Adoption officielle des nouvelles normes de classification des hôtels touristiques tunisiens    Scandale des déchets italiens : Mandat de dépôt à l'encontre de l'avocat de la société importatrice    La solution selon Mohsen Marzouk    Report de la manifestation des Nahdhaouis, Mohamed Gouméni révèle le vrai du faux    Coup d'Etat et grande instabilité en Arménie    Deux personnes tuées lors des troubles et 468 arrestations    50 migrants se sont noyés et les survivants accueillis en Italie    66.23 dollars/baril    Exit les corrompus, les hommes de médias et les dirigeants d'associations    Amateurs de foot, Que regarder ce soir ?    Mohsen Marzouk : Ennahdha est capable d'abandonner Mechichi à tout moment    Arrêté pour avoir insulté et agressé sur les réseaux sociaux    Les Tunisiens à l'étranger pourront bientôt payer leurs cotisations sociales en ligne    La nouvelle souche n'est pas dangereuse mais la vigilance reste de mise    Le Festival de la médina n'aura pas lieu en 2021    Le salon pour l'amour de l'Art    La danse comme partie prenante d'une pièce de théâtre    Fethi Slaouti: L'école publique est aujourd'hui menacée plus que jamais    HAICA: la chaîne « Attessia TV » écope d'une amende de 10 mille dinars    Les professionnels de la santé ne donnent le bon exemple pour la campagne de vaccination (Ministère)    CONECT International condamne la grève douanière    Fermeture du Tunnel de l'avenue Yasser Arafat vendredi jusqu'à 20h00    Enfin le dégel entre le Président et son chef du Gouvernement ?    Ils ont dit    Rached Ghannouchi remet le projet de Sabkha Séjoumi sur la table    CONDOLEANCES    Zarzis | Agence de Protection et d'Aménagement du Littoral (APAL) : Pourquoi ignorer les plages les plus fréquentées ?    DECES : Hadj Hemden Ben Mohamed ERRAIS    La semaine des zones humides à Tunis : Un enjeu de taille    Mort d'avoir bu... trop d'eau?    La poésie en questions : A propos des faux-monnayeurs ?    Et si la dégradation nous réconciliait ?    Boxe | 72e Tournoi de Sofia : Khouloud Halimi lésée par les juges    News | Et de huit pour Sliti    Tunisie Telecom réalise la meilleure performance sur l'Internet mobile en 2020    Inauguration de la plateforme Hannibal pour contrôler les flux physiques des devises    La Chine fera don de 100 mille doses de vaccin à la Tunisie    Ligue Europa: les qualifiés pour les huitièmes de finale    L'Art Rue présente «Métamorphose #1» de Essia Jaïbi : Interroger les perceptions    Art contemporain : Une boîte ouvre sur l'autre    La FTF va tester l'utilisation du VAR dans les compétitions tunisiennes    A Nabeul, les cafés et restaurants peuvent servir à table    Habib Ammar préside une rencontre sur le suivi des projets culturels bilatéraux Tunisie-UE    Top 5 des personnes les plus riches au monde    Pourquoi Saied continue à tourner le dos à l'Afrique?    En vidéo: In Style With Rym, la nouvelle émission présentée par Rym Saidi    12 pays aux manoeuvres militaires «African Lion» qui auront lieu en Tunisie en juin prochain    La Tunisie abrite l'exercice militaire multinational "African Lion", en juin 2021    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La situation sécuritaire s'est améliorée et tout crime doit être puni (Intérieur)
Publié dans TAP le 27 - 01 - 2012

TUNIS (TAP) - La situation sécuritaire s'est améliorée dans le pays, a affirmé le chargé de l'information et de la communication au ministère de l'Intérieur, Hichem Meddeb, relevant la régression du taux de criminalité dans le pays, par rapport à l'année dernière au cours de laquelle 56 mille personnes ont été arrêtées pour participation à des actes de pillage et de vol, ou étant recherchées par la justice.
Le responsable de la communication a indiqué, au cours de la rencontre d'information périodique du premier ministère, que six mille personnes recherchées par la justice ont été arrêtées, durant le mois de janvier courant. "L'Etat et le gouvernement sont là et sont animés d'une grande détermination pour rétablir la sécurité et rassurer tous les Tunisiens".
Il a évoqué, à ce propos, la loi incriminant les agressions contre les locaux sécuritaires et les établissements publics et privés, ainsi que les attaques contre les agents de sécurité, ce qui va renforcer les orientations de l'Etat pour combattre les crimes, dans le cadre de la consécration de l'Etat des droits de l'Homme et le respect de la personne humaine et du droit du citoyen à manifester pacifiquement et non d'une manière sauvage qui menace l'intérêt public et privé.
Concernant les accusations portées par certaines parties contre le ministère de l'Intérieur pour l'absence d'intervention visant à lever le sit-in de la faculté des lettres de la Manouba, il a expliqué que les forces de sécurité sont intervenues à cinq reprises et à chaque fois, après avoir quitté l'enceinte universitaire, les sit-ineurs retournent à la faculté, dès le départ des forces de sécurité.
Le représentant du ministère de l'Intérieur a ajouté que le retour des sit-ineurs s'est, toujours fait par la porte principale, ce qui démontre les insuffisances de la faculté au niveau de la vérification des entrées et de l'identité des visiteurs. "Si l'on veut nous imputer la responsabilité de ne pas avoir fait le nécessaire pour résoudre cette question, c'est qu'ils nous demandent l'impossible".
Le chargé de l'information et de la communication au ministère de l'Intérieur a estimé que la solution au problème des sit-ineurs de la Manouba ne peut pas être sécuritaire, mais doit être le fruit d'un dialogue entre les protestataires et les cellules de la société civile qui doivent les dissuader de ce qu'ils sont en train de faire, actuellement, ajoutant que "les solutions sécuritaires ne sont que des solutions à court terme".
Evoquant l'agression commise par certaines parties contre le journaliste Zied Krichen et l'universitaire Hamdi Redissi, devant le palais de justice, à Tunis, au début de cette semaine, Hichem Meddeb a souligné que l'agresseur a été arrêté dans les 24 heures. Il a affirmé, à ce propos, que les forces de sécurité ont garanti la protection des victimes, lors de l'agression, et les a conduit au poste de sécurité publique de Bab Bnet, pour empêcher toute autre agression possible contre eux.
Il a, d'autre part, indiqué que les forces de sécurité ont procédé, au cours de la nuit du jeudi à vendredi, à l'arrestation de 250 recherchés par la justice dont 120 ayant fait l'objet d'un jugement. Il a souligné que les forces de sécurité vont entamer des opérations qualitatives pour la poursuite des criminels et des délinquants, tout en réfutant l'existence d'une police politique en Tunisie.
Par ailleurs, concernant les agressions répétées contre les agents des forces de sécurité, depuis la révolution, Hichem Meddeb a expliqué qu'entre janvier et septembre 2011, on a enregistré 400 agressions dont certaines ont fait des morts.
A propos de la vidéo qui a circulé, dernièrement, concernant le ministre de l'Intérieur, l'orateur a indiqué que cette vidéo n'a dupé personne, mais qu'elle a eu des résultats contraires, faisant remarquer que la justice va poursuivre ses auteurs qu'ils soient en Tunisie ou à l'étranger.
Sur un autre plan, le représentant du ministère de l'Intérieur a évoqué les efforts intenses fournis par les structures de la garde nationale pour dévoiler les cellules de trafic d'armes dans le pays. Ils ont arrêté un grand nombre de trafiquants de ces réseaux et saisi des quantités d'armes dépassant les 500 pièces. Il a appelé les détenteurs d'armes à les remettre aux locaux de la sécurité et aux unités militaires, afin de ne pas être poursuivis par la justice.
Dans le même ordre d'idées, M. Meddeb a indiqué qu'une voiture libyenne entrée en territoire tunisien a été arrêtée, jeudi, avec à son bord six personnes en possession de deux fusils de chasse, une mitraillette Kalashnikov et d'autres armes.
Pour ce qui est des efforts des municipalités pour faire face aux constructions sauvage, il a indiqué que les services concernés fournissent des efforts pour faire face à ce phénomène et organiser l'aménagement territorial.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.