Coronavirus : 3 décès et 233 nouvelles contaminations, Bilan du 20 octobre    Europa League : Une soirée parfaite pour Lyon et Monaco    Bourse de Tunis – Wifak Bank : Baisse des fonds propres et du cours de l'action de la banque    Tunisie – Et la punition des sfaxiens continue et abat tous les records !    Europa League : Aymen Abdennour, consultant chez Bein Sports    Ephéméride – 20 octobre 2011 : Les rebelles islamistes assassinent Mouammar Khadafi    Ahmed Souab : Mehdi Ben Gharbia est le bouc émissaire parfait !    Kaïs Saïed préside le Conseil des ministres et prône l'austérité    Une résolution du Parlement européen "pas trop mauvaise" pour Kaïs Saïed    Monde- Daily brief du 21 octobre 2021: La Turquie menace d'expulser 10 ambassadeurs occidentaux    Conseil de la concurrence - Des amendes de près de 11 millions de dinars infligées à des cliniques privées    Vient de paraître - Un nouveau recueil poétique de Abdelaziz Kacem : «Quatrains en déshérence»    Qui est Hassan Bedhief conseiller du président de la République chargé des Affaires économiques ?    Abir Moussi : Ce que fait le président du pouvoir établi aux députés est un crime !    Puissance et coopération dans la gouvernance du changement climatique    "Rouhaniyet" Nefta sous le signe "Hanin" du 4 au 7 novembre 2021    Le Yachting Festival de Gammarth, du 21 au 24 octobre, au Port Marina de Gammarth    Le Parc d'activités économiques de Zarzis s'ouvre à l'investissement des TRE    Ligue 1(CS Sfaxien) : le Mauritanien Ismail Diakité officiellement qualifié    La bibliothèque présidentielle: une institution américaine    Quel avenir pour la culture du colza en Tunisie ?    Moody's baisse la notation des dépôts bancaires à long terme de quatre banques tunisiennes    Les ministères de l'Equipement et des Domaines de l'Etat veulent mieux coopérer    Ami Assurances : Pas d'obligation d'OPA pour la BNA    Tunisie Covid-19 : Vaccination complète pour 66% de la population âgée de 75 ans et plus    AeTech : Augmentation du chiffre d'affaires de 41% au 30 septembre    Crise de l'huile subventionnée à Sfax, le directeur régional du commerce se prononce    Des avocats manifestent pour demander la libération de Seïf Eddine Makhlouf    UEFA Champions League : Equipe type de la J3    Ministère des Affaires Sociales: Versement des aides scolaires et universitaires très prochainement    Les relations tuniso-libyennes: Cafouillage diplomatique    TRANSTU: Le métro léger n°4 roulera sur une seule voie du 22 au 28 octobre 2021    Entretien téléphonique Najla Bouden-Abdelhamid Dbeibah    8ème Sfax Marathon International 2021, dimanche 7 Novembre    Sommet virtuel de la FIFA le 20 décembre    Europa League (Poules / 3è J) : les matches de ce jeudi    Djaili Amadou Amal lauréate de la sixième édition du prix Goncourt en tournée en Tunisie    Monde- Daily brief du 20 octobre 2021: Poutine décrète une semaine chômée payée pour freiner l'épidémie de Covid-19    Sénateur Bernie Sanders: Palestinians lives matter    La scène artistique tunisienne perdre le scénographe et artiste pluridisciplinaire Kais Rostom    Donald Blome proposé ambassadeur auprès de la République Islamique du Pakistan    Zammour Trekking de retour pour une 4e édition du 4 au 8 novembre 2021 à Médenine    Barcelone vs Dynamo Kiev : Sur quelle chaîne regarder le match en direct et live streaming ?    Ministre des Affaires culturelles: La situation sociale des artistes est notre priorité    Kairouan: Le ministre du Tourisme appelle à renforcer davantage le tourisme religieux et spirituel    La légende de Carthage en superstar à la Fashion Fair de Stockholm    Mahdia Des tensions suite au naufrage d'un bateau transportant des clandestins    Moncef Marzouki confond Khaled Mechaal et Ismaïl Haniyeh!    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Monde-Daily brief du 17 septembre 2021: L'Italie rend obligatoire le pass sanitaire pour tous les travailleurs
Publié dans Tunisie Numérique le 17 - 09 - 2021

Italie : Covid, l'obligation d'un pass vert pour tous les travailleurs
L'Italie est devenue le premier pays d'Europe à introduire des « laissez-passer verts » pour tous les employés.
Depuis la mi-octobre, environ 23 millions de personnes doivent confirmer qu'elles sont vaccinées ou testées négatives pour le coronavirus, ou qu'elles ont eu le covid.
Les autorités pensent que cette décision aidera à convaincre environ quatre millions d'Italiens qui n'ont pas encore été vaccinés de se faire vacciner.
Ceux qui ne sont pas d'accord encourent une amende pouvant aller jusqu'à 1 500 euros et une suspension du travail. Selon les sondages, la majorité des Italiens soutiennent la décision des autorités. Le gouvernement italien envisage également la possibilité d'introduire des vaccinations obligatoires.
Tous les travailleurs italiens devront bientôt présenter le #passesanitaire https://t.co/OH5d5bwFRX
— euronews en français (@euronewsfr) September 16, 2021
Crise entre Paris et Washington à cause d'un contrat annulé pour la construction des sous-marins australiennes
Avec le pacte Aukus, dont la France est exclue, Paris voit s'envoler un contrat de plus de 50 milliards d'euros, qui prévoyait la livraison à l'Australie de 12 sous-marins à propulsion conventionnelle. En vertu du nouvel accord, Canberra mise désormais sur des sous-marins nucléaires, dont la technologie sera fournie par les Etats-Unis et le Royaume-Uni.
La France n'était pas la seule à voir rouge après l'annonce du pacte Aukus. La Chine, clairement visée par cette nouvelle alliance militaire, a jugé la décision "extrêmement irresponsable".
La coopération autour des sous-marins nucléaires de l'Australie va "ébranler la paix et la stabilité régionales, intensifier la course à l'armement et porter un coup aux efforts de non-prolifération nucléaire", a affirmé Pékin.
Le pacte militaire #Aukus entre les Etats-Unis, l'Australie et le Royaume-Uni, qui prive la France d'un faramineux contrat signé en 2016 avec Canberra pour la livraison de douze sous-marins, entraîne une crise ouverte entre Paris et Washington. https://t.co/EWyuow8PxN
— Courrier inter (@courrierinter) September 17, 2021
Paris amer à l'égard de Joe Biden au lendemain de la crise des sous-marins avec l'Australie #AUKUS https://t.co/AQB5keQ6B6
— euronews en français (@euronewsfr) September 17, 2021
La rupture du contrat du siècle à l'origine de l'annulation de la célébration française à Washington
Suite à la rupture du contrat du siècle, l'ambassade de France à Washington a annoncé l'annulation d'un gala prévu pour aujourd'hui à Washington.
Selon la même source, la réception était censée fêter l'anniversaire d'une bataille navale décisive de la guerre d'indépendance des Etats-Unis.
Elections législatives russes : l'UE prête à ne pas reconnaître les résultats
Du 17 au 19 septembre, quelque 108 millions de Russes sont appelés aux urnes pour élire les 450 députés de la chambre basse du Parlement, la Douma.
L'essentiel de l'opposition anti-Poutine a été banni du scrutin, apogée de mois de répression entamés avec l'arrestation de sa figure de proue, Alexeï Navalny, alors qu'il rentrait en Russie en janvier après un empoisonnement dont il accuse le Kremlin.
L'ensemble de son mouvement a depuis été interdit pour "extrémisme" et nombre de ses alliés de premier plan ont été contraints à l'exil, assignés à résidence ou interdits de candidatures.
Le parlement européen a demandé à l'UE de se tenir prête à ne pas reconnaître la légitimité de ces scrutins s'ils violent les principes démocratiques et le droit international.
Dans le texte adopté jeudi qui appelle à adopter de nouvelles stratégies pour promouvoir la démocratie en Russie, le Parlement européen tient à préciser qu'il fait la différence entre le peuple russe et le régime du Président Poutine. Le régime Poutine étant qualifié de "kleptocratie autoritaire en stagnation dirigée par un Président à vie entouré d'un cercle d'oligarques".

C'est le coup d'envoi d'élections controversées en Russie. Et la bataille diplomatique continue. Le kremlin affirme que les eurodéputés se sont décrédibilisés #UE https://t.co/SdeHRb50bT
— euronews en français (@euronewsfr) September 17, 2021
Google et Apple suppriment l'application de l'opposant de Vladimir Poutine
Les deux géants du web Google et Apple ont supprimé aujourd'hui l'application liée à Alexeï Navalny, opposant à Vladimir Poutine.
Il s'agit d'une application qui encourage le vote contre les candidats du Kremlin aux législatives.
Selon des médias internationaux, cette décision a été prise après avoir subi des pressions faites par le Kremlin.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.