée de la salinité de l'eau et l'altération de l'irrigation automatique des plantes qui finissent par mourir.
Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.