High Tech et Innovation    Bourse de Tunis : La BIAT passe le cap du milliard de dinars de PNB    Tunisie : Un nouveau bilan    Nouvelles de Kairouan    Pass vaccinal — Manque de rigueur lors du contrôle d'accès dans les lieux et espaces publics: Une mesure inefficace ?    Chèvre aux pattes amputées sauvagement: Quelle atrocité !    Ukraine: Un soldat tue cinq de ses collègues avant de s'enfuir    Météo: Températures en légère hausse, ce jeudi    Fuite des cerveaux: 39 mille ingénieurs ont quitté la Tunisie    Par Ben Gamra : La Tunisie fait face actuellement à l'une des plus graves crises de liquidités et les réserves en devises chutent de plain-pied    CAN 2021 : Programme complet et définitif des 1/4 de finale    Tunisie-Affaire des déchets d'Italie : Le renvoi des conteneurs de déchets, au cœur d'une séance de travail au ministère des Transports    Ligue 1 Pro : un nouveau bureau directeur nommé dans ce grand club    L'étrange "évasion" d'Abdelkoddous Saâdaoui, qui en plus nargue sa patrie    Kaïs Saïed reçoit Najla Bouden    César 2022 : l'acteur Sami Oitalbali nominé pour le César du meilleur espoir masculin    Les salariés de Cactus prod menacent d'escalade    EN : un joueur testé négatif, deux autres encore positifs !!    Côte d'Ivoire vs Egypte : Sur quelle chaîne regarder le match en direct et live streaming ?    Match Côte d'Ivoire vs Egypte : Les chaines qui diffusent le match Choc de la CAN 2022 du 26 janvier    Land'Or obtient un nouveau prêt d'environ 4 millions $    La vraie chambre noire, c'est le palais de Carthage !    salon des créateurs MOOD TALENT: 6e anniversaire du 4 au 6 février 2022 à l'hôtel Dar El Marsa    Corruption : La Tunisie au 70e rang mondial    Indice de perception de la corruption : la Tunisie classée au 70ème rang mondial    Tunisie Telecom en chiffres    Kasserine: Mandat de dépôt contre un ancien gouverneur, pour corruption    Moody's évoque la Tunisie    Le chanteur Florent Pagny annule sa tournée à cause d'un cancer, sera-t-il présent à The Voice?    L'UGTT veut décréter le 26 janvier une journée nationale    Google Doodle rend hommage à l'actrice Egyptienne Souad Hosni, la Cendrillon du monde arabe    AS Soliman : l'Algérien Frifer Boumedyen engagé pour deux ans et demi    Tunisie – Coronavirus: 17 décès et plus de 9000 contaminations selon le dernier bilan    REMERCIEMENTS ET FARK : Mongi BEN AMOR    Entreprises publiques en difficulté | Crises en cascade    Echo Afrique    Groupe Chimique Tunisien à Mdhilla 2: Levée d'une grève entamée depuis 2 ans    CAN 2021 | Huitièmes de finale – Suite et fin – Côte d'Ivoire-Egypte : La guerre des étoiles    CAN 2021 | Une qualification significative : ls ont changé leur destin…    Exposition au musée de l'Institut du Monde Arabe : Slimen Elkamel à cœur ouvert    Dilou : Saied est en train de démanteler l'Etat Tunisien    Tunisie : Départ des vols depuis l'aéroport d'Istanbul via une seule piste    Le film documentaire "Angle mort" de Lotfi Achour primé au Fipadoc à Biarritz    Kaïs Saïed souhaiterait appliquer un modèle proche du Velayet-e faqih iranien, selon Hatem Mliki    Centenaire du cinéma tunisien : Zoom sur un pionnier nommé Albert Samama Chikly    Gordon Gray commente la démission de Nadia Akacha et parle des causes probables de cette décision    Ukraine : les USA évacuent livrant le pays à Poutine, l'UE spectatrice    Un astéroïde "potentiellement dangereux " passera prés de la terre mardi soir    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Tunisie – Qui est en cause de la situation environnementale catastrophique à Sfax ?
Publié dans Tunisie Numérique le 02 - 10 - 2021

La ville de Sfax croule, depuis plus de cinq jours, sous des tonnes de déchets et d'ordures. L'air y est devenu irrespirable, et avec les dernières précipitations, les choses ne peuvent qu'empirer, avec des infiltrations de déchets chimiques, potentiellement toxiques, dans les profondeurs de la terre.
En désespoir de cause, les sfaxiens n'ont rien trouvé de mieux que de mettre le feu à ces tas de détritus. Ce qui n'a pas manqué de dégénérer en départs d'incendies, dans certains quartiers exigus, notamment dans la Médina.
Le problème en cause de cette situation remonte à un an et demi, quand les habitants d'Agareb ont protesté à propos de la situation environnementale dans laquelle ils vivaient du fait de la proximité de la déchèterie principale de la région à proximité de leurs habitations. Ils ont, à l'époque, obtenu la promesse de fermer la déchèterie, après un an et demi. Ce délai étant arrivé à échéance, il y cinq jours, les habitants d'Agareb se sont, obstinément, opposés au dépôt de la moindre benne à ordures près d'eux.
Or, entretemps, et durant ce délai d'un an et demi, les autorités qui projetaient d'installer la nouvelle déchèterie à Mahres, n'ont rien pu faire, devant le refus des riverains, et la faiblesse de l'Etat et son incapacité à imposer ses choix et ses projets.
Du coup, et depuis cinq jours, les services de voirie, n'ont pas pu collecter les ordures. Or la ville de Sfax génère quelque chose comme 30 tonnes d'ordures par jours, ce qui a fait que, sur cinq jours, on s'est retrouvé avec 150 tonnes sur les bras.
Le gouvernorat de Sfax étant, faut-il le rappeler, sans gouverneur, depuis des mois, et la solution au problème dépassant son intérimaire, puisqu'elle se décide à une échelle centrale, auprès du ministère de l'environnement, la situation est arrivée au blocage qu'on vit, en ce moment.
C'était, donc, la conséquence directe d'un pouvoir incapable d'imposer ses projets, et impuissant devant les « caprices » de certains citoyens, et du fait qu'en haut lieu, on ait décidé que Sfax n'avait pas besoin d'un gouverneur pour gérer ses dossiers !
Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.